Eternal Time ♪


 

Partagez | 
 

 Retour en eau trouble

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Florian Desthell [ABS]
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 09/05/2013
• Messages : 250

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Retour en eau trouble   Jeu 31 Oct - 16:55

Retour en eau trouble...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Florian & Flaminio

Je marche, marche lentement dans ce quartier malfamé, sentant le pourri et l’alcool. Sam dort dans mon sac, ronflant tranquillement. Pourtant que fait un adolescent comme moi le soir tard dans cet endroit? C'est vraiment dur à expliquer. Très dur.Je file entre les peu de passant, les dealers, les prostituées qui me demande si je veux passer un bon moment avec l'une d'entre elle. Je refuse gentiment, elles insiste, mais non. Je demande alors ou se trouve un certain endroit. Elles m'aident et me guident et lorsque je les remercies, elle m'embrassent sur la joue et me redisent que je suis à croquer. Je suis un peu rouge de honte, mais bon. Enfin bref, je suis devant la porte et j'entre, ça pue la cigarette. Un gros bras me demande sans plus tarder qu'est-ce que je fout ici. Bien sur, intimider je bégaie.

-Je... ben...
-Laisse Jo, il est avec moi.

Une voix d'homme s'était fait entendre au fond de la salle. Je le vois, je le connait, yeux bleu, cheveux corbeau, la trentaine en atteignant presque la quarantaine...

-Tu es à l'heure... j'aime ça, viens...

Je le suis jusqu'au fond et deux filles nous accueillent en bikinis. Il me demande de s'asseoir, je pose mon sac.

-Monsieur Desthell??
-Laisse-nous seuls, merci, c'est mon fils.

Je me sens un peu à l'étroit dans la pièce ou il m'a emmené. Je bois dans le verre qu'il m'a donné, mais c'est fort, je grimace.

-Ah oui désolé, j'avais oublié que t'étais pas majeur, c'est du whisky.

Je pose mon verre en avouant que j'ai l'alcool mauvais. Il sourit, boit le sien de verre et on commence ce que l'on avait dit lorsque nous sommes entrer en contact après son évasion.

-Ecoute, tu dis quelque chose à n'importe qui, c'est ta mère qui y passe et tu sais très bien ce dont je suis capable avec elle. Donc c'est bien simple, tu m'aides à rembourser mes dettes ou sinon...

Il pointe son arme devant mon nez. Je sais ou il veut en venir. J'hoche la tête de haut en bas, il sourit de nouveau et me tends un sac. Je sais ce que c'est et me dit que j'ai un mois pour tout vendre... Je sors, le sac à la main et tremble un peu. Je me retourne sans cesse, j'ai peur que quelqu'un de l'internat ne me vois... puis, me cogne dans quelqu'un, un homme, mon sac tombe, laissant son contenus s'étendre sur le sol. Bah des petits sachet blancs sur un sol noir, vous me direz, c'est visible.

-Je suis désolé!! Je ne vous avez pas vu...

J'essaye de tout ramasser...


Dernière édition par Florian Desthell [ABS] le Mer 6 Nov - 18:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Raphaëlle O. Lay
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 22/12/2012
• Messages : 175

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Retour en eau trouble   Ven 1 Nov - 1:44


Florian & Flaminio
© Never-Utopia

Pourquoi je suis ici ?  J'avais envie de venir dans ce quartier. Celui qui montre la vrai nature humaine. Ce quartier qui dévoile le côté sombre des Hommes. Un pas après l'autre je rentre dans cet univers qui est le mien. Je souris légèrement, cela me manque. Tout me manque. Le trafic de prostitué, l'argent des Dealers, le pouvoir que l'on éprouve en faisant parti d'une famille. D'une mafia... Je pense à ma cher Italie avec nostalgie. Pourtant cela est risible quand j'y pense. Partout où le vais, mon pays, ma famille n'est pas loin. On est jamais seul quand on fait partie de Nox. Nous sommes toujours rattaché à quelque chose. On est jamais libre...

