Eternal Time ♪


 

Partagez | 
 

 Tourmentes [PV: Eve]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
ϟ Gwendolyn
ADMIN
« Life sucks. »

• Inscription : 06/11/2010
• Messages : 2926

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Tourmentes [PV: Eve]   Jeu 1 Mai - 21:16



TOURMENTES  FEAT EVE GRYEN

D
ix-sept heures trente. Fin de la journée. Une journée normale pour Aiden. Commencer dans la tristesse, et la terminer de la même humeur. En plus, ce jour-là, il n'est pas le seul à être déprimé. Dehors, le temps est exécrable. Il a plu du matin au soir sans s'arrêter, des énormes seilles d'eau qui se vident en permanence sur le sol. Le ciel est gris et sombre, visiblement tourmenté.
Et lui, pour changer, il n'est pas allé en cours. Il vient d'arriver à l'académie et déjà ses présences en classe se font vraiment très rares. Il est un petit démon qui passe son temps à contrarier les professeurs de l'académie. Lui, ça l'amuse bien de voir des gens s'énerver pour quelques paroles en l'air.

Il marche dans la rue, son capuchon rejeté sur la tête, faisant de l'ombre à son visage. Son regard fixe le trottoir et ses mains sont enfoncées dans ses poches. La pluie s'écrase sur lui, mais en aucun cas elle semble le déranger. Ce n'est que de l'eau. Et puis, il aime bien la pluie. Tout le monde déprime lors des averses. Alors à lui, ça lui va bien, de sentir qu'il n'est pas le seul à souffrir.
Souffrir... Certes. Mais depuis quelques jours, il ne se sent plus le même. Quelque chose lui noue l'estomac et fait battre son coeur un peu plus fort. Quelque chose qui le rend un peu plus vivant et qui le console. C'est comme si la peine, le manque et la culpabilité étaient moins présent. Tout ça depuis qu'il l'a rencontrée. Cette fille, Eve, elle chamboule le gars ténébreux et méchant qu'il a toujours été. Elle le fait se sentir mieux, détendu. Quelque chose lui échappe. Cette situation lui échappe.

Alors, lorsqu'il est tellement tourmenté, il sort. Il va dans un bar, et il boit. Après avoir marché plusieurs longues minutes sous une pluie battante, il s'arrête devant une porte et la pousse lentement. Il se glisse à l'intérieur telle une ombre et retire son capuchon.
C'était un endroit vraiment sympa, avec un comptoir pour les solitaires et pleins de petites tables de-ci de-là pour les couples, ou les groupes. Il y a même une petite estrade pour organiser des concerts d'artistes régionaux et deux tables de billards.
Mais Aiden préfère opter pour le bar. Il prend une chaise haute et commande un bourbon.

Tout ce qui l'entoure s'efface. Les bruits du bar disparaissent, les gens se volatilisent. Il n'y a plus que lui et son verre d'alcool qu'il boit avec avidité et aussitôt, il en commande un deuxième, et puis troisième, jusqu'à ne plus compter. Ses tourments s'envolent eux aussi et il ne reste de lui plus qu'une silhouette d'homme sombre et inquiétante.

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Eve Gryen
MODO
Toujours avec le sourire!

• Inscription : 05/10/2011
• Messages : 580

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Tourmentes [PV: Eve]   Jeu 1 Mai - 22:02

    J'ai compté tous les jours qui se sont écoulés. Tous depuis que je suis au fond du trou. Un par un, j'ai barré sur mon calendrier tous ces jours qui sont passés. Ces jours que j'aurais voulu ne jamais connaître : ils sont ceux que j'ai passé seule, sans réelle raison de me lever le matin. S'il y en avait c'était quoi ? L'espoir idiot que quelque chose change ? Qu'un déclic se produise ? Que le soleil me rappelle à quel point je suis chanceuse d'être en vie ? Et ben tiens ! Parlons en du soleil ! Ce couard qui se cache derrière des nuages ! Aujourd'hui plus qu'hier d'ailleurs : il pleut comme jamais et ça ne me choquerait pas de voir des rivières à la place des caniveaux.
    Je soupire, accoudée à ma fenêtre depuis que je suis rentrée de cours, j'attends que quelque chose se passe. Un éclairci peut être, ou un signe du ciel. Quelque chose qui me dise que j'ai encore quelque chose à faire aujourd'hui... J'ai pas envie d'aller de suite au lit et de me perdre dans des cauchemars qui ne finissent pas. J'aimerais d'abord profiter un peu. Oui parce qu'être triste ça a ses avantages : on peut boire et on a toujours une bonne excuse. Je reste un instant songeuse, c'est peut être une bonne idée d'aller au bar... Ou peut être pas... je ne suis pas sure.
    Lisa me lance un regard d'avertissement qui me dit « c'est une très mauvaise idée, ça finit toujours mal. », c'est vrai que ça n'est pas la première fois que j'y vais depuis la tragédie. Je suis même devenue une habituée... Et comme j'ai tendance à faire le contraire de ce que veut Lisa, c'est décidé : j'irais me bourrer la gueule ce soir. Je l'entends soupirer derrière moi et ça me fait sourire. Sans plus attendre, j'attrape un parapluie, mon sac et je file en ville.

    J'ai toujours aimé la pluie, parce qu'à travers elle, je me sens pleurer. Déjà quand j'étais petite je la regardais tomber avec admiration. C'était comme un miracle de voir les gouttes d'eau s'écraser sur le sol. Les voir tomber de si haut me hérissait le poil, car enfant j'étais une rêveuse. Je m'imaginais que c'était leur seul moyen de découvrir le monde : elle quittait leur foyer, le nuage, pour s'aventurer sur Terre. Et pour ça, il fallait qu'elle saute. J'aurais voulu être aussi courageuse que ces gouttes d'eau...
    Trop vite, j'arrive devant le bar. Je n'entre pas tout de suite et je ferme mon parapluie. Je lève les yeux au ciel et me demande comme le nuage il se sent de voir toutes ces gouttelettes quitter le nid... Je lui adresse toute ma sympathie et entre finalement dans l'échoppe. Je ne suis pas trempée mais un peu mouillée. Parce que c'est ce que je fais à chaque fois que je viens, je me dirige vers le bar et commande du whisky. Le barman me sourit, ça me fait froid dans le dos alors j'évite son regard. En détournant les yeux, j'entraperçois une silhouette familière pas bien loin. Ça me redonne le sourire.

    Ma boisson à la main je me dirige vers cette personne que je connais peu mais qui me semble être le seul capable de m'aider. C'est Aiden, celui que j'ai rencontrer dans le local du concierge. Je l'avais rencontré un jour de chance, alors aujourd'hui aussi, ça doit être un jour de chance.
    Quand je vois Aiden, je me sens plus douce et bienveillante, capable de d'abandonner mes tourments pour avancer, pourvu qu'il ne soit pas loin. Il réveille en moi des instincts que je croyais perdu. Je m'assieds à côté de lui mais il semble ne pas s'en rendre compte, je ris doucement :

    « Je ne sais pas toi, mais j'aime les jours de pluie. »

    Je fini mon whisky et en redemande un et adresse un sourire à ce qui sera mon compagnon de beuverie. J'aimerais beaucoup lui raconter l'histoire que je m'imaginais à propos des gouttes d'eau mais je suis sure qu'il ne me prendrait pas au sérieux.
    Lentement je sirote mon nouveau verre, il n'y a peut être pas eu d'éclairci dans le ciel mais il y en a eut dans ma vie : la présence d'Aiden me met de bonne humeur mais peut être que le trop pleins d'émotion et l'alcool y sont un peu pour quelque chose...
Revenir en haut Aller en bas


avatar
ϟ Gwendolyn
ADMIN
« Life sucks. »

• Inscription : 06/11/2010
• Messages : 2926

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Tourmentes [PV: Eve]   Jeu 1 Mai - 22:31

T
ant de solitude. Les sièges autour d'Aiden sont vide, personne ne s'assied à côté de lui et il en est bien content. Il n'a pas envie de compagnie. Il a toujours été si seul, ce n'est pas maintenant qu'il devrait se montrer plu agréable et inviter des gens à s'installer près de lui. Son seul ami, c'est le bourbon dans son verre qui lui change les idées, qui le transporte ailleurs, qui l'aide à décrocher plus facilement de la réalité.

