Eternal Time ♪


 

Partagez | 
 

 Quand la vie suit son court !! [Mindie Carson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Emily M. Mcdonald
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 24/08/2012
• Messages : 608

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Quand la vie suit son court !! [Mindie Carson]   Mer 30 Oct - 21:23


•La nouvelle vie avec quelques soucis•


Un nouveau départ se faisait sentir, un moteur de moto ronronnait dans la forêt menant à la petite ville de Forest Hill, laissant d'ailleurs elle des traces qui lorsque un orage passera ne se verront plus. Une petite brise s'était levée et caressa légèrement le casque du jeune homme qui se trouvait dedans. Il allait à toute allure, la vitesse, il aimait cela le danger, prendre des risques et à quoi bon de vivre si on n'en prend pas. Malgré toute la moto ralentie à l'entrée de la petite cité avec ses foutus ralentissements clignotants indiquant un trente à l'heure dans toutes les petites du monde occidentales. 

Cela faisait maintenant un an qu'il était parti, un an qu'il avait fui cette ville qui l'avait en quelque sorte élevé, toujours à se débrouiller seul il était devenu quelqu'un de solitaires même s'il n'oublie pas Éliot seul véritable ami du jeune homme, il fut un temps où les deux ne se quittaient jamais, toujours fourré l'un avec l'autre, toujours à faire les quatre cents coups aux commerçants,aux passants et surtout au professeur qui les éduquait durant leur scolarité. 

Son meilleur pote, c'est lui qu'il espérait revoir en premier ici, personne d'autre après tout il ne connaissait vraiment beaucoup de monde. Oui il avait fui non pas comme un lâche mais pour sauver sa peau comme tous les survivants car on sait que ceux qui sont restés sont tous morts et les capture étaient probablement étudiés puis détruit définitivement donc à quoi bon de resté pour sauver des vies si ses vies sont détruites juste après. 

Benji n'avait pas vraiment chômé durant cette année-là, malgré son caractère de paresseux il c'était donné toute l'année et avait enchaîné les voyages, un tour du monde avec rien qu'un billet de dix dollars/euro/yuan/yen/dram/livre/et bien d'autres sorte qu'il utilisa lors des plus grands besoins. Il faisait appel à la générosité des gens des territoires étrangers pour se loger et se nourrir, même les peuples les plus démunies ce qui lui a fait penser que l'humanité a encore du bon en soi.

Son plus beau voyage fut probablement celui sur le toit du monde, celui qu'il n'oubliera jamais, s’assoir sur le pic le plus grand du monde, regarder autour du soi et ne voir que le vide et les nuages, les montagnes couvertes d'un épais mental blanc et malgré le manque d'oxygène c'était magique, ses yeux étaient émerveillé, il était comme un enfant devant une confiserie. Un voyage inoubliable mais maintenant il était de retour, par définitivement juste de retour. 

Il gara son engin sur une place de parking libre, enleva son casque laissant échapper ses cheveux blonds, son visage à l'air libre et il prit une forte inspiration, il était revenu chez lui
Le ciel était couvert, un orage se prévoyait, le temps était lourd et humide signe d'une forte chaleur les jours précédents et de la fraîcheur qui se croisait. Un temps comme il les aimait. Enfin il prit tout d'abord la direction d'un café, un café où il avait l'habitude se retrouver avec Éliot, il avait donc l’espoir que ce dernier s'y trouve.


Kitty sa chatte norvégienne et son ewig par la même occasion sortde sa caisse car même si elle n'aimait pas les cages elle n'avait pas le choix, vous imaginez un motard avec un chat sur son épaule en train de rouler . Non pas vraiment. Elle lui râla des motsinaudibles avant de le suivre dans le café. Mais par malchance seul des inconnus se trouvaient dans le Starbuck. 

