Eternal Time ♪


 

Partagez | 
 

 Japon, Burger et mes deux mains gauches...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Florian Desthell [ABS]
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 09/05/2013
• Messages : 250

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Japon, Burger et mes deux mains gauches...   Mar 31 Déc - 11:00

Japon, Burger et mes deux mains gauches...
Florian & San

Le week-end qui commence enfin, ma mère encore je ne sais où pour le boulot, mon beau-père qui travaille. Je n'ai pas eu Martin et rien que de savoir William ici me fournique royalement des frissons dans le dos. Je décide donc de ne pas m'enfermer à la maison et demande en texto à ma chère mère si je peux manger en ville. Douce et gentille comme elle est, elle me répond oui. Je ferme ma valise pour le lundi suivant, prends mon sac avec Sam qui dort encore, ferme la maison et me dirige vers le centre.

Avoir bonne mémoire peut s'avère être très utile pour pas se perdre, mais bon. Ma condition de mutant peut aussi être très pratique avec mon don. Je pourrais faire un parfait espion, mais si je me faisais attraper... J'ai vu un psy un jour, je suis assez fragile psychologiquement, en plus d'avoir une tendance facile à faire des crises hypertension... Super...

En regardant en l'air j'oublie presque des fois de regarder devant moi. Je me prends quelques passant, je m'excuse platement et repart. La faim arrive doucement et je tombe dans les rues commerçante sur un Mc Do... Je rentre au chaud et demande mentalement à Sam ce qu'il lui ferrait plaisir.

Evidemment, poussé par ma timidité maladive, je bégaie bien un quart d'heure avant que la dame comprenne mon souhait. Je pense que derrière plus d'un est énervé. Tant pis. Je me dirige vers une table, mais aucune vraiment ne semble vide. Je me sens comme à l'internat, obliger de partager avec quelqu'un qui, au départ lui aussi, voulait être tranquille. Sam sort son museau et vas décider à ma place, je lui rappelle que la dernière fois, ça ma valu un séjour à l'infirmerie. Il râle et me dirige vers une japonaise au loin.

Je souffle un bon coup et vois finalement la table de devant qui se libère. Je m'y assoie et croise le regard de la jeune fille en face. Je ne dit rien et commence à manger mon burger non sans renverser la moitié de la sauce sur la table. Je l'entends qui rigole. Bravo Flo me dit Sam. Oui je sais la côte avec les filles c'est pas ma tasse de thé.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Japon, Burger et mes deux mains gauches...   Mar 31 Déc - 11:58

Samedi. Ou Dimanche. Oui, ce serait surement bien de savoir quel jour on est. Mais je sais pas. On doit être en week-end. Oui. Puisque je me suis permise de sortir. Enfin, non. C'est plutôt Fear qui avait envie de se dégourdir les ailes. Moi, sortir, être enfermée... je m'en fiche. Un Mc Do. J'ai jamais vu un restaurant avec des morts dedans. Ce serait vraiment une mauvaise pub pour eux. C'est sans doute pour ça que j'ai décidé d'aller là. Fear vole devant le fast food. Pour qu'il laisse les clients tranquilles, je lui ait promis de lui prendre un burger. Au moins les graines. Pour un corbeau, il manque de goût.

J'ai choisi une boisson, un burger, une place près de la fenêtre. J'ai toujours aimé le voir voler, Fear. Voltiger d'une manière aussi surprenante que poétique. C'est... magique. C'est de la suspension irréelle qui pourtant est parfaitement normale. Je prend mon temps. J'aime bien ce moment. C'est vrai que c'est bien, de ne pas penser et juste profiter. Je détourne mon regard. Des personnes grognent. La queue pour commander est devenue grande, d'un seul coup. ça fait du bruit. J'aime moyen. Qui est le fauteur de trouble ?

Un jeune homme. Il galère a mort pour commander sans bégayer. La vendeuse elle essaye tant bien que mal de garder son sérieux tandis que les enfants derrière commencent a faire un caprice. Je détourne mon regard. Pas intéressant. Je ferme les yeux. Je me laisse aller dans les pensées de Fear. J'aimerais voler. Je le sens si libre, que j'en oublierais, même nous oublierions presque que nous sommes reliés a vie. La liberté. C'est si bien, de voler. Je quitte doucement ses pensées, tout en gardant les yeux fermé. Pour savourer encore un petit instant à la liberté. Puis, d'un seul coup, instinctivement, ils s'ouvrent. Quelqu'un s'approche de moi. Mort, vivant... ?

