Eternal Time ♪


 

Partagez | 
 

 #Wait For Me !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Mikhaïl Vitaïev (ABS)
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 26/05/2013
• Messages : 190

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: #Wait For Me !   Jeu 11 Juil - 0:20

Wait for me !


Il faisait chaud ce jour là, Mikhaïl s'en souvenait comme si c'était hier. Il y avait à présent quelques semaines qu'il était ici et pour tout dire, pour être honnête, ce qui n'était pas son fort, ça se passait plutôt bien. Il n'avait pas énormément d'amis, pas de conquête véritable pour le moment mais ça lui allait très bien. La solitude ne le dérangeait pas outre mesure, il avait besoin qu'on s'intéresse à lui, qu'on le regarde mais il n'avait pas besoin d'une bande d'amis. Tout se complique lorsqu'on commence à être entouré, très peu pour lui. Narcisse déplorait cette attitude, elle était sociable, elle aurait voulu qu'il soit comme elle et surtout qu'ils s'entendent.. C'était après une dispute au sujet de ses addictions grandissantes qu'il lui était tombé dessus.

Je le disais plus tôt, il faisait chaud. Le jeune homme portait un Marcel blanc et un jean tout simple, quelques regards curieux se posaient sur lui comme d'habitude car personne ne le connaissait vraiment. Il prenait sa pause de midi, comme tout le monde et râlait au sujet du menu, comme tout le monde. Mikhaïl se fondait plus ou moins dans la masse cependant il n'avait toujours personne avec qui déjeuner et cela lui causait soucis. On ne cède pas facilement une table à quelqu'un qui est seul, on lui demande d'attendre en général et ce jour là, le self était bondé. Il s'était donc arrêté près d'une table où les étudiants avaient l'air d'avoir fini. Cependant ils traînaient et lui lançaient des regards qui voulaient dire "pas question qu'on bouge". Le jeune homme soupirait, observant distraitement ses épinards, du coin de l'oeil il surveillait la table qui ne se libérait pas. Narcisse était partie "en éclaireur" pour leur trouver un coin et elle revint au bout de quelques minutes avec une bonne nouvelle: une table de quatre était vide. Mikhaïl se retourna brusquement, pressé de s'asseoir, il faut dire qu'il étouffait avec tous ces gens si proches de lui, et là ce fut le drame. Il percuta de plein fouet une jeune fille qui passait par là. La malheureuse ne put éviter l'impact et lâcha son plateau. Ses vêtements étaient tachés et elle faisait une drôle de tête. Evidemment, tout le self se mit à rire, de la pauvre fille mais aussi de lui qui était pour le moins confus. Il tenta vainement de s'excuser, mais la fille partait déjà et elle n'avait pas l'air très contente. Il pouvait comprendre. On aurait dit une scène de film pour ado, la scène typique et presque ridicule qui vous tire un sourire quand on se la remémore. C'était comme s'il l'avait bousculée et aidée à ramasser ses livres. Sauf qu'en temps normal le héros ne lâchait plus la fille et là il l'avait laissée s'enfuir. Bref ça avait été une longue journée et depuis il ne l'avait pas revue.

C'était quelques temps plus tard. Mikhaïl déambulait presque joyeusement dans les rues ensoleillées de Forest Hill. Il s'était payé un verre et visitait un peu les lieux, seul comme toujours. Narcisse le suivait sans bruit, heureuse de passer un moment agréable avec lui, ils ne s'étaient pas disputés depuis longtemps et c'était tant mieux. L'étudiant portait un jean sombre, un peu délavé et un t-shirt rayé dans le même ton. Il attirait le regard de quelques filles mais il n'y prêtait pas attention, c'était sa journée, il était de bonne humeur et souriait alors que sa peau dévorait les rayons du soleil après de longs mois d'hiver. Il se rendait compte que Forest Hill était une belle ville, vivante, chaleureuse, il se n'arrivait pas à imaginer que quelques mois plus tôt on avait fait la guerre ici. La chasse aux mutants, comme son père.. Il frissonna en pensant à tous ces jeunes gens morts parce qu'on acceptait mal la différence. Mais aujourd'hui c'était fini, les gens ne le remarquaient même pas, il avait quand même de la chance d'avoir un ewig aussi discret. On ne pouvait pas faire mieux dans le cas présent. Mais Mikhaïl décida d'oublier quelques minutes Narcisse. Il venait d'atteindre l'avenue principale, il y avait un nombre incroyable de boutiques et toutes donnaient envie d'y pénétrer. Une confiserie dont les couleurs attiraient l'oeil, un magasin de vêtements, dont les prix étaient élevés mais qui tentait terriblement notre jeune accroc à la mode, bref autant de choses qui lui étaient inaccessibles car il était fauché comme les blés. Mikhaïl observait son reflet dans les vitrines.. aussi fugace que ses idées sur son avenir. Il étudiait les langues mais n'en voyait plus vraiment l'intérêt. Il se prenait à rêver à des défilés, il avait un physique avantageux on ne pouvait pas le nier et il s'était toujours vu dans l'art alors pourquoi pas la mode..Mais il balayait bien vite ces songes impossibles. Il était mutant. C'est tout. Et cet état lui fermait toutes les portes.

C'est alors qu'il l'aperçut. Il le comprit, sa journée allait changer du tout au tout. Bien vite ses rêveries laissèrent place à quelque chose de bien réel: un visage connu. C'était la fille du self. Alors il décida de prendre son courage à deux mains et d'étouffer sa fierté. Il ne prit pas la peine de vérifier qu'elle était seule, il voulait juste lui parler et surtout lui demander pardon, il savait à quel point cela pouvait toucher une fille, et puis il faut dire ce qui est, elle était plutôt mignonne bien qu'il la soupçonne d'être plus jeune que lui.
Le brun se mit à courir derrière elle, inquiet à l'idée qu'elle ne disparaisse de nouveau et tendit une main vers elle sans pour autant la toucher. Il ne connaissait même pas son nom.