Il faisait sombre, il était tard. Encore. Les deux jumeaux ne dormaient toujours pas. Certains soirs, le sommeil refusait d'arriver et ensemble, ils affrontaient la longue nuit qui s'annonçait. Alors ils parlaient. Ils s'inventaient des aventures improbables où ils allaient conquérir des nouveaux mondes, rencontrer des monstres difformes. Parfois, ils animaient leurs récits en prenant une lampe de poche et en faisant des ombres chinoises au plafond.
D'autres fois, ils prévoyaient leur futur. Ils parlaient de leur métier de rêve, de destinations qu'ils adoreraient découvrir. En commençant par New-York et Miami, en passant par Paris et Rome, poursuivant par des dizaines d'autres escales. Parfois ils parlaient de leurs parents, ils s'imaginaient leur tête, se demandant à quoi ils pouvaient ressembler, ou s'ils les reverront un jour.
Ces discussions pouvaient durer des heures entières. Jusqu'au lever du jour s'il le fallait.


- Je ne sais pas toi, mais j'aime les jours de pluie.

C'est sa douce voix chantante qui tire Aiden de sa rêverie. Sa voix profondément brisée mais qui tente de faire refléter un tant soit peu de bonheur. Il n'a pas besoin de la regarder pour savoir qui vient de prendre la chaise juste à côté de lui. Il ne s'attendait absolument pas à la retrouver, pas ici, pas maintenant. C'est la seule personne qui l'a vu dans un état si déplorable, si détruit.
Il ne le montre pas, mais au fond, il est très heureux de la retrouver. C'est son coeur qui s'affole face à tous ces sentiments humains et nouveaux qui le lui confirme. C'est un peu son rayon de soleil, celui qui a réussi à percer la masse de nuages qui avaient envahi son âme.

Il la voit commander un verre qu'elle sirote tranquillement. Elle aussi a besoin de se vider l'esprit et pour ça, elle va dans un bar pour boire jusqu'à tout oublier. C'est tellement lâche, mais ça fait tellement du bien de quitter cette vie triste et monotone. Même si c'est juste pour quelques heures.
Aiden termine son verre et en commande un autre. Il le lève en adressant son premier regard de la journée à Eve.

- A nos retrouvailles pluvieuses.

Il boit une nouvelle gorgée d'alcool qui lui brûle la bouche. Un frisson le parcourt. Il vient d'enchaîner plusieurs verres et les premiers effets du bourbon commencent à se faire sentir. Sa tête tourne s'il fait des gestes trop brusques.
Il décide de le nier et de continuer sur sa lancée. Alors, il demande à Eve:

- Qu'est-ce qui t'amène ?



Revenir en haut Aller en bas


avatar
Eve Gryen
MODO
Toujours avec le sourire!

• Inscription : 05/10/2011
• Messages : 580

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Tourmentes [PV: Eve]   Ven 2 Mai - 16:56

    J'aimerais passer une soirée tranquille sans le moindre problème, j'aimerais rire et m'amuser. Je savais le faire à une époque, rire pour un rien et me moquer gentiment de mes amis. Comme cette fois là, ou avec Oxane on était sorti boire un coup et ou on avait rencontré des garçons, rien de bien sérieux en fait... à la manière de Cendrillon on s'était enfui au milieu de la soirée pour ne pas violer le couvre feu. Mais tout ça c'était avant que je ne rencontre Mikhaïl et que celui-ci se défenestre sous mes yeux, par ma faute.

    Ce soir pourtant, je balais d'un revers de la main tous mes problèmes. Je ne risque pas de finir en mauvaise compagnie : Aiden est là. Il ne veille pas, ce n'est pas son rôle, mais il me tient compagnie autant que je lui tiens compagnie.
    Lui aussi se reprend un verre, nos regards se croisent et je me sens comme cette fois là, dans le local, sereine. Tranquille : rien ne pouvait m'atteindre :

    « A nos retrouvailles pluvieuses. »

    Je lève à mon tour mon verre, l'imitant et je bois une gorgée. Je me demande depuis combien de temps il est là, combien de verres il a bu avant celui-là et j'ose me demander si je le dérange. C'est un peu tard en fait mais comme il ne laisse apparaître ni agacement ni ravissement je ne sais pas trop quoi penser. Je n'ai pas le temps de me pencher plus longtemps sur le problème, ce soir Aiden est d'humeur loquace :

    « Qu'est-ce qui t'amène ? »

    Je me mords la lèvre inférieure, je connais la réponse mais je n'ai pas envie de la lui donner. Je suis sure qu'il la deviné en plus ! Mais dire que je viens pour noyer mon chagrin rendrait ce dernier trop réel. Je jette un rapide coup d'oeil et aperçois une affiche placardée sur le mur. Elle y est en plusieurs exemplaires et annonce une soirée karaoké pour cette nuit. Parfait, il y a même des flyers sur le bar. J'en attrape un :

    « Je suis venue pour la soirée karaoké ! »

    Mon ton est faussement enjoué et je lui fais un clin d'oeil. Je suis sure qu'il a compris. Ou peut être pas en fait, ça dépend de s'il tient bien l'alcool ou pas. De mon côté, j'en suis toujours au deuxième : je préfère prendre mon temps, j'ai pour objectif de me rappeler de cette soirée à mon réveil le lendemain :

    « Et toi ? Tu veux aussi briller sous les feux des projecteurs ? »

    Je ris légèrement à ma boutade alors que je sais pertinemment qu'il n'en a rien à faire de cette soirée idiote. Moi par contre, en étant un peu plus alcoolisée, je pourrais bien me lancer sur la scène et faire une petite danse pour accompagnée ma « sublime » voix. Enfin je saurais si le ridicule tue ou pas. D'ailleurs, un monsieur annonce le début de l'animation alors je fais tourner le siège pour faire face à la scène et je termine mon whisky.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
ϟ Gwendolyn
ADMIN
« Life sucks. »

• Inscription : 06/11/2010
• Messages : 2926

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Tourmentes [PV: Eve]   Ven 2 Mai - 22:23



M
ais Aiden, t'es bien luné ou quoi ? Pourquoi tu poses cette question ? Elle avait l'air si désespérée quand tu es entré dans le local du concierge l'autre jour. Et puis votre discussion t'as clairement fait comprendre qu'elle venait de perdre quelqu'un à qui elle tenait énormément. Elle est aussi blessée que toi. Mais elle, ça ne fait que quelques semaines ou quelques mois. Rien qu'à la voir, on sent qu'elle arrivera à surmonter cette douleur, parce qu'elle est forte.
Toi, par contre... Ca fait deux ans que tu souffres, deux ans que t'es dans la excrément  jusqu'au cou et que tu fais rien pour t'en sortir. Tu as décidé que t'es une cause perdue et que tu n'en vaux plus la peine. Peut-être que toi, tu penses ça. Mais c'est loin d'être le cas pour Eve...

- Je suis venue pour la soirée karaoké !

Il s'attendait à tout, mais pas à ça. Un karaoké ? Aiden pose son regard sur le flyer que lui tend la fille. Ah. Depuis quand ce bar organise des karaokés ? Ca sert à rien, à par voir des filles qui se la pètent parce qu'elles trouvent qu'elles ont une voix de déesse, ou des gens bourrés qui font ça que pour s'amuser. Il va vous en foutre de l'amusement, lui !
Eve lui adresse un clin d'oeil sous-entendu. Bien sûr qu'elle n'est pas venue pour cette soirée karaoké. C'est juste un prétexte pour ne pas devoir mentir le fait qu'elle est au fond du gouffre. Elle est dans le même pétrin qu'Aiden, sauf que elle, elle ne s'avoue pas vaincu et continue de se battre.
Eve sait dissimuler sa peine derrière un masque de joie et d'engouement à tout ce qu'il se passe dans sa vie. Elle a l'air si gentille et attentionnée. Elle semble généreuse et prête à tout donner à son prochain, elle préfère s'occuper des autres et de se faire passer en second plan. Il n'y a qu'à voir dans le local... C'était elle qui pleurait et en voyant le désespoir d'Aiden, elle a mis toutes ses peines de côté pour le consoler et lui faire germer un nouvel espoir dans son âme.
Ils ne se connaissent pas depuis longtemps, mais il faudra qu'il pense à la remercier. Même si ce n'est pas dans ses habitudes...

- Et toi ? Tu veux aussi briller sous les feux des projecteurs ?