Je ne souhaite pas être libéré de ma famille, loin de là mais sûrement que parfois cela peux peser sur des personnes. La preuve c'est que certains veulent nous quitter... Des subalternes. Des chiens comme ont les appelles en haut. Oh, ils le peuvent s'ils le veulent vraiment, cela n'est pas un problème. Mais pas sans rien. Et ces cons, n'ont toujours pas compris que nous quitter c'est partir les pieds en avant... Enfin je pense qu'ils ne l'on pas compris puisqu'ils chiales comme des mômes en sentant le canon contre leur tête. Pour ma part je les trouves pitoyables. Mais ce n'est que mon avis personnel...

Je m'interromps dans mes pensées en voyant deux filles de joies qui viennent vers moi. Je leurs sourit séducteur. Je sais que cela ne sert à rien avec ces filles-là, mais que voulez-vous ? Je ne suis pas un « mac » méchant. Oh ! Vous ne le saviez pas ? Plusieurs filles de Nox sont venue au Canada. Le marché des prostituées est assez rentable donc... Enfin bref. Ces deux femmes sont là pour me donner un peu de plaisir des yeux et un peu de leurs frics. Voilà ce que j'aime ! L'argent facile. Alors que je me dirige vers un bar assez connu du quartier, je me cogne contre un homme.

La première chose que je remarque, ce sont ses sachets blancs qui tombent de son sac. Beaucoup de sachets... Un peu trop même si vous voyez ce que je veux dire. C'est qui cet homme qui ose venir sur mon territoire ? La vente de drogue dans cette rue est sous MA direction ! Et je connaît tout les hommes qui la revendent. Alors je n'aime pas cela du tout. Il s'excuse pitoyablement en ramassant les paquets au sol/ Avec un rictus, je me baisse et en prend un.

Sous le regard du garçon, je l'ouvre et sens la marchandise. Bonne qualité mais sans plus. Ce n'est pas la notre... Alors qui essaye de vendre une autre marchandise ? Je tourne mes yeux vers lui et apperçoit quelque chose qui me surprend. De la peur. Ce n'est pas le sentiment que je devrait voir si c'est un habitué de la revente. J'ai plutôt l'impression qu'il ne fais pas cela de son grès. Ma voix est calme alors que je jette la poudre blanche par terre.

« Cette Rue est sous le contrôle de Nox... comment peux-tu croire pouvoir revendre une marchandise qui n'est pas la mienne ? »
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Florian Desthell [ABS]
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 09/05/2013
• Messages : 250

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Retour en eau trouble   Ven 1 Nov - 12:17

Retour en eau trouble...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Florian & Flaminio

J'ose lever les yeux pour voir qui j'ai renversé. Un homme au cheveux court, blond et dont les yeux dans la pénombre étaient peu distinguable. Il se baisse à ma hauteur et prend un des sachets par terre. Je arrête un instant de bouger, tremblant. Il l'ouvre, le renifle tel un bon connaisseur et me regarde. Je sursaute un peu et vois ses yeux bleus et limpide comme la mer me foudroyant. Il jette le sachet laissant la poudre s'étaler à même le sol et prononce dans un ton calme :

-Cette Rue est sous le contrôle de Nox... comment peux-tu croire pouvoir revendre une marchandise qui n'est pas la mienne ? 

Je tremble encore plus, mon coeur bat fort dans ma pauvre poitrine, je ramasse les derniers, les range, mais je sais que je ne peut rien dire. Je recule lentement, lentement...

-Je...

Ma voix reste faible, les mots sont coincés dans ma gorge. Je pourrais me rendre invisible, mais je ne suis pas bien concentrer pour y arriver en entier. Je sens comme une menace planer sur ma tête si je dit quoique ce soit à lui et même si je me tait, je sent que ce sera pareil. Je ne sais pas exactement quoi faire. J'entends alors des rires venant de derrière. Les filles de tout à l'heure!

-Oh regarde chérie, c'est le ténébreux timide!!

Elle s'approche sans s'occuper du gars en face de moi.

