Eternal Time ♪


 

Partagez | 
 

  It really wasn't very smart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
John Curzick
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 24/06/2013
• Messages : 146

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: It really wasn't very smart   Dim 21 Juil - 0:39




Winter is Coming
C'était par un beau jour d'hivers, le soleil était au rendez-vous, tout comme la bise hivernale de janvier. Nous étions qu'en début de matinée et, malgré ces petites lueurs solaires, la température était déjà conséquente. La journée promettait d'être longue et glaciale. D'autant plus que le soleil venait à peine de toucher du doigt le zénith. Les commerçants ouvraient leur boutique tandis que leurs clients se réveillaient. L'horloger profita de ce moment pour aller faire sa promenade du matin et soulager son Ewig qui avait un besoin irrésistible de dégourdir ses petites patounes. Ainsi, le duo se dirigea vers le parc. Ils auraient pu prendre la direction de la forêt, l'herbe étant plus confortable et le vent, moins présent, mais voilà, le souvenir du grand méchant loup était bien plus fort que celui de la belle jeune femme aux yeux verts. Non, il était encore trop tôt pour aller sur ce lieu ambigu. Qui sait ce qu'il pourrait bien arriver. De plus, le parc était tout aussi proche du quartier commercial que la forêt de l'entrée de la ville. Autant rester à Forest Hill.

Quand les ancêtres furent à leur destination, ils pouvaient apercevoir un joli parc, relativement grand, avec une fontaine glacé et des oiseaux. Les lieux étaient parsemé d'un long voile blanc recouvrant la chevelure verte du parc. C'était un beau mariage entre ces deux éléments, même si on voyait bien que la dame blanche dominait glacialement son époux vert. John s'assit sur un banc au soleil et s'attaqua au journal du jour. Les nouvelles n'étaient pas palpitantes, mais au moins, cela l'occupait pendant que la souris gambadait sur le gazon et lui permettait d'avoir une excuse si quelqu'un venait le déranger...comme la souris.

Pendant ce temps, Orswin s'était détaché de l'épaule du vieux croulant et trottinait dans la neige, se fondant dans la masse blanchatre. Il avait une soudaine envie d'embêter quelqu'un, mais malheureusement, à cette heure-ci, il n'y avait pas grand monde, mise à part le personnel du parc et quelque passant. Le rat avait compris, il y a longtemps, l'une des raisons pour laquelle le vieux l'avait emmené ici. Le fourbe ! C'était pour limiter les dégâts, mais il ne fit pas la fine bouche et se contenta de ce qu'il avait sous la main. Contemplant son ami, il remarqua que celui-ci l'ignora, parfait. La boule blanche se mit à l'attaque, fonça droit sur sa cible et montât sur sa tête pour redescendre aussitôt en fouillant, au passage, ses poches. De grands cris retentirent, alternant homme et femme, grave et aigu, fort et faible. Le rongeur était déçu, il n'avait jusque-là, trouvé que des outils pour le jardinage ou des clés. Néanmoins, il ne se découragea pas pour autant et reprit déjà sa folle aventure. Il s'attaqua à deux brunes travaillant dans le parc puis à un petit blond. Une fois à terre, il courut en direction de l'homme au journal et se délecta du doux bruit des cris horrifiés. Une fois arrivée auprès du grand-père à au manteau noir, il posa son trésor à côté et aborda une fière allure. L'intéresser jeta un petit coup d'œil sur la souris et ses biens, puis récupéra le billet de cinq du gamin et la montre de la brune. Il fit une brève analyse sur la montre à plonger et en déduit qu'elle était de bonne qualité, pour dire, vu la marque, ce n'était pas étonnant.  L'horloger rangeât les deux éléments dans sa poche sans même jeter un coup d'oeil autour. À quoi bon ? Le personnel du parc savait bien que tous les objets volés par Orswin, se retrouvaient à la loge. La souris aussi le savait, pourtant, il essayait toujours malgré les regards de reproche que lui adressait John. D'ailleurs, il eut droit à son regard quotidien avant que l'homme ne reprit sa passionnante lecture du journal. Pendant ce temps, le rongeur, essoufflée, regarda le paysage. Il ne pouvait plus courir comme dans sa folle jeunesse, mais cela ne l'empêchait pas de continuer à faire peur aux gens. Et à propos de gens, Orswin contempla le gosse. Bizarrement, il ne le sentait pas, à croire qu'il allait encore avoir des ennuis. D'autant plus qu'il avait eu du mal à aller piquer des choses dans les poches du gamin, le panda qui l'accompagnait avait pas mal bougé, mais en vain. Ce n'est pas un gros nounours à l'allure d'une vache qui aurait raison d'un cambrioleur si petit. Nan, y'a vraiment pas de quoi s'inquiéter d'un être si frêle, ce n'est sûrement pas lui qui va venir lui casser les pattes. De toute manière, ils ne pourraient pas, entre son agilité naturelle chez les rongeurs et le ventre de John, digne d'un bouclier, il n'a rien à craindre. 

fiche par holliday, sur bazzart ou artsoul.
Revenir en haut Aller en bas
 

It really wasn't very smart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Honduras : la victoire du « Smart Power » par Eva Golinger
» Anna Hanswell ~ I'm too smart to be seduced by you
» What would I do without your smart mouth. Mary
» Remaniement ministériel renvoyé aux calendres grecques
» QUID DU PREMIER MINISTRE PIEDS SENTI ??????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal Time ♪ :: ~ FOREST HILL :: •• Extras :: •• Parc de la St. Jean-