Elle feint un rire léger. Appremment, elle sait déjà que ce n'est pas du tout le genre d'Aiden de se mettre autant en avant. Même avec un fort taux d'alcool dans le sang, il ne le ferait probablement pas.
Eve fait tourner sa chaise pour se tourner vers la petite scène. Un homme vient d'annoncer dans un micro que le karaoké va bientôt commencer et visiblement, elle n'a pas envie d'en manquer une miette. Si elle n'aurait pas été là, Aiden aurait quitté le bar avant que le carnage ne commence... Ce genre d'animation devrait être renommé du genre "comment bousillé un tube en quelques secondes".

- Mon truc, c'est plutôt de rester dans l'ombre. Ou simplement de quitter le bar si l'ambiance venait à devenir trop bonne.

Il apporte son verre à sa bouche et boit une gorgée en gardant un sourire presque ironique. Il finit par retourner son siège lui aussi.  Les gens sautent sur les tables les plus proches pour avoir une meilleure vue et déjà quelques personnes lèvent les mains pour pouvoir être invitées et pouvoir chanter.

- Mais si tu tiens à y aller, je veux bien faire un effort, dit-il en ne l'observant que du coin de l'oeil

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Eve Gryen
MODO
Toujours avec le sourire!

• Inscription : 05/10/2011
• Messages : 580

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Tourmentes [PV: Eve]   Ven 2 Mai - 23:11

    Les soirées karaoké j'en ai pas fait beaucoup. Aucune serait le mot juste mais j'aime énormément la musique et le hasard fait tellement bien les choses que ce soir je pourrais vivre mon baptême du karaoké ! J'en serais très impatiente si les autres chanteurs ne me faisaient pas autant craindre le pire. Cependant, je suis là pour passer un bon moment et quoi de plus drôle que des mecs bourrés chantant comme des casseroles ? Pas grand chose en effet ! Et malgré l'hilarité que tout ça pourrait m'apporter je ne suis qu'à moitié concentrer sur le show. L'autre moitié de mon cerveau étant à l'entière disposition de Aiden :

    « Mon truc, c'est plutôt de rester dans l'ombre. Ou simplement de quitter le bar si l'ambiance venait à devenir trop bonne. »

    Je souris brièvement, l'imaginant telle une ombre en fond de salle regarder d'un air mauvais la scène, abandonner son verre et quitter le bar, l'humeur massacrante. Tandis que mon imagination travaille là dessus, il m'imite et fait à son tour face à la scène :

    « Mais si tu tiens à y aller, je veux bien faire un effort. »

    Je me retourne vivement pas sure d'avoir bien entendue et le fixe tout sourire. Je nous imagine déjà chanter comme des starlettes : le beau mec et la blonde. Tout le monde serait fan, pas moyen autrement. D'ailleurs je parie qu'à la fin il aura des groupies et qu'elles lui feront des propositions indécentes qui se termineraient dans les toilettes (je ne critique pas, je ferais certainement pareil à leur place) :

    « Sérieusement ? »

    Sans lui laisser plus de choix, je saute sur mes pieds, attrape sa main et use de mon pouvoir pour que tous m'entendent dire distinctement « NOUS !!! », vite remarqués, le présentateur nous fait signe d'avancer. Il blablate un instant mais je ne l'écoute pas le moins du monde, je tiens fermement Aiden : j'ai peur qu'il se défile. J'ai bien peur qu'il me déteste d'ici la fin de la soirée mais peu importe. Pour achever de le convaincre je glisse à son oreille :

    « La musique adoucie les mœurs ! C'est le moment de se laisser aller, tu vas voir après ça tu te sentiras mieux ! »

    C'est complètement faux, je n'en sais fichtrement rien en fait. J'ai pas la moindre idée de si on se sentira bien ou mal mais je sais que j'ai envie de profiter de ma jeunesse et que si je ne m'amuse pas maintenant, je ne le ferais jamais. J'adresse une prière au ciel, je souhaite que mes amis me voient en ce moment, prête à rire et à en découdre. Je veux qu'il soit fière de moi et de ma positive-attitude même si celle-ci est uniquement dûe à l'alcool et à Aiden. On dira que c'est un bon début.
    Le présentateur nous demande alors de choisir une musique et j'ordonne à mon camarade de choisir en lui faisant un clin d'œil. Rien ne saurait entacher les ondes positives que j'envoie : c'est que j'excelle dans le dénie !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
ϟ Gwendolyn
ADMIN
« Life sucks. »

• Inscription : 06/11/2010
• Messages : 2926

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Tourmentes [PV: Eve]   Ven 2 Mai - 23:53

A
ussitôt après qu'Aiden a prononcé ses mots, Eve s'est retournée vers lui, des étoiles dans les lieux. Il eut peur de ne pas comprendre. Elle est si contente que ça qu'il daigne rester l'écouter chanter juste parce qu'il s'entend bien avec elle ? Non, quand même pas. Quelque chose lui échappe. Quelque chose lui dit qu'il aurait pu mieux s'exprimer sur ce coup. C'est Lexie qui doit bien rire depuis là où elle est ! Elle en a toujours profité pour se foutre de lui dès que l'occasion se présentait. Ou alors, peut-être serait-elle heureuse pour son frère jumeau qu'il retrouve un peu de vie sociale.

- Sérieusement ?

Eh excrément . Tu t'es mis dans de beaux draps mon Aiden !
Elle saute de sa chaise, laisse tout juste le temps au jeune homme de poser son verre sur le bar et le tire vers le milieu de la salle. Il a juste le temps de jeter un regard désespéré au serveur qui semble bien rigoler de sa situation avant de disparaître dans la masse houleuse de gens.

- Non, Eve ! Lâche moi, t'as rien compris !
-NOUS !!


Trop tard, l'animateur les a déjà remarqués et les a invités sur la scène. Aiden tire sur son bras, mais Eve le tient tellement fort qu'il n'a bientôt plus de sang dans son membre. Il ne veut pas s'afficher, il ne veut pas chanter comme une excrément devant tout ces gens. Tenir tête à quelqu'un, c'est facile. Mais se retrouver seul avec au moins une cinquantaine de paires d'yeux sur soit, c'est autre chose ! Les projecteurs se fixent sur lui et il sent son mal être débarquer. Le stress monte tout autant que la chaleur des lumières. Et cette fille ne le lâche toujours pas, elle le tient toujours aussi fort. Depuis là où il se tient, il surplombe tout le bar qui n'est plus qu'une grande marée sombre. Au moins, il n'aura pas à supporter le regard des autres.

A cet instant, il aurait pu jeter Eve par la fenêtre.

- La musique adoucie les mœurs ! C'est le moment de se laisser aller, tu vas voir après ça tu te sentiras mieux !

Adoucir les moeurs ? Quand on ne s'est plus retrouvé face à tant de monde depuis plusieurs années, ca va plutôt lui faire un infarctus ! Il sent son coeur battre la chamade dans sa poitrine, la chaleur augmente au fil des secondes, l'alcool n'aidant point.
Puis, le présentateur leur demande de choisir une chanson. Ce choix repose évidemment sur Aiden, qui est poussé par un clin d'oeil inquisiteur de la part de son bourreau. Ou plutôt de sa prochaine victime s'il n'est pas mort d'ici-là. Il se rapproche alors de l'écran d'ordinateur, et il demande de faire dérouler la liste d'enregistrements. Il fait défiler plusieurs titres avant de tomber sur la première chanson dont il devrait connaître au moins le refrain par coeur.
La chanson n'a jamais été une passion pour Aiden. Il n'a jamais vraiment aimé ça, même quand Lexie était encore de ce monde. Personne ne lui avait appris à savourer la musique, et il n'avait jamais pensé à s'instruire dans ce domaine. Mais il connaît quand même les tubes !



L'animateur tend deux micros, un à Aiden et un à Eve. Il se tourne vers l'écran, et les premières notes de la chanson commencent à remplir la salle. Aussitôt, elles sont accompagnées par les encouragements du public qui se met à taper le rythme dans leurs mains.
Aiden attend que Eve commence de chanter. Une dernière montée de stress l'envahit et s'il se mettrait à chanter en premier, se serait le malaise assuré. Il préfère quand même éviter ça...

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Eve Gryen
MODO
Toujours avec le sourire!