-Coucou darling, alors l'As de Coeur, tu as réussi à le trouver ce bar??

J'hoche la tête tout en regardant l'homme en face, elle suivent mon regard.

-Oh le jeune Nox!! Comment allez-vous??
-Oui!! Comment??
-Vous vous connaissez?? Nan parce Monsieur Nox connait tout le monde mon chou!!

Je ne dit rien. Elles semblent admirative du jeune en face de moi et si elles le connaissent, c'est que ce quartier lui est familier.

-Oui tout le monde. Qui est celui que tu cherches mon petit??

J'hésite un moment... et dans un murmure plus ou moins audible je dit :

-Mon père... Jason Desthell...


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Raphaëlle O. Lay
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 22/12/2012
• Messages : 175

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Retour en eau trouble   Dim 3 Nov - 13:27


Florian & Flaminio
© Never-Utopia

Ma voix est calme certes, mais je le foudroie du regard. S'il y a une chose que je déteste ce sont les personnes qui pensent qu'elles peuvent venir dans un quartier, une rue, vendre leurs marchandise sans passer par les « dirigeants » de ceux-ci. Mais je ne pense pas que ce gamin, est de cette graine. Un bon point pour lui. Comment je le sais ? Eh bien il n'a pas l'arrogance des jeunes con qui se croient tout permis. Non, la preuve la plus flagrante est son regard fuyant. Il se dépêche de ramasser le reste de sa marchandise au sol, tremblant légèrement. Toute sa position est celle d'une fuite. Son dos courbé, sa respiration saccadée et son mouvement de recul qu'il fait avec lenteur. Infériorité. Voilà ce que cet homme fait ressortir en ce moment. Une infériorité qui pourrait me faire sourire de contentement... Si nous n'étions pas dans cette situation.

« Je... »

Sa voix faible me fait sourire narquoisement. Il cherche visiblement une excuse. Des mots pour que ma colère descend. Mais il n'en trouve pas. Ce que je peux comprendre parfaitement. Comment pourrait-il trouver quelque chose de valable qui m'empêcherais de le réduire en cendre ? La température de mes mains monte de plus en plus ; je peux sentir les flammes qui ne demandent qu'à sortir de mon corps. Peut-être pas pour tuer, non, mais au moins pour remettre les choses à leurs places, Et pourquoi pas lui faire retenir mon nom ? Un beau Nox gravée dans la chaire. Une cicatrice indélébile... Au moins, ensuite, il pourrait revendre toute la drogue qu'il veux... Enfin, en me donnant cinquante pour cent de ses gains bien sûr. Mais alors que le feu commence à se former entre mes doigts, des rires me font lever les yeux, éteignant les flammes momentanément.

Deux filles de joies arrivent vers nous. Je les connais déjà. En même temps, heureusement que je les connais. Ce sont des nouvelles, enfin qui travaillent depuis maintenant trois mois ici, que j'ai moi-même recruté. Des sœurs jumelles Anglaise. Cela rapporte gros mine de rien des jumelles. Elles font un bon bénéfice même si elles ne sont pas ici depuis si longtemps que cela. En tout cas, elles ont déjà vu ce fameux revendeur. Je me mord la lèvre. Sincèrement, je ne pensais pas que ce mec était un habitué des prostitués... Trop timide... Enfin vous me direz, c'est peut-être pour vaincre sa timidité. En tout cas, elles connaissent sa timidité puisque l’aînée l'appelle « timide ténébreux ».

Cet adjectif qualificatif me permet de reporter mon regard sur l'homme en face de moi. C'est vrai qu'avec ses cheveux noir, et ses habits, il fait très sombre. S'il n'avait pas cette timidité, je suis sûr qu'il ferai un malheur du côté de la gente féminine. Et auprès des filles aussi...