"Hé.. attends !"
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Ayla.(ABS)
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 04/05/2013
• Messages : 105

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: #Wait For Me !   Mer 17 Juil - 13:55

 WAIT FOR ME.

« on a souvent des regrets dans la vie. l'idéal c'est d'oublier. »



    Il était exactement 9h03 quand je me suis réveillé ce matin là. Une journée chaude et agréable pourrait - on dire , quoi de mieux pour aller au bahut. Je n'avais court qu'à partir de dix heure et j'avais encore un peu de temps pour me préparais. Je me leva donc de mon lit , encore chaud et moelleux , et poussa doucement Neige sur le côté pour la réveiller. Ma petite chatte angora ouvrit brusquement les yeux et grommela de mécontentement. " Pff ! Tu aurais pu me laisser dormir encore un peu hein ! J'ai pas besoin de me préparer MOI. " Un sourire se dessina sur mes lèvre et je la prit dans mes bras en lui chatouillant le ventre , elle se mit à ronronner. " Tu n'as peut-être pas besoin de te préparer , mais chaque fois que je te réveille au dernier moment , j'ai le droit à la troisième guerre mondial parce que tu tiens à ce que tout soit parfait , je te rappelle ! " Neige me regarda avec mépris puis tourna la tête et sortis de mes bras en prenant la direction de son bol de lait frais. Je soupira exaspérée par son comportement puis pris la direction de ma petite salle de bain. Je me fixa un moment dans le miroir , contemplant ma longue chevelure blonde en bataille , mon pyjama trop grand pour moi , mes yeux cernaient de bleus , je pris une grosse bouffée d'air avant de chercher ma brosse dans mon tiroir et me brosser les cheveux. Je me mis à fredonner un air de musique puis attacha ma tignasse lisse et me déshabilla. Une rapide douche froide - car je n'utilisais jamais l'eau chaude sauf en cas d'extrême nécessité - puis je me rhabilla d'un débardeur bleu pâle et d'un short en jean foncé , une petite touche de parfum , quelques bijoux discret , des ballerines blanches décorés de bleus. Puis je pris mon sac et sortis du dortoir en compagnie de Neige qui vérifia une dernière fois ma chambre. On marchait au hasard dans les couloirs , prenant des chemins plus court. Mes cheveux rangeait en queue haute se balançaient d'un côté puis de l'autre , mes yeux bleu - vert décorés de crayons noir , d'i-lainer et de mascara fixaient le plafond. La petite chatte traînait derrière moi , encore sous l'effet de la paresse matinal. J'avais math , puis anglais. Je détestais les maths et me demandais sans cesse pourquoi sa existait ! Mon soupire s'effaça dans l'air et je rentrais enfin en classe. Les heures matinal parurent longue , puis enfin sonna l'heure du repas et mon soulagement fut tellement grand , que je fut la première à sortir de la classe. Mes pas me menèrent vers le réfectoire , je pris mon plateau , puis me dirigea vers une table. Soudain , venant de nul part , un jeune homme , plus âgé que moi , se percuta contre mon plateau qui se renversa sur mes vêtements. La surprise fut grande , jamais une chose pareil m'étais arrivée ! Je lui lança un regard confus , puis me pencha et ramassa la nourriture qui trainait sur le sol , j'avais peur qu'il se moquait de moi comme les autres , ils se riaient tous de moi ! J'étais tellement timide que je me mit à rougir et une grimace mécontente se dessina sur mon visage bouillant de honte. Neige qui avait tout vue observait le jeune homme avec insistance , elle n'hésita à lui lancer un regard noir. Puis elle me suivit en courant. J'avais envie de pleurer tellement les regards pesant me brûlaient la peau , j'étais recroquevillée sur moi même et enfin , je pris la porte de la sortie et emprunta le chemin de ma chambre. Quelques pas plus tard , j'étais enfin rentrée , assise contre ma porte en soupirant de soulagement que tout ce cirque était terminé. Ces genres de scènes n'arrivaient qu'aux autres habituellement , jamais moi ! Je posa mes mains sur mon visage et des petites larmes s'échappèrent de mes yeux ce qui eu le dont de faire couler mon maquillage. Neige se frotta contre moi , elle seule savait à quel point j'étais timide , à quel point le regard des autres était important pour moi. Le temps passa , et je me décida finalement à me lever , je me changea , mit un slim en jean , avec un débardeur décoré de motif indien , et des savates de plages , puis je dépourvu mon visage de toute trace noir et refit le contour de mes yeux au crayon noir et i-lainer , avec une petite touche de mascara. J'étais toujours discrète dans ma façon de m'habiller et de me maquiller , j'évitais le vulgaire et j'adoptais un look unique , le miens , je n'avais pas peur de se que pouvait dire les gens sur mes tenues vestimentaire , je ne m'habillais pas trop mauvaisement , mais j'étais variante , j'aimais bien mettre mes savates de plages , c'était quelque chose que peu d'autres filles mettaient , les slim en revanche fusaient en tout sens dans les rues du lycée , et les débardeurs variaient. Une fois prête à repartir en cours , je repris mon sac et finissait ma journée lentement , le ventre vide malheureusement. Et lorsque la cloche retentit pour annoncer la fin des cours , je décida de sortir un peu , histoire de me changer les idées.