• Inscription : 05/10/2011
• Messages : 580

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Tourmentes [PV: Eve]   Sam 3 Mai - 10:02

    Je n'aurais pas cru mais Aiden a d'excellents gouts côté chansons. Enfin il connait ses classiques quoi, et tant mieux ! Je l'aurais plutôt cru porté sur des chansons déprimantes poussant au suicide mais non, il sélectionne 'I was made for lovin you' de Kiss. En fait, je le soupçonne de ne connaître que cette chanson sur toutes celles proposées. Peu importe, on est bien tombée.
    J'attrape le micro que le présentateur me tend et fixe l'écran même si je connais pas cœur les paroles. Un coup d'œil à Aiden m'apprend que c'est moi qui entamerait la chanson. Je me retiens de rire : quand je pense qu'il tient tête aux profs et aux surveillants, qu'il se drogue dans l'établissement mais qu'il a peur à l'idée de chanter devant tout le monde... C'est en risible.
    De mon côté, je n'ai pas peur, je suis une pile électrique et les encouragements du public n'arrange rien. Alors je n'ai peut être pas super confiance en ma voix mais je sais que les gens ne se cachent pas en l'entendant. En tout cas Lisa dit que je chante bien (je reste une fille malgré mes dépressions je chante avec ma brosse devant mon miroir, le cliché parfait !).
    Je me mets donc à chanter en rythme, (je passe les « do do do » par contre, un peu de dignité quand même ! ), essayant de limiter les fausses notes et au pire, j'utiliserai mon don. Quand on peut contrôler les ondes sonores pourquoi s'en priver ?

    « Tonight I want to give it all to you
    In the darkness
    There's so much I want to do
    And tonight I want to lay it at your feet
    Cause girl, I was made for you
    And girl, you were made for me »

    Apparemment ça plait mais je suppose qu'ils sont tous bourrés et en mauvais état du coup, difficile de faire la différence entre de la bonne musique et... de la excrément . Mais peu importe.
    La chanson était découpée pour deux personnes, on a pris l'option duo, du coup le refrain était partagé : une phrase sur deux et c'était Aiden qui commençait : enfin j'allais pouvoir l'entendre chanter, j'avais hâte !
    Je lui offris un grand sourire parce que je m'amusais bien, parce que c'était drôle, je me sentais bien. Étrangement heureuse et pleine de vie.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar
ϟ Gwendolyn
ADMIN
« Life sucks. »

• Inscription : 06/11/2010
• Messages : 2926

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Tourmentes [PV: Eve]   Sam 3 Mai - 11:58

E
ve a l'air enchantée. Visiblement, elle adore tout ce qu'Aiden déteste ! Chanter, danser, s'éclater, se faire remarquer... Elle déborde de vie même quand tous les éléments se mettent contre elle pour la rendre triste. Car cette fois-ci, même la pluie n'a pas été capable de la faire déprimer.
Aiden lui, par contre, est vraiment mal à l'aise sur cette scène, avec tout ces regards plongés dans l'ombre qui le fixent.

L'introduction avance, le solo de basse passe à la guitare et à la batterie. Les "do do do" s'enchaînent à une vitesse impressionnante et c'est alors que Eve se met à chanter.

Tonight I want to give it all to you
In the darkness
There's so much I want to do
And tonight I want to lay it at your feet
Cause girl, I was made for you
And girl, you were made for me


Peut-on considérer ça comme une chance d'avoir choisi une chanson duo ? Comme ça, Aiden ne se ridiculiserait que la moitié du temps. Il doit avouer que la petite blonde chante vraiment bien. Une douce voix de tête, qui va sûrement contraster avec les tons grave de l'irlandais...
Le refrain se lance, et c'est à son tour de l'introduire.

I was made for lovin' you baby
You were made for lovin' me
And I can't get enough of you baby
Can you get enough of me ?


Eve a enchaîné instinctivement avec la deuxième phrase, Aiden avec la troisième, et elle le termine. Le garçon, pris par le stress, a fini par tout lâché et s'est lancé du mieux qu'il le pouvait. Finalement, ça ne donne pas si mal ! Ca fait des mois, voire des années qu'il n'a rien chantonné, et il s'est rendu compte à cet instant que ça fait quand même du bien !
Et c'est pris d'une motivation qu'il ne lui connaît pas qu'il se lance sur le second couplet:

Tonight I want to see it in your eyes
Feel the magic
There's something that drives me wild
And tonight we're gonna make it all come true
Cause girl, you were made for me
And girl I was made for you


Il enchaîne avec le refrain. Il s'est fait entraîné par le rythme dansant de la chanson et il n'a pas su lutter ! Mais on peut remettre également la faute sur Eve qui fait preuve d'une motivation contagieuse !

I was made for lovin' you baby
You were made for lovin' me
And I can't get enough of you baby
Can you get enough of me ?

I was made for lovin' you baby
You were made for lovin' me
And I can give it all to you baby
Can you give it all to me

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Eve Gryen
MODO
Toujours avec le sourire!

• Inscription : 05/10/2011
• Messages : 580

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Tourmentes [PV: Eve]   Dim 4 Mai - 20:22

    Si un jour on m'avait dit que je chanterais dans un bar un peu miteux avec un gars que j'ai vu qu'une fois, je ne l'aurais pas cru. Le pire c'est que malgré ses protestations, Aiden s'est pris au jeu et franchement : il ne se débrouille pas trop mal ! De mon côté, je m'amuse comme une petite folle. C'est ma minute de gloire, c'est ma minute de plaisir, d'oublie. Je me sens euphorique, légère, prête à rire à la moindre plaisanterie, même si elle est nulle.

    Tout s'enchaîne très bien, on est dedans mais on s'y croit pas. On profite juste. C'est bon pour une fois de ne penser à rien, pas même à ce qu'on fera ensuite. C'est l'instant présent qui compte et rien d'autre. C'est à mon tour de reprendre la chanson, forcément c'est le moment ou il faut donner de la voix mais ça passe, du moins à mes oreilles :

    « Oh, can't get enough, oh, oh
    I can't get enough, oh, oh
    I can't get enough
    Yeah, ha
    »

    On reprend tous les deux le refrain, on en oublierait presque qu'on est observé, qu'il y a tant de monde dans ce pub :

    «I was made for lovin' you baby
    You were made for lovin' me
    And I can't get enough of you baby
    Can you get enough of me ?
    »
    C'est au tour de Aiden de s'esquinter la voix. Je souris quand il s'y tente : je trouve qu'on fait un beau duo. Oui, on pourrait signer dans des maisons de disques : peut être qu'on deviendrait des stars !

    «Oh, I was made, you were made
    I can't get enough
    No, I can't get enough
    »


    Finalement, on termine la chanson sur les deux derniers refrains, la salle entonne avec nous la fin. Je me sens poussé des ailes et je ne peux m'empêcher de sourire de toutes mes dents :

    « I was made for lovin' you baby
    You were made for lovin' me
    And I can't get enough of you baby
    Can you get enough of me ?

    I was made for lovin' you baby
    You were made for lovin' me
    And I can't get enough of you baby
    Can you get enough of me ? »

    C'est fini, mais c'était génial. Je rends mon micro au présentateur qui reprend la scène en nous remerciant chaudement. On a droit à une ovation du public et on quitte la scène. Mais, comme je l'avais prédis, les filles se rameutent autour d'Aiden. Je lui lance un regard amusé quoiqu'un peu agacé par cette situation. Je prie pour qu'il les repousse, j'aimerais bien qu'on soit encore un peu tous les deux. Juste tous les deux.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar
ϟ Gwendolyn
ADMIN
« Life sucks. »

• Inscription : 06/11/2010
• Messages : 2926

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Tourmentes [PV: Eve]   Dim 4 Mai - 20:49

F
inalement, Eve avait raison. Si ça continue, ça va devenir une habitude, ce qui ne va pas plaire à Aiden ! Tout ce qu'elle lui a dit dans le local du concierge était la pure vérité, et tout à l'heure quand elle disait que "la musique adoucit les moeurs"... Juste ! Encore une fois ! Mais ce n'est pas à ça que pense Aiden à ce moment-même sur la scène. Il est concentré sur les paroles qui défilent sur l'écran, faisant de son mieux pour faire le moins de faute possible. Déjà qu'il doit bien avoir l'air bien luné sur cette scène à chanter d'un ton aussi grave et bas qu'un chanteur québécois assez connu dans les pays francophones mais dont le nom lui échappe.*

La chanson se termine sur le refrain que les spectateurs entament avec eux. La musique disparaît en fondu et un tonnerre d'applaudissements envahi le bar. Le présentateur remercie les deux chanteurs amateurs et leur reprend les micros.
Les deux jeunes gens descendent de l'estrade, la fille en premier et sans trop d’embûche. Pour le jeune homme, c'est une autre paire de manche. Tous les groupies s'amassent autour de lui, lui posent des questions, lui proposent de lui payer un verre. Elles veulent toutes savoir son prénom, son nom, son âge, d'où lui vient ce fameux petit accent, où est-ce qu'il habite. Aiden ne sait plus où donner de la tête, surtout qu'il a réussi à perdre Eve dans la masse. Il soupire. Ce n'est pas parce qu'il s'est montré motivé une fois qu'il doit le faire tout le reste de la soirée !