J'interromps mes pensées en entendant le bar que Timide, ouais, je vais l'appeler comme cela maintenant, Timide... Comme dans ce dessin animée là... Merde comment il s'appelle déjà ? C'est avec un sept je crois... Enfin bref, dans ce film d'animation, il y a un gosse ou un nains je ne me rappelle plus trop qui a pour prénom Timide, et je trouve que ses réactions sont en osmose avec cet inconnu Ténébreux. Donc je pensais à quoi déjà ? Ah oui ! Le bar ! Pourquoi ce Timide devrait trouvé l'As de Cœur ? C'est pas un endroit pour les enfants. C'est un peu le repère des Dealers de Drogues. Comme la Renardière, le repère des Filles de Joies...

Je le regarde, en entendant patiemment sa réponse, mais Timide ne fait que me regarder la bouche close. Comme si je devais lui donner l'autorisation de répondre. Mais avant que je ne dise quoi que ce soit, les Sœurs J – car elles s'appellent Justine et Julie – se rendent compte de ma présence. Leurs questions me font sourire. Comment je vais , Eh bien pas très bien puisque je viens de voir un gars qui avait de la marchandise à revendre dans cette rue ce qui n'est pas pour me plaire. Non nous ne nous connaissons pas. C'est simplement une suite d’événements qui nous ont permis de nous « rencontrer ». Peut-être pas pour son plus grand bien... Mais c'est ce qu'on pourrais appeler le destin en quelque sorte. Je retiens un ricanement alors que les sœurs J vantent mes relations dans le quartier. Alors comme cela, il y allait pour voir quelqu'un ? Quel est le Dealer qui veux me doubler ? Que je lui rappelle un peu qui sont les Nox. La voix de Timide est hésitante, regardant à droite et à gauche. Puis sa voix sort comme un murmure

« Mon père... Jason Desthell... »

J'ai un léger moment d'absence. Jason Desthell ? Il est le fils de Jason ? Alors ça ! Ça c'est une vraie surprise. Maintenant, oui je peux voir quelques singularités sur des traits de son visage. Mais... Alors première mens, je ne savais pas que Jason avait un Fils... Et cela c'est assez mauvais pour lui. Pourquoi ne nous l'as-t-il pas dit ? Putain, c'est quand même ma Famille qui l'a fait sortir de prison. Il crois quoi lui, de cacher une information si capitale. Parce que ne croyait pas qu'il n'y a pas de conséquence pour la famille d'être dans la pègre. C'est mieux si les gens ont de la famille. C'est toujours un moyen de pression en plus. Un bon et merveilleux moyen de pression...

Mais je pense que ce mec ne fait pas partie des personnes aimant leurs Padre. Déjà, il a dit le mot « père » comme s'il le vomissait. Hum... je pense que je peux en tirer de ce môme en fait. Quoi ? Ce n'est pas parce que je n'ai que quatre ou trois ans de plus que lui, que je ne peux pas le considérer comme un môme, un gamin. Je fais un signe aux Filles de partir. Puis je prend le gosse par les épaules ce qui le fait sursauter.

« Je pense que nous avons des choses à nous dire... Graine de Dealer »

je l'entraîne dans le Bar qu'il viens de quitter. L’As de Cœur est toujours aussi... représentatif des pêchers capitaux. Personne ne nous demandent quoi que ce soit en rentrant. Je serre la main du Videur. Et alors que je rentre dans le bar, un silence se fait. Un beau et magnifique silence respectueux. Timide me regarde sans comprendre. En même temps, cela peux faire assez étrange. Dans l'établissement il n'y a que des personnes qui ont minimum dix ans de plus que mon age.. Et pourtant... Pourtant c'est moi qui les tiens à la baguette. Ils ont tous peur de moi. Jeune et pourtant puissant.