    Je prit le chemin de la ville , bien décider à trouver une boulangerie~pâtisserie pas trop loin , et lorsque l'odeur chaude du bon pain chaud chatouilla mes narines , non loin de l'Avenue , je modifia ma trajectoire et entra dans la chaude ambiance de la pâtisserie , une charmante jeune femme m'accueillit avec un large sourire , je lui rendit la pareil , puis commanda un pain aux raisins pour moi et un mini croissant pour ma petite angora qui m'avait suivit toute la journée et qui méritait bien sa récompense. Alors que je sortais de la boutique de pains chauds , un jeune homme m'interpella. " Hé .. attends ! " Je tourna brusquement la tête et découvrit avec stupeur et honte , le jeune garçon qui avait renversé mon plateau sur moi. J'hésita un moment à l'ignorer et continuer tellement la honte me serrait l'estomac. Je baissa les yeux devant lui lorsqu'il s'approcha de moi et fixa mes pieds. " Tu ne vas pas rester là à fixer tes pieds quand même ! Dit quelque chose Ayla ! " Je releva la tête vers lui et fit un grimace qui ressemblait un peu à un sourire timide. Puis je lui lança d'une voix douce et à peine audible ; " Bon .. Bonjours , j'espère ne pas t'avoir fait trop honte tout à l'heure ! " Je lui fendit un sourire désolé puis attendit sa réponse , j'espérais juste qu'il ne se moquerait pas trop de moi , ou alors qu'il ne me haïrait pas , j'avais tellement peur de sa réaction que je me surpris à rougir un peu.

     

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Mikhaïl Vitaïev (ABS)
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 26/05/2013
• Messages : 190

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: #Wait For Me !   Jeu 18 Juil - 16:12

Stared At The Sun


La fille était accompagnée d'un chat angora qu'il n'avait pas remarqué jusqu'à maintenant. C'était probablement son ewig, il se rappela d'avoir aperçu son pelage immaculé au self, mais à ce moment là il était trop concentré sur la fille qui avait presque les larmes aux yeux pour s'intéresser au petit chat. Il ne comprit pas tout de suite pourquoi elle regardait ses pieds avec insistance. Et ce qu'elle lui dit fut encore moins compréhensible:

"Bon .. Bonjour , j'espère ne pas t'avoir fait trop honte tout à l'heure.."

Mikhaïl ouvrit de grands yeux interloqués, pourquoi s'excusait-elle ? C'était lui qui l'avait percutée ! La petite blonde sourit, il remarqua que ses joues se teintaient lentement de rose. Il réalisa enfin qu'elle devait être très timide, c'était le genre de personne qui ne vous regarde pas droit dans les yeux, c'est trop difficile, le genre qui a toujours peur d'être jugé même s'il n'y a aucune raison de l'être. Il remarqua qu'elle s'était changée, il l'avait vraiment bien embêtée et puis elle avait l'air un peu secouée. Avoir honte devant toute l'Académy ou presque avait dû être difficile pour elle et il s'en voulait un peu, pour lui ce n'était pas grand chose mais il se doutait que ce devait être catastrophique pour elle.
Il sentait la gêne grandissante dans ses yeux bleus alors que lui-même ne répondait pas. Troublé, il décida de la sortir d'embarras et amorça une réelle conversation.  

"Ecoutes.. Je suis désolé pour tout à l'heure, tu n'as pas à t'excuser c'est ma faute ." dit-il avec un sourire qui se voulait rassurant.

Un peu gêné lui aussi, il se passa a main dans ses cheveux déjà en bataille. Il finit par regarder lui aussi ses chaussures et se trouva ridicule, ils n'allaient pas beaucoup avancer comme ça. Narcisse se posa doucement sur son épaule mais ne dit rien, il ressentait son contentement, il était rare qu'il parle gentiment à des inconnues. Et de nouveau les couleurs irisées de ses ailes qui se reflétaient sur sa peau... Il avait parfois l'impression que son ewog lui cachait quelque chose, et il faisait des rêves étranges hantés par une jeune femme qui murmurait, mais il n'entendait pas ce qu'elle disait, il savait juste au plus profond de lui qu'il s'agissait de son nom. Mais quel nom ? Il secoua la tête pour chasser ce souvenir, la nuit avait été longue et il n'avait pas envie de replonger dans ce songe incompréhensible.

Toujours accompagné de son Ipod, il avait gardé un de ses écouteurs dans l'oreille, d'habitude il n'avait aucun mal à parler avec les gens et à écouter de la musique en même temps mais ce jour là ce n'était pas le cas. La fille parlait vraiment bas comme si elle craignait de le déranger. Il soupira.. il n'avait pas été accoutumé à côtoyer de si grands timides et il avait un peu de mal à la cerner, on avait toujours peur de les vexer, de les effrayer et au final de les faire fuir. Il ne comptait pas lui faire braver un interdit ou l'emmener  dans un endroit où elle serait mal à l'aise au contraire, il voulait faire dans la simplicité. Et le fait qu'elle ne soit pas accompagnée l'y aidait, il ne l'aurait jamais abordée si elle avait été entourée d'amies, elles lui auraient posé beaucoup trop de questions...  

Mikhaïl se demanda ce qu'il pourrait faire pour obtenir son pardon. Il ne doutait pas qu'elle l'excuserait aussitôt, gênée à l'idée de lui faire perdre son temps mais il voulait vraiment qu'elle sache qu'il était désolé et puis.. il faut dire ce qui est, il s'ennuyait un peu, il y avait un moment qu'il était seul et la compagnie de Narcisse parvenait à peine à lui changer les idées. Ils aurait dû se concentrer sur ses études mais au lieu de ça il sortait, faisait la fête et ramenait des filles dans sa chambre. Il entendait encore sa mère "Qu'est-ce qu'on va faire de toi?". Cependant tous ces gens n'étaient que des inconnus, des rencontres d'un soir qu'il ne reverrait certainement jamais. Il se lassait de tout ça, il était dans une école de mutants et il comptait bien se faire des amis mutants, jusqu'ici ses relations avec ses pairs étaient plutôt désastreuses.. Même les professeurs étaient bizarres ici ! Il se demanda s'il s'y sentirait chez lui un jour. Il le faudrait pourtant, les gens avaient découvert leur existence et malgré la fin des conflits, tous ne souhaitaient pas cohabiter.