- Plus tard les filles, gronde-t-il

Il les écarte d'un geste de bras et se fraie en passage à travers tous les gens amassés autour de la scène. Lorsqu'il arrive au bout, un second couple est déjà en train de lancer la chanson suivante. Content de retrouver un peu d'intimité et de calme, il soupire encore une fois et passe sa main sur son front avant de retrouver Eve un peu plus loin. Il lui fait signe d'avancer vers le bar, où il reprend un siège. Pas compliqué de se trouver une place, le comptoir est désert. Tout le monde l'a délaissé pour aller écouter le karaoké.
L'irlandais fait un lève son index et son majeur en l'air pour commander deux nouveaux verres.

- C'est ma tournée.

A-t-il dit simplement. Le serveur arrive avec la commande. Aiden garde un verre pour lui et tend le second à Eve en lui adressant un regard complice.

_______________________________


*La réponse est: Garou ! :3 xD


Revenir en haut Aller en bas


avatar
Eve Gryen
MODO
Toujours avec le sourire!

• Inscription : 05/10/2011
• Messages : 580

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Tourmentes [PV: Eve]   Dim 4 Mai - 21:59

    A cause de la foule, Aiden et moi nous perdons de vues. Des vieux en profitent pour me faire des propositions telle que boire à leur table ou... ou je ne préfère pas m'en souvenir. Je décline tout en attendant que mon « pote » se fraye une chemin parmi ses admiratrices. Quand enfin, il y parvient, il me fait signe de le rejoindre au bar et je ne me fais pas prier : c'est le seul endroit ou personne ne nous gênera puisqu'il est désert. Je rejoins donc le loup solitaire qui nous fait servir deux verres :

    « C'est ma tournée. »

    Je souris en prenant la boisson qu'il me tend que je bois un peu vite. Je suis pompette pour parlé en jargon de vieux. Mais bon, j'y survivrais. D'ailleurs, avec ce voile d'alcool tout me paraît mieux. Aiden surtout, qui est terriblement séduisant (à noté qu'il l'est déjà sans boire), peut être trop pour mon bien et pour le sien.
    Je me perds un peu dans mes pensées et me surprends à fixer ses lèvres, étrangement je ne ressens aucune culpabilité mais bon, pour m'occuper un peu l'esprit je lance :

    « Alors ? Cette première fois sur scène ? Moi je dis à refaire ! »

    Et je pars d'un grand rire signe que j'ai trop bu. Oui je ne tiens pas l'alcool mais c'est normal ! J'ai appris dans une émission que je regardais en mangeant de la glace (je voulais faire comme dans les séries américaines !), que plus on était mince et petite plus on tenait mal l'alcool. Alors je suis pas petite, du moins pas plus que la moyenne, mais je suis relativement fine donc CQFD !
    Mes pensées sont de plus en plus embrouillées, entre la boisson, les cris et chansons en arrière, l'odeur et l'adrénaline que j'ai ressenti... J'ajoute donc :

    « Mais pas ce soir, j'ai trop bu ! »

    Je lance à Aiden un regard pleins de sous-entendu, moi même je ne sais pas ce que ça signifie. Je ne sais pas ce que je veux ou ce que j'attends de cette soirée mais pour le coup, j'ai l'impression que c'est une bonne idée. Je sais que quand on est bourrée on a que de bonnes idées qu'on regrette le lendemain mais on ne vit qu'une fois alors autant en profiter...
Revenir en haut Aller en bas


avatar
ϟ Gwendolyn
ADMIN
« Life sucks. »

• Inscription : 06/11/2010
• Messages : 2926

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Tourmentes [PV: Eve]   Lun 5 Mai - 21:11

E
ve attrape son verre et boit de larges gorgées. Un bref sourire s'installe sur les lèvres du jeune homme. Il est en train de découvrir une nouvelle facette de la blonde. Après son côté triste et réaliste, elle passe à la fille extravertie qui profite de la vie comme si elle allait mourir demain.
Mais il faut avouer qu'Aiden ne s'était plus lâché comme ça depuis bien longtemps, même bien avant le décès de sa soeur. En parlant de Lexie, elle doit être fière de son frère. Il est en train de battre le record du "je ne pense plus à ma soeur morte" à plat de couture !

- Alors ? Cette première fois sur scène ? Moi je dis à refaire !

Elle éclate de rire. Aiden lui, bien qu'amusé, ne se permet qu'un petit rire niais et bout encore un peu de son alcool favori. Eve est complètement pétée, ça se voit à des kilomètres. Aiden ne l'est peut-être pas autant, mais sans cette boisson, il ne serait jamais monté sur cette scène. Pire encore, il aurait déjà quitté la pièce. D'ailleurs, l'ambiance se fait de plus en plus oppressante pour lui et il aurait bien envie de se fumer une cigarette pour relâcher tout le stress accumulé.  

- Mais pas ce soir, j'ai trop bu !
- Pour être honnête, je crois que j'ai eu ma dose d'émotion pour les dix ans à venir, répondit le garçon en lui adressant un regard en coin

C'est alors qu'il remarque la drôle de fixation que porte Eve à son visage. Elle l'observe, silencieusement et souriante, complètement pleine. Mais malgré tout, il doit avouer qu'elle est jolie. Ses cheveux blonds et bouclés retombent sur ses épaules telles des cascades d'or, ses yeux sont d'un bleu clair et piqués par un air de malice. Ses lèvres pulpeuses s'étendent en un sourire radieux et dessinent de mignonnes petites fossettes sur es joues. Tous ses traits de visage ne montrent que du bonheur, comme si elle était anesthésiée à la tristesse juste pour un soir. Vraiment très jolie. Pleine de vie.  
C'est à son tour de se rendre compte qu'il l'observe fixement. Il tourne la tête, termine son verre d'un trait et tape sur le bar de ses deux mains pour attirer l'attention de la jeune fille.

- Bon, je sais pas toi, mais pour ma part, c'est pause clope !

Il lui adresse un dernier regard avant de se lever. Aiden connaît bien ce bar, et il sait que pour fumer, il y a comme on pourrait dire "l'arrière boutique" ou encore "l'entrée des artistes". Il ne passe donc pas par la porte principale et emprunte un petit couloir oublié des autres clients. Il passe devant la porte des toilettes pour filles, puis pour les garçons. Toutes deux désertes. Il continue son chemin, arrive au bout du couloir où se trouve une porte qu'il ouvre.
Aiden se faufile dehors. Il débouche dans une ruelle sombre et désertée. Il n'a pour seule lumière qu'un lampadaire dont la lumière pâle vacille sous les cris de la tempête qui ne semble pas cesser. En effet, il pleut toujours aussi fort. C'est pour cela que l'irlandais se colle contre le mur. Il cherche dans sa poche son paquet de cigarettes et son briquet. Il allume le petit calumet et tire la première taffe, la conserve dans son corps avant de la recrachée dans un nuage de fumée. Aussitôt, une sensation de détente et de bien-être semble l'envahir. Il ne manque plus que la compagnie d'Eve dont il attend l'arrivée avec impatience.


Revenir en haut Aller en bas


avatar
Eve Gryen
MODO
Toujours avec le sourire!