« Ne fallait pas se leurrer les cours on reprit cervelle de moineau, bon moi se voyage m'a donné soif, on s'assoit . Et tu me prends un grand verre de lait avec un biscuit au beurre même si ce n'est pas bon pour ce que j'ai. Tu seras un ange. »

Il regarda son chaton d'un air qui voulait mais What the fuck, elle était vraiment très exigeante et snob mais il l'aimait comme elle était avec ses petits défauts et tout et tout, comme elle le faisait avec lui. Il lui répondit :

« Bon alors premièrement tu m'as pris pour ton serveur ou quoi .Et deuxièmement je ne crois pas que les chatons ont le droit ni même l'autorisation de se mettre à table et boire dans une tasse du lait et manger un cookie, je ne sais pas si tout est redevenu normal ou si on est surveillé ni même si les habitants de cette ville savent que tu peux parler alors je prendrais quelque chose et je te le donnerais dehors. »


Les petits yeux bleus de la féline le fusillèrent du regard, elle était légèrement susceptible et donc se vexait très facilement. Son ton était devenu agressif et méchant : 

« Non mais tu m'as pris pour quoi . Un chien ? Non mais sérieux. »


Elle sortit de la salle vexée et s'allongea sur le siège cuivré de la moto probablement en bougonnant. 

Lui prit place sur une des tables du Starbuck, il était tôt entre 8 et 9h et donc la foule n'était pas vraiment là, il commanda un cappuccino et prit place près d'une fenêtre repensant à son long voyage à moto, c'est vrai qu'il y avait une trotte entre Boston et Forest Hill et de nuit ce n'était pas vraiment le plus top mais son envie de rentrée lui avait pris sur un coup de tête donc bon, sans réfléchir *pour changer * il était parti cependant très tard arrivant très tôt. 

Il observa la salle et reconnut une personne que jamais il n'aurait cru revoir un jour, une jolie blonde était assise deux tables plus loin, cette blonde . Une ex-petite amie qu'il avait rencontrée à Paris il y a quelques années maintenant, tous deux vivaient un bel amour mais il avait eu la mauvaise idée de rompre avec elle.

Devant quitter le pays et revenir à Eternal Time n'aimant pas les relations à distance il avait rompu. Elle l'avait probablement oublié mais il voulait en être sûre donc il se dirigea vers elle. 

« Hé, j'aurais une question, tu ne serais pas Mindie Carson . »
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Mindie Carson
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 20/07/2012
• Messages : 138

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Quand la vie suit son court !! [Mindie Carson]   Mer 30 Oct - 22:32


le matin
Quand la vie suit son court
La vengeance est un plat qui se mange froid


 




A
ssise sur le banc, les yeux posés sur le ciel orange, tu observes le coucher de soleil. Le moment que tu préfères dans la journée. Arriver tôt, s’assoir face à l’Est, admirer les différentes nuances qui s’amusent à gribouiller le ciel. Rares sont les lèves tôt qui n’adhèrent qu’à une chose : contempler cette nature qui s’éveille. Tu pourras créer mille et une illusions, aucune ne sera aussi magnifique que ce lever. Un nouveau jour, une nouvelle vie, une nouvelle aventure. C’est merveilleux, comme un enchantement. Comme une enfant tu sembles être lorsque tu es face à ce spectacle. On pourrait presque croire que des étoiles brillent dans tes yeux. Combien de photos possèdes-tu de ce doux moment de silence et de paix ? Des  centaines. Tu n’en loupes jamais un. Ou bien, c’est un des rares cas où tu t’es endormie après une aventure d’un soir. Un homme ou une soirée, que sais-je. Tu entends les oiseaux, la nature entière qui commence à se réveiller lentement et un sourire vient élargir tes lèvres. « Pourquoi tu n’es pas toujours comme ça ? » Et alors toi aussi tu sors de ta torpeur. Tes yeux se posent sur le jaguar assis à tes côtés. Ton regard se plonge dans le sien et alors ta haine habituelle envers ton félin ressurgie. « Va manger des souris Duchesse et laisse moi. » Mais elle ne te laissera jamais. Elle ne veut pas que tu fasses subir à d’autres personnes ce que tu as fais à tes parents. Tu es un danger public et elle le sait.