Le jeune homme n'attendit pas qu'elle lui réponde et enchaîna presque aussitôt. Il n'osait pas la regarder dans les yeux, la couleur de ses iris était vraiment spéciale et cela l'impressionnait un peu. Même s'il la trouvait belle , elle devait être plus jeune que lui
et il n'était donc pas plus intéressé que cela, ce qui était plutôt rare avec lui..

"Mmh, qu'est-ce que tu dirais de finir ça, il désigna ses achats, autour d'un café ? C'est moi qui paye je te dois bien ça, j'ai dû ruiné tes vêtements".

Espérant qu'elle le suive sans trop de protestations, il chercha un café du regard. L'avenue en était pleine il suffisait de choisir. Il ne connaissait pas vraiment les lieux et n'avait donc pris d'habitude nulle part, il se pinça les lèvres, peut-être qu'elle savait où aller.. Sinon il leur faudrait "partir à l'aventure" et trouver un endroit qui vaille le coup de s'arrêter. Il avait la ferme intention de passer un peu de bon temps pour une fois sortir de ses galères habituelles ne lui ferait pas de mal. Soudain il réalisa qu'il ne connaissait toujours pas son nom et se traita mentalement d'idiot. C'était la première chose qu'on demandait à quelqu'un pourtant. S'il continuait comme ça elle allait le prendre pour un fou. Il passa une nouvelle fois sa main dans ses cheveux puis son cou, signe d'embarras et continua:

"Au fait c'est quoi ton nom ? Et tu connais le coin ? "

*Ca fait beaucoup de questions d'un coup* lui dit Narcisse qui s'amusait de la situation. Il avait remarqué qu'elle n'avait pas essayé de parler au petit chat blanc. Le papillon avait toujours eu une peur bleue des félins, trouvant qu'ils jouaient trop avec tout ce qui vole, rampe etc... Bref elle détestait les chats. Elle restait cramponnée à son épaule malgré la bise qui la faisait tanguer. Il essaya de la rassurer sur le compte de l'angora en pensées mais rien n'y faisait elle ne voulait pas descendre. Le jeune homme finit par abandonner et vérifia discrètement qu'il avait son porte-feuille. Il n'osa pas l'ouvrir devant elle mais pria pour qu'il reste assez pour payer deux cafés. Autour d'eux la ville était de plus en plus animée, les étudiants quittaient les cours et profitaient de ces dernières heures de détente avant le couvre-feu, il se laissait bercer par les rires, les murmures de ceux qui passaient près d'eux et cherchait des yeux quelqu'un dans cette foule éparse. Cependant il ne la trouva pas.. Déçu, il reporta son attention sur la petite blonde.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Ayla.(ABS)
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 04/05/2013
• Messages : 105

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: #Wait For Me !   Jeu 18 Juil - 18:20

BEAUTIFUL DAY.


« on juge souvent les gens sans les connaître vraiment. »



Il passa sa main dans ses cheveux. Il semblait embarrassé. Je trouvais la situation vraiment pénible , avec ma timidité qui ne devait pas arranger les choses , j'étais quelque peu gênée. J'étais décidée à le mettre plus en confiance , mais comment ? J'osa poser mon regard sur son visage , il était plutôt bel homme , plus âgé que moi , un peu comme Scott .. Un sourire bête se dessina sur mes lèvres. Neige qui était toujours près de moi regardait le petit papillon avec curiosité , jusqu'alors je n'avais pas encore remarquée le petite insecte multicolore , je m'abandonna à contempler ses belles couleurs vives. Joli l'ewig. Je lança un regard plein de malice à ma petite chatte angora qui hocha la tête pour acquiescer , " Promis ! Je lui ferais aucun mal ! Lui faire du mal se serrait faire du mal au joli jeune garçon là " Elle me fit un clin d'œil. Le jeune homme me présenta ses excuses , il ne m'en voulait pas , non au contraire il semblait s'en vouloir à lui même. Peut-être que j'avais mal réagit , peut-être qu'au final c'était sa faute à lui , en tous cas , il semblait sérieusement embarrassé par la situation , il devait me trouver trop timide , je me décida de me détendre un peu. Il me proposa d'aller boire un café , il ne me laissé pas le temps de répondre que déjà il était parti. Je le suivit , un peu surprise , il semblait chercher quelque chose. Il finit par me demander mon nom et si je connaissais l'endroit. Je décida enfin à me détendre complétement , en commençant par un large sourire , on m'avait souvent dit que j'avais un magnifique sourire mais je ne prêtais jamais attention à ce qu'on disait , je me rendais compte qu'un sourire pouvait arranger bien des choses. " Je m'appelle Ayla et toi ? Oh tu sais c'est pas grave des vêtements ça se leva hein ! Hum .. Oui vient par là , je prendrais plutôt un thé , je ne bois pas de café c'est trop amer .. " J'essayais d'animer une conversation avec lui , je le pris par le bras , je ne faisais pas trop de contact physique habituellement , mais c'était tellement embarrassant ma timidité .. Je faisais de gros efforts pour le mettre plus en confiance , loin d'être la fille aussi vulnérable que je me laissais paraître , je tentais d'être amicale.

Je pris un chemin différent , l'emmenant avec moi , les images de la ville défilaient devant mes yeux pendant que je cherchais mon petit coin favoris , quand enfin je vis les belles couleurs chocolaté du café au bout du chemin , Neige qui connaissait l'endroit passa devant , elle semblait dépitée de partir là - bas , je comprenais pourquoi , c'était écrit en gros sur la vitrine "ANIMAUX INTERDIT." C'était compréhensible , peut-être que le jeune étudiant voudrait bien s'installer dehors , sauf si il ne voulait pas de sa petite ewig ailée soit avec nous. Je me retourna et lui sourit , lui montrant l'endroit. Cet endroit était mon café favoris , j'y venais presque chaque fois que j'avais besoin de prendre l'air , de voir des gens , un endroit calme et sympathique , très fréquenté par des jeunes. J'ouvris la porte , intima à Neige d'attendre et j'entra à l'intérieur , une ambiance chaude et chaleureuse régnait dedans. J'attendis patiemment , qu'il me rejoigne.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Mikhaïl Vitaïev (ABS)
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 26/05/2013
• Messages : 190

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: #Wait For Me !   Dim 21 Juil - 13:34

Coffeeee



Finalement elle le suivit et finit même par parler, clairement cette fois, et elle osa même ce sourire qu'il avait vainement tenté de lui arracher.