• Inscription : 05/10/2011
• Messages : 580

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Tourmentes [PV: Eve]   Lun 5 Mai - 21:43

    Je n'ai jamais spécialement aimé les bars et je crois que je ne les aimerais jamais. Même lors des soirées karaoké. Nan sérieusement ? Qui s'est dit que ça serait sympa de rassemblé dans une même pièce des gens qui puent et qui crient ? Un malade mental complètement sadique, je ne vois rien d'autre. En encore je suis gentille, alors oui l'alcool ça floute un peu tout ça, je me sens un peu comme dans un brouillard mais à la fois j'ai l'impression de tout ressentir plus vivement. Quel étrange paradoxe. Je l'étudierais un peu plus en profondeur si je n'étais pas en pleine discussion avec Aiden :

    « Pour être honnête, je crois que j'ai eu ma dose d'émotion pour les dix ans à venir. »

    Je lui lance un regard outré, qui veut dire « Sérieusement ?? Mais quel rabat-joie ! », parce que si ça c'était assez d'émotion pour les dix ans à venir c'est que ce petit gars là, ne sait pas ce que « vivre » signifie. Cependant je ne le dis pas à haute voix, j'ai l'esprit assez clair pour savoir que c'est une mauvaise idée. Je sais qu'il a pas vécu des trucs pas facile, je sais pas quoi mais bon, et je ne veux pas remuer le couteau dans la plaie.
    Je suis tellement absorbée par des trucs sans intérêt que je ne prête pas attention au regard insistant que me lance Aiden, pourtant je lui en ai lancé un moi aussi ! Mais je ne sais pas, je me sens un peu gênée de l'avoir fait. Comme si en fait, j'aurais vraiment pas du parce que ben... Aucune chance qu'il se passe quoique ce soit. D'ailleurs c'est pas comme si je le voulais vraiment : c'est plus une pulsion. Quelque chose en moi le réclame même si je sais que c'est pas vraiment le bon gars. Y aura jamais rien entre lui et moi, juste « ça ». Et encore, pour l'instant ça n'est qu'à l'état de fantasme.
    Là n'est pas la question, je me demande plutôt pourquoi le barman n'est pas aussi classe que dans les séries mais la voix de Aiden résonne m'arrachant à cette question pourtant existentielle :

    « Bon, je sais pas toi, mais pour ma part, c'est pause clope ! »

    Le temps que l'information monte au cerveau, que j'arrête de songer à mon barman de série et que mon corps décide de m'obéir j'ai du retard sur Aiden qui me distance, je me repère rapidement mais ne fais pas attention à ce qui m'entoure, j'essaye surtout de ne pas perdre sa silhouette de vue. Finalement je le retrouve dehors, collé au mur, une clope à la main. Ça accentue son côté mystérieux, bad boy et ça me fait littéralement craqué parce que mon esprit fait l'analogie : il est si semblable à Mikhaïl. Mais j'ai trop d'alcool dans le sang pour me rendre compte que c'est ça qui m'attire.
    Je me suis arrêtée sur le pas de la porte et d'une démarche féline et séductrice je m'approche en murmurant :

    « Si je suis venue ce soir c'était pour oublier. »

    Je lui offre un petit sourire et un regard que j'imagine brûlant de désir. Je me retrouve rapidement à ses côtés, en face en fait, la pluie ne me gênant pas. Je me rapproche dangereusement et lorsque je suis assez près je chuchote à son oreille :

    « On pourrait oublier ensemble... »

    D'un geste pleins de volupté j'attrape sa cigarette et l'embrasse. Les lèvres d'un autre devrait être la seule drogue dont on a besoin. Ce soir, comme tous les soirs depuis sa mort, j'en ai besoin. Mais il n'y a que ce soir que je trouve quelqu'un pour assouvir mes sens. Et peu m'importe les conséquences, je n'ai pas le temps d'y songer : à cet instant seul Aiden compte. Il n'y a que lui dans mon esprit.

    Lui et l'ombre de Mikhaïl.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
ϟ Gwendolyn
ADMIN
« Life sucks. »

• Inscription : 06/11/2010
• Messages : 2926

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Tourmentes [PV: Eve]   Lun 5 Mai - 22:16

U
ne cigarette. Pourquoi c'est si mauvais pour la santé, et si bon pour le moral ? Quand on en fume, tout se détend. Les nerfs, la tête, tout devient calme, agréable, on se cache derrière des volutes de fumée grise. Quand on fume, cet air s'infiltre dans notre cou, notre trachée et puis les poumons avant de ressortir par le nez. Ca encrasse tout, ça dérègle tout. Mais tout ça, on s'en fou. Ca fait du bien. Autant de bien que quand on embrasse une fille - voire bien plus - même si ce n'est pas du tout comparable. Ce sont deux addictions bien différentes, mais la seconde n'a que des vertus.

En parlant de fille, en voilà une qui arrive, accompagné d'un sourire en coin d'Aiden. Il tourne la tête vers elle. Le garçon est pressé contre le mur pour se protéger le mieux possible à quelques mètres de la porte. Eve s'approche de lui avec une démarche de séductrice qui fait soudainement battre le coeur du jeune homme.

- Si je suis venue ce soir c'était pour oublier.

Son regard est brûlant, ardent, bouillant de désir. Ses yeux si bleu sont devenus avides d'une chose qui les aiderait à oublier tous les deux, le temps de quelques heures.
Eve se retrouve face à Aiden, les yeux dans les yeux. Le garçon est sec, mais la fille est sous la pluie battante. Elle devient vite trempée, mais ça lui donne un air encore plus ardent, encore plus désirant.

- On pourrait oublier ensemble...

Une proposition si simple et si envoûtante ne se refuse pas. Aiden n'a pas eu le temps de prononcer un seul mot que la fille attrape sa cigarette, la balance par terre. Il relâche la dernière taffe et dans un nuage sombre et malsain, l'embrasse sous la lumière vacillante du lampadaire.
Aiden ne lutte pas, il se laisse faire mais y prend rapidement goût. Ses lèvres sucrées et l'odeur envoûtante de son parfum agissent comme un insecte vers une lumière la nuit. Il passe ses mains derrière sa tête pour la serrer encore plus fort contre lui, puis il les descend le long de ses épaules pour arriver dans le bas de son dos et la ramener contre son corps bouillant d'un désir nouveau.

Il lui est déjà arrivé de nombreuses fois de finir sa nuit avec une fille. D'abord un jeu de drague et puis l'inviter chez lui ou le contraire. Juste pour partager un peu de plaisir avec cette inconnue au physique attirant. Mais il n'avait jamais rien ressenti pour aucune de ces filles. Elles étaient toutes bêtes et insignifiantes. Ce qui est tout autre chose avec Eve, puisqu'il entretient un lien très spécial avec elle. Ce soir, ensemble, ils oublient. Ils oublient tout et ne pensent qu'à eux, comme deux personnes qui éprouveraient de vrais sentiments amoureux. Plus de peine et de douleur. Juste lui, elle, s'unissant pour un instant de plaisir.

Le baiser devient ardent et fougueux, bientôt incontrôlable, peut-être ces jeunes gens sont-ils sous l'emprise de l'alcool, mais leur désir semble réel. Le envie d'oublier est réelle.
Aiden s'accroche à Eve en gardant ses bras dans le bas de son dos. Elle est trempée, ses cheveux dégoulinent et ses vêtements lui collent à la peau, redessinant ses formes. Aiden la fait rouler sur le mur pour la mettre à l'abri et lui se retrouve alors à la pluie. Il ne décolle pas ses lèvres des siennes si ce n'est pour reprendre son souffle. Non, il ne veut pas se séparer d'elle. Pas déjà. Reste à savoir jusqu'où elle désire aller.

Ses doigts soulèvent lentement son t-shirt pour caresser doucement le bas de son dos. Le simple contact de sa peau l'embrase et l'envie s'attise encore, sans jamais s'arrêter.

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Eve Gryen
MODO
Toujours avec le sourire!

• Inscription : 05/10/2011
• Messages : 580

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Tourmentes [PV: Eve]   Jeu 8 Mai - 12:09

    Peau contre peau, lèvres contre lèvres, corps contre corps... Plus rien d'autre n'existe. Juste ses caresses, son odeur, ses baisers. Même la pluie ne saurait refroidir mes ardeurs et je pourrais me noyer dans ses bras chauds. La fougue et le plaisir nous habitent, on est ensemble, on découvre le corps de l'autre. On ne veut rien d'autre, pas de sentiments : juste du plaisir.
    Tout tourne autour de moi, me sens sont étourdis. Je ne sais pas ou on est, je ne sais plus. Je me perds dans le fouillis de mes sentiments, je me laisse entrainer par le tourbillon de sensation qui m'habite. Plus rien d'autre ne compte, ni l'endroit crasseux, ni la pluie. Et tant pis pour tout ce qui se fera et qui n'aurait pas du se produire. Tant pis si l'on regrette : on n'a pas le temps d'y penser.