Je vois du coins de l’œil Jason qui passe de son fils à moi avec une légère impression hallucination. Timide à l'air choqué de l'attitude de son père. Comme un Prince dans son domaine, je dit d'une voix forte

« Bonsoir Messieurs, j'espère que les affaires sont bonnes, il me manque un peu d'argent de poche pour m'offrir quelques filles... Si vous voyez ce que je veux dire... »

Aussitôt l’atmosphère se détend. Des filles viennent prendre notre commande. Je prend un Bourbon, laissant Timide choisir sa boisson. Puis, je m'assoit avec arrogance à l table de Jason. Avec ma main, je fais apparaître une flamme, ce qui à le mérite de le faire légèrement reculer. Prenant le jeune Desthell par les épaules, comme pour montrer qu'il est intouchable. Je ne sais pas pourquoi j'ai cette réaction, mais en tout cas cela perturbe vraiment Jason. Je prend la parole alors que la serveuse, viens donner notre commande

« J'ai chopé ce jeune homme, ton fils c'est cela ? En train de revendre... Jason... Cette drogue n'est pas celle des Nox... Tu peux... expliquer ? J'ai très envie de connaître le fond de l'histoire... Tu me connais non ? Ma curiosité est sans faille »

Hors RPG:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Florian Desthell [ABS]
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 09/05/2013
• Messages : 250

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Retour en eau trouble   Mer 6 Nov - 18:05

Retour en eau trouble...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Florian & Flaminio

Le cher Flaminio semble être surpris lorsqu'il entends le nom de mon père. Il donne une signe aux filles qui me disent que nous nous reverrons si je reviens dans le coin. Il s' approche ensuite de moi pour me prendre par les epaules, sa chaleur corporelle me donne des frissons, je sursaute un peu et il dit :

-Je pense que nous avons des choses à nous dire... Graine de Dealer

Il m'entraine de noueau dans le bar, le videur nous laisse passer. Au moment meme ou nous passons la porte, le silence regne en maitre. Les regards sont tournes vers nous, je baisse les yeux me laissant entrainer de force. On s'approche d'une table en particulier. Lorsque mon pere leve la tete vers nous, son sourire disparait. Cela m'intrigue un peu... Flaminio ose d'une voix forte :

-Bonsoir Messieurs, j'espère que les affaires sont bonnes, il me manque un peu d'argent de poche pour m'offrir quelques filles... Si vous voyez ce que je veux dire...

Certains qui etaient avec mon pere se detendent, d'autres partent tandis que de jolies fille en costume bunny-girl viennent prendre commande. Flam prend un alcool et je demande de l'eau gentiement... Flam continue de me prendre par les epaules ce qui semble mettre mal a l'aise mon pere, une part de moi-meme jubile de le voir se soumettre a la personne a mes cotes. Les verres arrivent, le prend le mien et plonge rapidement la tete dedans tandis que Flam prend la parole.

-J'ai chopé ce jeune homme, ton fils c'est cela ? En train de revendre... Jason... Cette drogue n'est pas celle des Nox... Tu peux... expliquer ? J'ai très envie de connaître le fond de l'histoire... Tu me connais non ? Ma curiosité est sans faille.

Mon pere regarde Flam, me regarde, un air assez surpris se lit dans ses yeux.

-Comment ca Nox? J'ai donne a ce mome la marchandise donne par ton pere. J'suis pas fourbe, mais qui sait, lui, le gamin, peut-etre.

Je recrache mon eau d'un coup. Pardon? Il avait dit cela avec ce sourire... ce meme sourire qu'il avait sur son visage lorsqu'il s' en prenait a elle. Il voyait ma colere, ma rage... je serre mon verre de tout ma force, je me retient

-Oh pardon, je t'es vexe? Tu ne ferais pas de mal a une mouche le mome, toujours dans les jupon de sa chienne de mere.

Toujours ces memes mots, cette meme arrogance dans sa voix et ses propos, il n'a jamais respecter qui que ce soit... je ne me retiens plus, j'explose!

-Je... ne... suis.. pas COMME TOI!!

Dans toute ma rage, j'ai balance mon verre dans sa figure. Debout devant lui mes yeux emplis de haine, qu'importe si mon geste allait m'attirer de graves ennuis, je garde cette haine depuis trop longtemps.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Retour en eau trouble   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retour en eau trouble

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal Time ♪ :: ~ FOREST HILL :: •• Quartier Malfamé-