"Je m'appelle Ayla et toi ? Oh tu sais c'est pas grave des vêtements ça se lave hein ! Hum.. Oui viens par là je prendrais plutôt un thé, je ne bois pas de café c'est trop amer.."

Il lui rendit son sourire et sans qu'il s'en rende bien compte elle le prit par le bras et l'entraîna plus loin dans la rue. Ils changèrent plusieurs fois de direction jusqu'à se retrouver devant un petit café joliment décoré, on avait envie d'y entrer rien qu'en sentant les effluves des boissons chaudes et Mikhaïl comprit pourquoi elle aimait cet endroit. La devanture était peinte aux couleurs du chocolat et attirait l'oeil, le lieu avait l'air chaleureux, ce qu'il pu constater dès qu'Ayla poussa la porte. Il remarqua également l'écriteau qui interdisait aux animaux d'entrer, le chat n'apprécia pas trop cela et dû attendre à l'extérieur, Mikhaïl aurait pu garder Narcisse avec lui, personne ne la remarquerai mais il lui demanda de tenir compagnie à l'autre ewig. La perspective de rester avec ce qu'elle détestait le plus au monde ne l'enchantait pas mais elle ne protesta pas et se posa hors de portée des griffes de celui-ci. Le jeune homme sourit et finit par rejoindre Ayla qui l'attendait patiemment à l'intérieur. Il retint la porte au moment où elle allait se fermer et une fois entré il jeta un coup d'oeil pour étudier la salle. Il y avait beaucoup de jeunes, certains venaient de l'Académie, d'autres pas, mais tous semblaient se moquer des différences et ils conversaient tranquillement.
Avant de chercher une table il regarda Ayla et se présenta, c'était la moindre des choses non ?

"Au fait moi c'est Mikhaïl, j'suis nouveau ici. "

Il s'attendait à ce qu'un serveur les dirige vers une table libre mais dans ce genre d'endroit chacun faisait ce qui lui plaît, il s'avança donc dans la pièce bondée, espérant qu'ils puissent enfin s'asseoir. Cela lui rappela l'épisode du self avec ces gens qui ne daignent jamais se lever, ce n'était pas quelqu'un de patient et il détestait qu'on le fasse attendre. Beaucoup de regards se posèrent sur eux, c'était une habitude chez les jeunes, dès qu'il y avait du mouvement il fallait qu'ils en observent la source, c'est comme s'il y avait eu un capteur dans leurs yeux et qu'ils ne pouvaient pas s'empêcher de le faire fonctionner. Evidemment on les regarderait jusqu'à ce qu'ils s'assoient, cela ne dérangeait pas vraiment Mikhaïl, qui aimait attirer l'attention mais il se doutait que sa jeune amie ne serait pas du même avis. Il espérait qu'elle les ignorerait et conserverait l'attitude détendue qui lui allait si bien.
Finalement il trouva une petite table pour deux au fond, un homme poussa sa chaise pour leur faire de la place et il le remercia d'un hochement de tête. La table se trouvait près d'une des nombreuses fenêtres du café, c'était parfait. Il sourit, d'ici il pouvait avoir un oeil sur Narcisse, non pas qu'il s'inquiète pour elle mais si leur vie était liée alors il se devait d'éviter de mourir bêtement à cause d'un papillon sans cervelle. Narcisse capta ses pensées et proféra une insulte qu'il ne comprit pas, grommelant il préféra inviter la jeune fille à s'asseoir. Une fois que ce fut fait, il s'assit à son tour -galant n'est-ce pas ? - et ils attendirent qu'un serveur se libère. Au bout de quelques minutes un jeune homme blond arriva, nettoya rapidement leur table en souriant, ce que Mikhaïl trouva étrange, et finit par leur demander:

"Vous désirez ? "

Le jeune homme qui s'était perdu dans la contemplation d'une salière, passionnant, se racla la gorge et fit sa commande après qu'Ayla eut fait de même.
Lui prendrait un café noir, comme d'habitude.. Quelques minutes plus tard le serveur revint avec les boisson et les déposa sur la table, il leur souhaita de passer un bon après-midi avec un clin d'oeil qui déplu à l'étudiant, cependant il ne releva pas ce mauvais esprit, pas décidé à déclencher une dispute alors qu'il était accompagné. Il se contenta donc de le remercier et de lui retourner le "voeu". Il avait reconnu quelques visages dans la salle, probablement croisés au cours de ses folles soirées et il espéra que personne ne viendrait le déranger, lui rappelant l'un ou l'autre de ses souvenirs gênants.
Il se concentra donc sur son café. L'odeur douceâtre lui chatouillait les narines et il était impatient d'y tremper les lèvres. Il y ajouta deux sucres qu'on avait mis à sa disposition et tourna lentement la petite cuillère afin de les dissoudre parfaitement. Le café était un rituel pour lui, il le prenait toujours de la même façon et opérait toujours les mêmes gestes. Quand cela fut terminé il retira la cuillère, laissa tomber ans la tasse une goutte qui s'y était égarée et déposa enfin la dite cuillère sur le côté. Il se cala sur sa chaise, adoptant une pose plus détendue et attrapa sa tasse. La mousse du café se posa doucement sur ses lèvres, et après l'avoir consommée l'amertume inonda sa bouche, le sucre, resté au fond adoucit la sensation. C'était parfait, il reviendrait, on faisait vraiment un bon café ici et il espérait que le thé d'Ayla soit aussi réussit. Il décida d'entamer une réelle conversation, aussi futile soit-elle:

"Alors, ça fait longtemps que t'as à l'Académie ? "

Il n'avait pas envie de rentrer à l'internat, sa chambre vide ne lui plaisait pas vraiment et il attendait avec impatience le jour où il pourrait louer un appartement en ville. Cependant il devait pour cela finir ses études, ce qui n'était pas gagné s'il continuait de ne rien faire... Il avait envie de changer de voie professionnelle et par la même, de vie. Il se souvenait du temps où Narcisse n'était pas là, où il attendait avec impatience de développer un pouvoir, aujourd'hui il aurait fait n'importe quoi pour s'en débarrasser.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Ayla.(ABS)
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 04/05/2013
• Messages : 105

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: #Wait For Me !   Mar 23 Juil - 18:18

 


    Alors que j'attendais le jeune homme , d'ailleurs je ne savais même pas son nom. Neige commença à râler , je du faire un compromis pour qu'elle cesse son manège plus que déplaisant. " Très bien tu auras le droit de dormir avec moi ce soir .. " C'était toujours comme ça avec elle , quand elle voulait quelque chose , et que je voulais autre chose , elle me faisait du chantage. Mais à force j'étais habituée. Juste avant d'aller au que ce soit , il se présenta à son tours. Mikhaïl. Original , j'aimais bien ça. Il me rejoignit et nous nous dirigeâmes vers le fond de la salle. L'odeur du café emplissait l'air. Il m'invita à m'asseoir , avec politesse. Un vrai gentleman celui là ! Je lui fit un large sourire ravie , puis posa mes fesse sur la chaise. Lorsqu'il fit de même , on attendit un moment qu'un serveur daigne nous servir. Un bon jeune homme , blond , arriva , costume noir , chemise blanche , un grand sourire traversait son visage , il avait un air un peu enfantin , une figure large , dessinée de traits fins. Des yeux vert un peu gris , des lèvres rose. Si j'avais était un peu grande , j'aurais facilement succomber à son charme , mais il était un peu trop vieux pour moi , il devait avoir un peu plus que la vingtaine. Dommage .. Mon nouvel ami , si je pouvais l'appeler ainsi , commanda , puis je fit de même , une pointe de malice dans mes yeux quand je m'adressa au serveur , son regard aussi pétillait. Il n'était vraiment pas désagréable à regarder. Puis il nous souhaita une bonne journée et nous fit un clin d'œil , surement devait - il croire que j'étais avec Mikhaïl. Ce qui eu le dont de me faire sourire. On resta un moment assit , sans piper mots , quand enfin , le serveur revint avec une tasse de café et de thé. Le miens comme d'habitude , chaud mais pas trop avec deux cuillères de sucres , je me rendit compte que je n'avais d'ailleurs jamais vue ce serveur là auparavant ! Il devait être nouveau. Lorsqu'il posa sa tasse près de moi et que je sentit son souffle dans mon oreille des frissons me parcouru , les beaux garçons m'intimidaient toujours , c'était pourquoi j'avais était aussi distante avec Mikhaïl , il était vraiment beau gosse comme dirait la plupart des filles. Le serveur me sourit une dernière fois puis partit. Je remarqua qu'il y avait un petit papier posé sous ma tasse , un numéro .. Hein ? Oh ! Je me mit à pouffer de rire quand je compris pourquoi , il était con quand même. Il était peut-être beau , mais j'étais pas non plus une trafiqueuse de vieux - enfin façon de parler. Bref , j'avais le numéro du serveur en main , et je n'arrivais plus à m'arrêter de sourire bêtement. Ridicule. Quand enfin , Mikhaïl brisa le silence et me posa une question. Bonne question d'ailleurs , certainement un question que tout les étudiants d'E-T se posaient entre eux. Je réfléchis un moment , j'étais là depuis environs une année , et oui ! Une année que j'avais laissé ma mère et mon petit frère !

 " Ca fait environs un ans , et toi ? ".

    Je commença à boire mon thé , chaud et exquis , comme toujours. Il y avait même un carré de chocolat. Je prit celui ci dans ma main et le grignota un peu , faisant mine d'être fine bouche , alors que ça n'était pas le cas. J'étais affreusement gourmande. Et heureusement que je pratiquais du sport régulièrement sinon je ressemblerais à une grosse patate toute ramollis .. Je regardais autours de moi , certains de ses visages m'étaient familier , j'étais du genre à beaucoup regarder les gens , et particulièrement leurs yeux , je connaissais chaque couleurs de yeux de quelqu'un , les yeux s'étaient ce que je préférais chez les gens. Il y avait aussi la couleurs des cheveux que je retenais. Etant donné que j'étais très timide , j'observais beaucoup les gens autours de moi , les personnalités , les façons de se comporter. Mikhaïl semblait être un garçon qui aimait être désiré. Il devait faire très attention à son apparence car il était très bien fringuait. Il devait aussi être un parfait séducteur .. Quel garçon ne l'était pas à cette âge là ? Je lui fit un sourire puis fit un signe à un autre serveur , j'avais un peu faim encore. Celui ci s'approcha de moi et me demanda ce que je voulais. Je demanda une crêpe au sucre , puis tournant la tête vers Mikhaïl , lui demanda. " Tu veux quelque chose toi ? J'ai de l'argent , je peu payais , t'inquiète pas , ma mère m'envoi un peu de sous tout les mois ! " Je demanda poliment au serveur d'attendre un moment , ça devait être gênant pour lui , mais on était clients .. On avait droit de le faire patienter un tout petit peu quand même .. Il ne semblait pas si embarrassé que ça ..