    Je sens ses mains dans mon dos, elles sont froides contre ma peau ; ça m'électrise. Je veux plus. Je veux le sentir entièrement contre moi. Juste une nuit, juste pour oublier. Pour enfin me sentir exister autre part que dans ma peine.

    S'abandonner à la luxure n'est pas un crime, c'est un peu facile, je le sais et pourtant, je cède. Le glisse mes mains sous son T-shirt, je sens son torse sous mes doigts. Et je continue à l'embrasser comme s'il était l'oxygène qui me manquait. Comme si cela m'était vital.
    L'haleine alcoolisé, l'odeur de cigarette ; il y a plus romantique pourtant je me laisse enivrer par cette décadence. Ça me rappelle qu'au moins je ne souffrirais pas et c'est grisant et d'une voix haletante, chaude, teinté de désir je susurre à son oreille :

    « On sera mieux à l'intérieur pour continuer... »

    D'ailleurs je ne lui laisse pas le temps de répondre je l'attire avec moi dans le couloir. À l'abri de l'eau glacée, cette eau que j'aime tant mais que j'oublie le temps d'une étreinte, je serais prête à oublier plus encore, mon nom, celui de mon partenaire, je serais prête à oublier jusqu'à son visage. Mais je n'oublierais pas le plaisir, la fougue et cette douceur, forte et assurée. Je n'oublierai pas non plus le nœud dans mon estomac et le feu qui se consume au fond de mon ventre. Ce plaisir brulant restera peut être le seul souvenir que j'aurais de cette nuit là. Le reste sera trop flou et je souhaite trop ardemment qu'en face ce soit Mikhaïl alors mon inconscient me le fera croire.

    Mes gestes s'enchainent, je m'agrippe à sa nuque, je l'embrasse puis cherche à le débarrasser de son T-shirt.
    Je ne pense plus à rien. Je ne suis même pas sure que cela me rende heureuse : j'en ai juste envie et c'est une raison plus que suffisante à mes yeux.

Revenir en haut Aller en bas


avatar
ϟ Gwendolyn
ADMIN
« Life sucks. »

• Inscription : 06/11/2010
• Messages : 2926

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Tourmentes [PV: Eve]   Dim 18 Mai - 13:39

P
lus rien n'existe autour des jeunes. Tout s'est effacé, il n'y a plus qu'une chaleur ardente qui consume leur corps. Ces deux êtres ont tant souffert dans leur vie. Se retrouver le temps d'une nuit et oublier, on dirait que c'est ce qu'ils ont toujours voulu sans jamais se l'avouer. Ensemble, sans éprouver une once de sentiment amoureux l'un pour l'autre, ils se retrouvent pour profiter et ressentir un peu de plaisir.

Les baisers s'enchaînent les uns après les autres entrecoupés par des souffles irréguliers et des caresses brûlantes. Ils en demandent toujours plus, encore et encore, rapprocher leurs corps tellement pour qu'ils ne fassent plus qu'un.
Eve cesse de l'embrasser, juste le temps de placer ces quelques mots qui font apparaître un sourire satisfait sur les lèvres d'Aiden:

- On sera mieux à l'intérieur pour continuer...

Le jeune homme n'a même pas le temps de répondre. La fille l'attrape et l'entraîne à l'intérieur jusque dans les toilettes, où ils pourront continuer leur petite affaire au sec. Ils ferment la porte dans leur dos et Aiden contacte Lexie pour lui demander de bloquer la porte. Les gens sont tous occupés avec le karaoké, mais tout le monde a besoin d'une pause pipi à un certain moment et il préfère être tranquille. Une arrivée inattendue serait susceptible de briser leur petit moment à tous les deux...

Eve passe ses mains derrière sous son t-shirt et commencer de le soulever jusqu'à ce qu'Aiden le retire complètement et le laisse tomber par terre. Qu'il le porte ou non, cela importe peu. Il est tellement mouillé  qu'il lui donne plus froid qu'autre chose.
Il fait de même avec le haut de la fille, l'attrapant par le bas et le remontant sur son ventre, ses côtes, dépasse son soutien-gorge jusqu'à finir aux côtés du t-shirt d'Aiden.
Alors il l'embrasse avec encore plus de fougue et de désir. Il passe ses mains dans le bas de son dos et l'attire vers lui en la plaquant contre un mur des toilettes entre les cabines et les lavabos. D'ailleurs, étaient-ils chez les filles ou les garçons ? Un bref regard suffit pour s'apercevoir qu'il n'y a pas de pissoir et qu'ils sont certainement du côté féminin.

Ses lèvres quittent les siennes et descendent jusque dans son cou qu'il couvre de baisers. Le désir augmente et deviendra bientôt incontrôlable, surtout sous l'effet de l'alcool qui ne lui promet même pas de lui laisser un souvenir de cette soirée.

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Eve Gryen
MODO
Toujours avec le sourire!

• Inscription : 05/10/2011
• Messages : 580

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Tourmentes [PV: Eve]   Ven 23 Mai - 21:02

    Torses nus. Deux corps collé l'un contre l'autre. Indissociables. Désir et fougue. Jeunesse et plaisir. Seuls au monde. Plaisir coupable.
    Coupable ? Qui a dit que nous l'étions ? Du moins je ne me sens pas fautive de quoique ce soit... Et encore moins lorsqu'il m'embrasse (parce que les conséquences ne m'apparaissent pas et parce qu'il embrasse particulièrement bien). On est jeune, un peu stupide et je crois qu'on a terriblement besoin de ça l'un de l'autre. L'alcool aidant pas moyen que nous nous arrêtons sur notre lancée.

    Je ne pense pas à Mikhaïl, je ne me demande même pas s'il a ressentit ça la nuit ou il m'a trompée et je ne cherche pas non plus à comprendre pourquoi je le sens si proche de moi alors que je m'apprête à coucher avec un autre. Il n'y a que la passion qui guide mes gestes, ma conscience est en sourdine depuis un moment déjà, aucune voix ne me dit que je vaux mieux qu'un coup dans les toilettes dans un bar, je ne suis même pas sure que cette voix aurait raison d'ailleurs... Et contre le carrelage froid mon corps s'embrase sous les caresses de Aiden. Ses lèvres dans mon cou me font doucement gémir et soupirer d'aise. Mis à part l'endroit qui n'est ni romantique ni confortable, je me sens comme dans un rêve... Oui, rien ne me semble réel et surtout pas le bien-être qui m'envahit.

    Mes mains qui jusque là s'agrippait à son dos descende jusqu'à son pantalon. Je le défais du mieux que je peux tout en me collant un peu plus à lui, cherchant à être au maximum contre son corps. J'aimerais que chaque centimètre carrée de sa peau soit contre la mienne. Une fois mon entreprise réussie je repasse mes bras autour de sa nuque et cherche un baiser sur ses lèvres. Langoureux, délicieux... Aussi addictif qu'une sucrerie. Les yeux fermés je ressens mieux ce qu'il se passe. Je suis comme transportée dans un monde où l'unique odeur existante est celle de Aiden, où mon corps ne réclame que le sien, où ses mains sont partout et où ses lèvres appellent les miennes inexorablement.

    Je passe mes jambes autour de sa taille et mes mains se perdent dans le fouillis de ses cheveux. Je voudrais tout ancrer dans ma mémoire, me souvenir de chaque soupire, chaque mot, chaque caresse mais je sais que je ne me rappellerais que de brides, d'images floues. En fait, c'est peut être mieux comme ça. Ma culpabilité ne sera que moindre...
Revenir en haut Aller en bas


avatar
ϟ Gwendolyn
ADMIN
« Life sucks. »

• Inscription : 06/11/2010
• Messages : 2926

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Tourmentes [PV: Eve]   Dim 1 Juin - 21:28

Q
uand Aiden avait rencontré Eve dans le local du concierge, il n'aurait jamais pensé qu'il en arriverait là. Jamais il n'aurait pensé qu'il aurait eu le courage de lui raconter des choses personnelles qu'il avait gardées pour lui jusqu'à maintenant. Jamais il n'aurait pensé qu'ils auraient fini par baiser dans les toilettes d'un bar avec plusieurs verres dans le nez.
En tout cas, une chose est sûre. Eve n'est qu'une compagne d'une nuit ou peut-être deux ou trois autres si cela viendrait à se reproduire, ça n'ira jamais plus loin. Aiden est persuadé de n'avoir besoin de personne, d'être capable de vivre comme il l'entend, seul, indépendamment des sept milliards d'habitants de la planète.