Tu soupirs et te lèves. Tu attrapes ton bonnet et le fourres sur ta tête. Il ne fait pas froid. Il ferait même presque chaud mais la douceur matinale a toujours fait rougir tes oreilles et tu détestes qu’on te voie ainsi. Ce n’est pas parce que tu es rêveuse face au lever de soleil que tu es une fille qui n’aime pas prendre soin de son corps. Au contraire, Mindie Carson est accro à son physique et c’est bien connu. Pas un seul jour tu ne t’habilles sans penser à quoi tu ressembles, si les garçons vont te tomber dessus ou bien si les filles vont t’envier. Tu marches alors dans les rues, de cette démarche sûre et fière qui fait de toi cette garce que tu es. Tu sais que les gens te détestent pour la plupart, personne ne t’aime, même pas ton Ewig, mais tu t’en moques. A quoi bon s’attacher aux gens si c’est pour qu’au final, ils vous trahissent ou pis encore, ils vous quittent lâchement par la mort ou par simple devoir ? Tu préfères la solitude. C’est un bien meilleur sentiment, surtout quand on est … toi.

Tu t’arrêtes devant un Starbucks. Tu regardes ta montre. Tu devrais être en cours et Duchesse ne manque pas de te le faire remarquer. Mais tu en as cure des ses remarques, tu es assez grande pour décider seule de ce que tu peux et dois faire. Que pourrait-il t’arriver au pire ? Tu les achèteras comme tu peux acheter tout le monde. L’argent ne fait pas le bonheur dit-on ? Et bien c’est un mensonge. Tu es dans un bonheur si grand qu’il pourrait t’éblouir… enfin, c’est l’illusion que tu te donnes à toi-même. Et oui, tu n’utilises pas ton pouvoir que pour les autres, tu l’utilises sur toi, par le biais de ton inconscient. Tu te crois heureuse alors que tu ne l’es pas et ça, Duchesse le sait pertinemment et te le fait parfois remarquer mais tu ne l’écoutes pas. Tu commande un chocolat viennois seul et un bol de lait pour ton Ewig. Les gens ouvrent de grands yeux en voyant ce grand fauve, mais tu ne te préoccupes pas de leurs regards. Qu’ils essayent quoique ce soit, tu leur feras découvrir l’enfer. La boutique est vide si bien que tu peux t’installer à une table seule sans problème. Tu commences à boire ta boisson mais elle est bouillante. Tu la reposes et attends qu’elle se réchauffe. Tu sors un bouquin de ton sac et commences la lecture.

Plongée dans ton histoire, tu n’entends pas une personne entrer. Tu ne l’entends pas non plus venir vers toi. Et c’est à peine si tu l’entends parler. Non, tout ce que tu entends, c’est : « […]Mindie Carson . » Alors seulement, tu relèves la tête. Tes yeux croisent les siens et ton cœur manque un battement. Tu connais ce visage. C’était en France. C’était à la ville des amoureux. C’était une histoire. Et c’était une rancœur. Il t’a lâché, salement lâché. Pourquoi ? Il ne te l’a pas dit. Mais tu n’as pas eu le temps de lui faire payer le prix de cet abandon. Tu l’avais même oublié, jusqu’à maintenant. Tu sens un sentiment, une rage, une colère qui commence à remonter et te conquérir de toutes parts. Tu aimes ça. D’un coup, tu fermes ton livre, sans le quitter des yeux. Un large sourire vient illuminer ton visage qui paraît alors angélique. « Benjamin Ravier ! Alors ça comme surprise ! » Un grognement se fait entendre et tu donnes un coup de pied à ton Ewig sous la table. Duchesse ne veut pas que tu t’en prennes à lui. Elle avait été soulagée qu’il n’ait pas subit tes foudres, alors maintenant… « Je t’en prie assieds-toi ! »  Il s’installe en face et toi et pas un seul instant tu ne le quittes des yeux. Ooooh oui, tu vas le faire payer. « Et bien… quelle surprise… » Tu murmures, étrangement joyeuse de le trouver ici, non pas par amour (non tu t’interdis d’éprouver ce sentiment) mais par cette onctueuse satisfaction de victoire…