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Mikhaïl Vitaïev (ABS)
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 26/05/2013
• Messages : 190

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: #Wait For Me !   Ven 9 Aoû - 17:55

Untitled



"Ca fait un an environ, et toi ? "

Ces mots lui firent l'effet d'un réveil. Il était concentré sur le serveur qui faisait clairement du charme à Ayla. Il avait même distingué un petit papier faire son chemin jusqu'à sont thé. Le serveur n'était pas très discret. Elle semblait s'en amuser, presque gênée, son rire était assez contagieux et Mikhaïl osa un de ses rares sourires sincères. Il n'avait pas l'habitude, il regarda le sol, comme si sourire était une honte pour lui. Même cet endroit le mettait mal à l'aise, il n'y avait pas sa place, il était accoutumé aux ruelles sombres, à la solitude et aux illustres inconnues mais pas aux après midi tranquilles autour d'un café. Et surtout pas à sympathiser de la sorte, comme les jeunes de son âge le faisaient tous les jours. Il la regarda un moment tremper ses lèvres dans le thé qui avait l'air bouillant, le serveur, pour marquer encore plus son intérêt, avait déposé un carré de chocolat près de la boisson. Mikhaïl eut un nouveau sourire en coin.

"Quelques semaines tout au plus.. le p'tit nouveau si on veut. "

Avant qu'il n'ait pu ajouter quoi que se soit, le serveur s'approcha de nouveau, sur un signe de la petite blonde. Elle commanda une crêpe au sucre, Mikhaïl la comprenait, à cause de lui elle n'avait rien avalé depuis l'heure du déjeuné. Soudain elle se retourna vers lui.

"Tu veux quelque chose toi ? J'ai de l'argent, je peux payer, t'inquiète pas, ma mère m'envoie un peu de sous tous les mois !"

Il ouvrit de grands yeux, cela le gênait horriblement et il ne supportait pas qu'on lui paye des choses, d'autant plus lorsqu'il s'agissait d'une fille. Il était fauché certes, mais il avait encore de quoi payer son café, pas question qu'elle lui achète quelque chose. Elle en avait certainement plus besoin que lui. Arborant un sourire contrit il secoua la tête pour exprimer son refus et le serveur s'éloigna de nouveau, il semblait presque déçu qu'Ayla ne lui adresse pas plus la parole. Une fois qu'il fut assez loin, Mikhaïl osa reprendre la parole.

"Alors on me prend pour un pauvre ? " dit-il en riant.

Il est vrai qu'un peu plus tôt il avait jeté un oeil désespéré à son porte feuille mais il n'en était pas encore au point de se faire payer par ses amis. Il fallait absolument qu'il se trouve du travail, et ensuite un appartement, l'Académie l'étouffait, il avait besoin d'un peu plus de liberté, peut être que ce café embauchait des jeunes. Même s'il n'y était pas très à l'aise, il était sûr qu'on pouvait s'habituer à tout. Il reprit sa tasse, et bu ce qui restait d'un trait, il saisit sa petite cuillère et s'évertua à récupérer tout le sucre qui était resté au fond, se colorant peu à peu d'une teinte marron. Une fois cela fait, il enfourna la cuillère dans sa bouche et laissa le sucre finir de fondre sur sa langue. Il se passa une main dans les cheveux, bailla, il avait passé une mauvaise nuit, et jeta un coup d'oeil dehors, à la recherche de Narcisse. Celle-ci avait, à sa grande surprise, finit par se poser près de l'ewig d'Ayla, elle parvenait enfin à combattre sa peur irrationnelle des chats. Il était plutôt fier d'elle, au moins elle se ferait plus d'amis que lui. Enfin... il ne pouvait pas dire que les gens d'ici ne valaient pas le détour, même la jeune fille en face de lui avait l'air adorable, elle le mettait en confiance, ce qui était difficile avec lui. C'était eut être son côté timide qui lui donnait l'impression qu'on pouvait se confier à elle.

Le dragueur du jour revint plutôt vite avec une crêpe enfouie sous une tonne de sucre, au cas où on aurait pas compris qu'il la trouvait à son goût. L'étudiant soupira, un peu agacé par son insistance, heureusement pour lui qu'ils n'étaient pas ensemble. Mikhaïl pouvait se montrer très jaloux et pour pas grand chose, alors là, avec ce garçon qui n'arrêtait pas de lui tourner autour, sans même s'en cacher, il aurait pu dérapé d'un instant à l'autre. Mais Ayla n'était pas sa copine. Aussi il laissait l'autre faire, mais il savait que cela finirait par l'énerver. Le jeune homme fut pris d'une envie irrésistible de sortir fumer mais à la voir, il doutait qu'elle fume aussi. Il s'abstint même de lui demander, ils venaient à peine d'entrer, il ne voulait pas qu'elle le prenne mal.

"Et sinon... T'es d'où, tu fais quoi ici? "

Il ne savait pas trop comment commencer une réelle discussion, cela faisait longtemps qu'il n'en avait plus eut l'occasion et à chaque fois qu'il le faisait la situation était plutôt spéciale. La normalité effrayait notre petit capricieux. Il songea pendant quelques secondes qu'elle pourrait peut être devenir une véritable amie, il était trop tôt pour le dire mais elle avait l'air d'une fille bien, pas trop exubérante, vraiment pas le genre qu'il avait l'habitude de côtoyer. Mais ça n'était pas plus mal, toutes ces filles sans cervelle le fatiguaient, il avait besoin de calme. Cependant il n'avait eut qu'un seul ami: Yuri, qui n'était pas une personne recommandable. Et généralement il avait peur de s'attacher, peur du rejet, de l'oubli alors il jouait l'indifférence et chassait ceux qui essayaient d'entrer dans sa vie. Mais il n'allait pas tarder à découvrir qu'on ne pouvait pas se débarrasser des gens sans raison, juste parce qu'on avait peur d'être apprécié...


{Déso pour le retard ;) }
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Ayla.(ABS)
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 04/05/2013
• Messages : 105

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: #Wait For Me !   Sam 31 Aoû - 15:11

La vie nous joue souvent des mauvais tours, et parfois nous tombons sur les mauvaises personnes .. mais la vie n'a aucun sens.