Aiden prend un plaisir fou dans cette petite affaire. Il n'aurait pas pensé en arriver là avec cette fille, et pourtant c'est le cas. Ils retirent leurs vêtements un à un, chacun son tour comme un jeu de rôle avec pour seul but quelques longues minutes d'un bonheur indescriptible.
Les mains d'Eve descendent lentement dans son dos, laissant derrière elle la chaleur de ses doigts qui marque la peau du jeune homme. Elle défait un bouton de son pantalon, puis descend la fermeture. Le jeans tombe mollement à ses pieds, dévoilant ses jambes musclées. Un sourire en coin se dessine sur ses lèvres. Ce geste détermine exactement jusqu'où l'adolescente est prête d'aller: c'est-à-dire jusqu'au bout.

Elle se soulève et accroche ses jambes autour de la taille d'Aiden. Elle enfouit ses mains dans ses cheveux sombres en l'embrassant avec fougue. L'irlandais passe ses mains sous ses cuisses pour mieux la soutenir et colle son torse nu à sa poitrine, débordant d'un désir ardent comme il l'a rarement ressenti. Parce qu'il faut avouer que pas toutes les filles sont douées au lit !
Ses lèvres quittent à nouveau les siennes pour descendre dans son cou, jusqu'aux limites de son soutien-gorge avant de revenir à sa bouche fougueusement comme s'il allait manquer d'air.
Puis il prend ses jambes et les repose sur le sol pour mieux pouvoir lui retirer son pantalon à elle aussi. Avide d'un désir brûlant, il ne fait pas long feu. Ses doigts caressent ses cuisses, puis ses hanches, remontent sur les côtes. L'envie ne cesse d'augmenter, elle le consume, lui brûle les lèvres et enflamme ses mains qui commencent à dessiner le contour de sa culotte.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Eve Gryen
MODO
Toujours avec le sourire!

• Inscription : 05/10/2011
• Messages : 580

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Tourmentes [PV: Eve]   Lun 9 Juin - 14:29

[list ] Je ne sens aucune gène à être nue contre Aiden : l’étrangeté de la situation m’échappe au point d’aimer le tourbillon de sentiments contradictoires qui nait au fond de moi. Accrochée aux lèvres de mon amant je m’abandonne à l’égoïste désir qui m’habite, me fichant éperdument des coups portés à la porte qui résonnent comme les battements de mon cœur. La fille à la porte est stupide, du moins c’est ce que je m’imagine : qu’espérait-elle au juste ? Que je remette à plus tard ce délicieux moment pour qu’elle puisse soulager sa vessie ? Ou pire, pour se remaquiller ? Contre la peau de mon partenaire, je souris : elle ne sait pas à quel point c’était bon de coucher avec Aiden, elle ignore les effets de ses doigts titillant la dentelle de ma culotte… Et moi, qui en faisait l’expérience, n’étais pas prête à mettre fin à cette délicieuse torture. Entre ses mains, ma douleur se confond au plaisir et j’ai l’impression de renaître. Alors, dans un sourire qui en dit long, je défais mon soutien-gorge et le jette dans un coin avant d’étreindre un peu plus Aiden.

Malgré tout, je ne me sens pas satisfaite ; je comprends enfin toute l’horreur de la nature humaine : nous sommes incapables de nous contenter de peu. Et moi aussi je suis insatiable. J’en veux plus, éternellement insatisfaite de ma situation. Aiden m’offrira du réconfort pour un moment, et puis au final, j’en aurais encore besoin. Car il m’aura donné gout à cela, à la dépravation (ou du moins au sexe). Et je m’en fiche. Je ne me priverais pas car c’est le seul moyen que j’ai de ne pas être triste. De faire semblant d’aller bien… Quelqu’un a bien dit : le plaisir est le bonheur des fous. Ce mec avait presque raison, le plaisir c’est le bonheur des gens tristes. Et moi je suis triste.

Là ou me caresse Aiden, il y a d’abord eu les mains de Mikhaïl, mon corps fait l’amalgame, mon esprit s’embrouille, tout est si bon… Mes sens s’enivrent et je me demande un instant si j’essaie réellement d’oublier Mikhaïl… Peut être qu’au fond, j’essaie juste de le retrouver quelque part, de me dire qu’il a bel et bien existé et, que les moments les plus réels étaient ceux ou l’on faisait l’amour jusqu’au matin car j’avais l’impression d’être un objet précieux entre ses mains.

Une unique larme coule sur ma joue, discrète et fine, je n’y prête pas attention mais je sens la colère gronder en moi et avec plus de force je m’accroche à mon amant d’un soir et je prie pour que lui, ne disparaisse pas dans le néant de la mort.[/list]
Revenir en haut Aller en bas


avatar
ϟ Gwendolyn
ADMIN
« Life sucks. »

• Inscription : 06/11/2010
• Messages : 2926

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Tourmentes [PV: Eve]   Lun 9 Juin - 20:59

A
iden est coupé du monde, il n'existe plus qu'elle et lui dans une union de plaisir. Le jeune homme a souvent cette impression. Cette impression de n'avoir rien d'autre que lui-même, que les autres ne sont rien. Les autres sont inutiles, ne servent qu'à faire souffrir. Auparavant, c'était avec sa soeur qu'il se coupait du monde. En montant sur le toit de l'orphelinat pour regarder les étoiles, en faisant du vol à l'étalage ou en rêvassant dans leur chambre commune en attendant l'heure du dîner.
A cet instant, Aiden est coupé du monde. Mais non pas avec sa soeur, mais avec une jeune fille qui sait lui faire oublier bien des soucis. Il se sen terriblement bien, contrôlé par un désir qu'il a déjà bien connu: passer une bonne nuit avec une jolie fille pour tout oublier et prendre un peu de bon temps. C'est la seule chose qui le détend, avec ses clopes bien sûr.
Mais Eve est-elle une simple jolie fille qui partage un plaisir d'une nuit ?

Dans un sourire plein de sous-entendus, elle défait son soutien-gorge et le serre contre lui. Leurs baisers et leurs soupires couvrent le son de la personne qui s'acharne à essayer d'ouvrir la porte des toilettes, que Lexie persiste à garder fermée jusqu'à la fin de leur petite affaire. Cette trouble-fête n'a qu'à tendre l'oreille et en déduire qu'elle ferait mieux de lâcher l'affaire à moins qu'elle ne veuille se joindre à eux pour un plan à trois.
Il ne veut pas la lâcher. Il veut rester avec elle jusqu'au bout de la nuit, jusqu'au petit matin. Avec elle, il oublie tout pour ne laisser place qu'au plaisir. Il veut que cet instant dure une éternité pour ne pas avoir à affronter ses démons, ses peurs, ses souvenirs. Il ne veut pas la lâcher de peur qu'elle s'en aille à tout jamais, alors qu'il a enfin trouvé quelqu'un avec qui il s'entend bien.

En fait, il est en train de contredire tout ce qu'il s'était juré depuis la mort de sa soeur.
De ne plus jamais s'attacher à personne, de vivre seul à tout jamais et de mourir dans l'oubli. Aiden Lawless, l'orphelin que personne ne connaissait, l'enfant qui n'a rien apporté de bon dans ce monde.
Mais c'est déjà trop tard...

Lors d'un long baiser fougueux, il sent une gouttelette d'eau fraîche et salée lui caresser la joue. Puis Eve s'accroche à lui encore plus fort, encore plus désireux. Elle aussi semble dans un instant de doute.
Alors entre deux embrassades, il chuchote dans un souffle:

- Juste toi et moi.

Sur ces simples mots destinés à lui faire comprendre qu'elle n'a plus besoin de penser à ses maux, il baisse son boxer.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Tourmentes [PV: Eve]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tourmentes [PV: Eve]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal Time ♪ :: ~ FOREST HILL :: •• Dans la Ville :: •• Bar-