Vivant.
C'est le jeune de tout à l'heure. Celui qui bloquait la queue. Il a réussi a commander finalement ?

Je ne le regarde pas. Devant les autres, je ne suis rien. La table devant moi se libère. Sa place est choisie. Tant pis. Tant mieux. Je sais pas. Tant rien, disons. Il commence à manger son hamburger, met de sa sauce partout.
Timide et pas doué. Il les accumule. Je laisse échapper un petit rire, malgré moi. Il me jette un regard. Pas de colère, même si le regard est vif et instinctif. Crainte. Coupable. Son regard fuit vers son sac et essaye désespérément de nettoyer la table.

Quelque chose en moi me donne envie de me lever pour aller a sa table. ça pourrait être drôle. Mais je sais que je ne peux pas le faire. Bon sang, moi aussi je suis timide. Je prend mon burger, commence à le porter à ma bouche... M'arrête. Surprise... Mes yeux s'ouvrent grand devant le corbeau qui se jette sur moi avec une vitesse effrayante, ayant profité de la porte qui s'est momentanément ouverte devant trois petits garçons. Mon corbeau.

-Feaaaaaar !!!
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Florian Desthell [ABS]
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 09/05/2013
• Messages : 250

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Japon, Burger et mes deux mains gauches...   Mar 31 Déc - 16:20

Japon, Burger et mes deux mains gauches...
Florian & San

Mouchoir à la main, essuyant mes dégâts du mieux que je pus, Sam se réveille, lui, en douceur. La tête au niveau de la table, il renifle la sauce burger qui se trouve dessus avant d'y goûter. le dingue... Mais un cri aiguë l'en empêche de toucher la sauce avec sa langue.

-Feaaaaaar !!!

L'asiatique d'en face regarde derrière moi avec peur. Un corbeau noir rentre dans le fast-food mettant en panique certaines personnes qui étaient en train de manger tranquillement ici, d'autres poussent des jurons improbables contre le volatiles. Il va justement vers la jeune fille. Je baisse la tête rapidement, je sens le vent au dessus, un plume tombe devant moi et Sam ne peut s’empêcher de se mettre sur la table. Les clients se calment et chuchotent dans notre dos. Ils savent qui nous sommes des mutants ou alors se doutent de quelque chose.

Je croise mon regarde avec elle. Sam me regarde et comprend qu'il a fait une boulette. Il regarde la demoiselle avec stupeur, croise le regard de son corbeau, peut-être l'ewig et va de nouveau sur mes cuisses. Je regarde de nouveau la jeune asiatique et lui sourie, du genre à dire "Bienvenue au club". Sam me pousse à aller la voir. Je sais pas vraiment si je dois le faire ou pas...

Je prends mon courage à deux mains et vas m'asseoir en face d'elle. De ma voix de timide adolescent qui à pourtant mué :

-Heu... salut...

En vérité, le corbeau me fait un peur flippé...
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Japon, Burger et mes deux mains gauches...   Mer 1 Jan - 16:54

Zut. J'avais oublié a quel point Fear aimait se faire remarquer. Et faire peur. Je pense qu'il a réussit à faire un combo. Les gens, apeurés, le fixe tous, s'interroge en silence, Et, par la même occasion me regarde aussi.

Il y a des jours, comme ça, ou avoir devant moi, à la place d'un burger, un corbeau grillé et déplumé à la main assassine me ferait presque plaisir.

Je détourne la tête et l'attention de Fear en l'engueulant mentalement. Visuellement, je reste stoïque, regard coincé dans le ciel nuageux ou volait le volatile il n'y pas si longtemps. J'attends que les gens se calment, et qu'ils oublient. Je détourne mon regard, il part instinctivement en face. Tiens, le garçon de tout à l'heure. Il y a une belette sur sa table. Il en accumule trop pour moi. Il me sourit, je regarde Fear. Pour qu'il ait fait ça, fallait forcément en béton pour qu'il ose risquer de perdre son burger. Si j'ai deviné laquelle, ça fait mal.

Au bout d'un certains moment, l'action étant passée, seuls les enfants regardent encore l'oiseau avec peur et admiration, ce qui évidement n'arrange pas son cas. Mais il sait pertinemment que je ne pourrait pas supporter encore avoir les regards sur moi. Pas envie de perdre mes moyens, comme l'autre. J'hésite à partir. Pour me faire oublier un peu. J'ai pas envie de perdre le contrôle, ne serais-ce qu'une fois. Une fois, ce serait déjà trop. Ou c'est. Je sais pas.