Revenir en haut Aller en bas


avatar
Emily M. Mcdonald
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 24/08/2012
• Messages : 608

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Quand la vie suit son court !! [Mindie Carson]   Dim 10 Nov - 0:31

Les yeux de la jeune fille qu'il venait de déranger le fixèrent un long moment, c'était étrange cette ambiance d'ailleurs, comme si elle réfléchissait à ce qu'elle allait dire, comme si elle ne savait pas si elle se nommait ou pas Mindie Carson, pourquoi mettre autant de temps à dire son nom et prénom ? 

Enfin il n'allait pas vraiment batailler là-dessus étant trop fatigué après ce long et pluvieux trajet de Boston à Eternal Time il y avait une trotte et la pluie n'avait cessé de tomber à flot et à torrent durant toute la nuit rien que des situations pour avoir un accident et y rester mais après pour quelqu'un comme lui qui on pourrait dire ce moque en quelque sorte du danger cela n'avait pas été un gros problème. Enfin la belle blonde répondit à sa question le sortant un peu de ses rêveries :

 «Benjamin ravier ! Alors ça comme surprise ! » un sourire lumineux et angélique se dessinait sur son visage, ses paroles étaient étonnamment gaies sans aucune amertume, sans aucune animosité, juste un sourire. Elle le prenait bien apparemment le fait qu'il l'ait laissé tomber et n'avait plus jamais signé de vie après une relation de quelques semaines, elle le prenait très très bien même enfin après quelques années c'est un peu normal, la haine ne peut durer si longtemps chez une personne. Elle lui proposa ensuite de s’asseoir en face d'elle toujours aussi souriante. Elle continua sur sa lancée avec ses quelques mots : 

« Et bien… quelle surprise… »
oui ça pour être une surprise s'en était une, jamais il n'aurait pu se douter que la première personne qu'il reverrait en revenant ce serait Mindie, d'ailleurs elle commençait à le faire flipper à le fixer comme elle le faisait, pas qu'il n'aime pas mais c'est un peu gênant à moins que cela ne soit fait exprès. Enfin il décida de lui demander en affichant un beau sourire : 

" Alors quoi de neuf depuis le temps ? Depuis euh... enfin tu vois ce que je veux dire hein... ? "

Petit malaise rien de bien méchant mais c'était la première fois qu'il n'était pas à l'aise dans une conversation. Pourtant il n'y avait rien, elle n'avait pas l'air d'avoir de la rancœur pour lui, peut-être qu'elle ressentait encore quelque chose pour lui après ses quelques années, lui cela ne faisait que très peu de temps qu'il était revenu et le prénom de Mindie ne lui était pas revenu souvent mais on n'oublie jamais quelqu'un qu'on a aimé. 

Attendant une réponse il se demanda maintenant quand il allait pouvoir retrouver tous ses anciens potes comme Éliot qui lui est le pote qu'il doit retrouver, était-il toujours dans son appart non loin de l'école qui autrefois était la sienne, qui autrefois lui a inculqué différentes leçons de la vie. Mais depuis cette attaque il ressentait une profonde tristesse en lui en pensant à Eternal Time, de nombreux morts dont-il ne savait pas le nom peut-être des amis à lui, des connaissances, des exs des profs. Beaucoup trop de pertes. Il but une gorgé de son café qui commençait à perdre de sa chaleur, un café qu'il avait pris bien corsée. Allait savoir pourquoi. 




HRP: Désolée Mindie j'avais pas vraiment d'idée j'espère que cela t'ira tout de même désolée *fuit*

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Quand la vie suit son court !! [Mindie Carson]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand la vie suit son court !! [Mindie Carson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il court il court, le renard
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?
» Quand les dès sont jetés .....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal Time ♪ :: ~ FOREST HILL :: •• Centre commercial :: •• Café Jules-