Au moment ou j'allais partir, il s'avance vers moi, et s’assoit en face de moi. Sa belette est donc dans son sac. Il se passe un laps de temps, celui pour lequel il doit se concentrer pour sortir une phrase correcte.

-Heu... salut...

Ouais. Pas si correct que ça en fait. Je sais qu'il faudrait que je réponde ou que je montre au moins une réaction, mais je ne sais ni quoi dire et ni comment m'y prendre. comment parler à quelqu'un qui à l'air aussi à l'aise qu'un macaroni l'est pour faire du surf ? Je reste neutre, réfléchissant à toutes les possibilités et les réactions que cela pourrait engendré. Une réflexion du type "partie d'échec", en somme.

Plus je laisse le temps passer, et plus je le sens nerveux. Je le fixe. Ses mains et ses jambes sous la tables ne tiennent aucunement en place. son regard est aussi fuyant que celui d'une anguille. Mais il revient toujours sur deux points. Fear. Et moi.

Mon partenaire comprend. Il monte sur moi, sur mon épaule et je me lève, avec le burger. Je le pose dehors, et je rentre. Je m'assois. Au même endroit.

Je soupire. Je sais que c'est ce qu'il voulait, j'en suis sûre, mais.. Je hais ma voix. Trop fluette. Trop enfantine. Trop mignonne. Non, c'est impossible.

-Excuse moi. Fear est facétieux, il adore rire de la peur qu'il provoque. Mais il est pas méchant.

Oui, répondre à son salut aurait peut-être été la première chose de mieux à faire. Bah, tant pis. Je lui laisse le temps qu'il faut pour chercher ses mots, sans le regarder. Je sais pas si le regarder le met mal à l'aise, mais dans le doute...

- Ah... ok. Euh... Je.. Je te dérange ?
- Non.

Réponse courte et non réfléchie. C'est parti tout seul.

Et c'est reparti pour une autre intense réflexion que je suppose collective pour essayer de vider le silence qui se re installe encore entre nous deux...
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Florian Desthell [ABS]
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 09/05/2013
• Messages : 250

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Japon, Burger et mes deux mains gauches...   Jeu 2 Jan - 10:53

Japon, Burger et mes deux mains gauches...
Florian & San

J'attends sa réponse, puis la voit avec son corbeau sur son épaule. Elle se lève avec un bout de son repas et sors avant de revenir en face de moi. Elle soupire un peu avant de dire d'une voix toute gentille, toute mignonne :

-Excuse moi. Fear est facétieux, il adore rire de la peur qu'il provoque. Mais il est pas méchant.

Je hoche la tête. Un peu nerveux je demande quand même toujours avec autant de fluidité possible :

-Ah... ok. Euh... Je.. Je te dérange ?

Je me masse la nuque avec ma foutu habitude et m'attends à un oui direct, mais...

-Non.

Je souris un peu et un silence s'offre à nous de nouveau et c'est Sam qui le brise en montant sur la table avec une voix de dragueur.

-Hello ma jolie, c'est quoi ton p'tit nom? Moi c'est Sam et mon pote c'est Florian.

Evidemment une belette qui parle, c'est pas commun. Je le prends pour le ramener vers moi et lui tends son paquet de nugget pour qu'il mange et qu'il me laisse tranquille. Il râle, mais je tente de reprendre le fil de la conversation. Le regard de la demoiselle semble pourtant être tendu d'un seul coup et se tournant vers Sam. Un garçon de six ans était en train de s'approcher de mon ami qui mangeait assi sur la table. Sa mère le vit et se lève rapidement pour le reprendre en lui disant qu'il ne fallait pas toucher les animaux qui ne les connaissait pas. Je souris vers la mère en disant que ce n'était presque pas grave. Bon ok, s'il avait réussi à la toucher ne serait ce qu'une seconde, j'aurais eu mal. Sam se tourne vers l'enfant et dit.

-Qu'est-che qui voulait le gamin??
-Tu sais que tu parles la bouche pleine?

Et voilà que l'on commencer à se disputer comme un vieux couple. J'entends déjà la fille d'en face qui rigole.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Japon, Burger et mes deux mains gauches...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Japon, Burger et mes deux mains gauches...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nain et armes a deux mains
» Armes a deux mains
» Ogre et Armes a deux mains
» Élection du poulpe ayant deux tentacules gauches.
» Deux protecteurs, huit pattes, un probléme [PV: Zenny]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal Time ♪ :: ~ FOREST HILL :: •• Centre commercial :: •• McDonalds-