" Alors on me prend pour un pauvre ? "

» Il ria. J'aimais son rire. Je l'aimais tellement, que moi aussi je me mit à rire. Rare était les gens qui arrivaient à cela. J'étais timide et par conséquent je ne souriais jamais. Je n'aimais pas sourire, mais dès lors que ça m'arrivait, j'en charmais plus d'un. On m'avait souvent répété que j'avais un beau sourire. Au début, ces remarques me gênée, je me sentais bête, je n'avais pas confiance en moi. Aujourd'hui, lorsque me le disait, je souriais à nouveau et murmurait un merci, comme heureuse d'avoir pu faire de l'effet à quelqu'un. C'était rare ça aussi. J'avais peut-être eu de la chance avec ce serveur, mais je n'avais jamais de chance avec les garçons de mon âge qui préférait de loin les filles qui se faisaient remarquées et se mettaient très en avant, alors que moi, je rougissais pour pas grand chose et baissait les yeux au moindre coup d'œil. Une vraie petite fayotte. Son rire résonna dans la pièce, et certains nous jetèrent des regards. Quelques filles me regardaient avec jalousie, comme si, elle aurait voulu être à ma place. Peut-être croyait - elle que j'étais en couple avec Mikhaïl ? Leurs regards m'embarrassait au plus au point, tel que, je baissa les yeux. J'étais du genre jalouse moi aussi, parfois, même quand les garçons n'étaient pas mes copains et que des amis, je ne supportais pas que d'autres filles les draguaient. Pourtant je n'avais aucune raison d'être jalouse, je ne supportais juste pas ça. Ce serveur commençait à m'agacer d'ailleurs .. Il me sourie une seconde fois, et je l'ignora cette fois ci. Je ne voulais pas d'histoire à l'eau de rose avec cet homme, il était très charmant, mais je n'avais vraiment pas envie. Pas lui. Pas maintenant.

" Pauvre ? Aha, non ! Bien sûr que non ! Je lui fit un clin d'œil, laissant ma timidité de côté. Je voulais juste être généreuse avec toi, c'est tout mon petit ! "

J'aimais bien taquiner les gens avec qui je commençais à avoir un certaine complicité. Son rire, m'avait mit en totale confiance, je n'avais plus peur à cet instant, de sourire, de rire ou parler. Je savais qu'en l'appelant mon petit, j'allais provoquer une sorte de défis amusant entre nous. Il allait commençait à me donner un surnom débile lui aussi, et peut-être qu'à la fin de la journée, nous allions devenir assez proche pour être bons amis. J'étais souvent réservée, mais lorsqu'on arrivait à me mettre bien en confiance, je devenais taquine et amusante. Il fallait juste réussir à me trouver et me sortir de ma coquille. Le serveur revint avec une crêpe, il ne cessa pas de me séduire, ce qui eu le dont de m'énerver, et pas que moi .. Mikhaïl, semblait lui aussi agacé par sa réaction, ce qui me toucha. Je ne savais pas pourquoi, mais ça me touchais. J'étais peut-être stupide de prendre ça comme ça. Je remercia avec un ton assez sec le serveur et entama ma crêpe, l'odeur me montait à la tête, j'avais envie de l'engloutir, mais par raffinement et politesse, je m'abstenait de réagir ainsi. De peur de passer comme une fille grossière .. Passer pour une cruche une seconde fois ? Ahh, ça non merci !

" Et sinon t'es d'où, tu fais quoi ici ? "

Je considéra un moment ça question, puis trouvant que notre discussion tournait en rond je lui répondit très sincèrement.

" Je trouve que notre discussion est un peu banal et inutile .. excuse moi de dire ça comme ça, mais je pense pas que ça t'intéresse tant que ça de savoir d'où je viens et ce que je viens faire, je crois que comme tout le monde, si je suis ici c'est pour mieux me contrôler. Dis moi, plutôt, toi, c'est quoi ton pouvoir ? Tu fais quoi de tes week-end ? Tu as beaucoup d'amis ? Des copines ? Aha, me dit pas que t'as pas de copines mec ! Si j'avais ton physique, j'te jure que des filles, je m'en taperais tout les soirs ! "

 Je me mit à rire joyeusement. Peut-être qu'il me trouverait vraiment conne d'un coup. Il trouvera certainement que j'ai changée subitement. Mais je me sentais bien. Vraiment bien, j'avais envie de parler de choses intéressantes .. Comme de savoir quel était son pouvoir .. Et si il était dangereux ? Mes yeux se mirent à briller de malices, j'aimais le danger ! Je m'imaginais déjà à faire des sorties complétement hors du commun entre potes avec lui, j'avais vraiment envie de forger un lien puissant d'amitié avec ce mec là. Je lui avait même fait une blague à propos des filles, le ton que j'avais employé montrait clairement que c'était par pur sympathie et non pas un jeu de séduction comme pourrait le croire certains. Je lui montrais que déjà, il pouvait me dire que c'était un gros séducteurs qui jouaient avec les filles. Je savais qu'à son âge, on avait besoin de sortir, besoin d'expériences, besoin de nouvelles choses. De tout de rien. J'esquissa un large sourire au jeune homme et attendit sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Mikhaïl Vitaïev (ABS)
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 26/05/2013
• Messages : 190

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: #Wait For Me !   Dim 3 Nov - 15:04

" Alors on me prend pour un pauvre ? "


" Pauvre ? Aha, non ! Bien sûr que non ! Je lui fit un clin d'œil, laissant ma timidité de côté. Je voulais juste être généreuse avec toi, c'est tout mon petit ! "


"Petit ? Tu peux parler !" répliqua-t-il avec un sourire.

Il la regarda s'attaquer à sa crêpe assez lentement et devina qu'elle essayait d'être polie car on voyait à son regard que si elle avait été seule, la crêpe n'aurait déjà plus été de ce monde.

" Je trouve que notre discussion est un peu banal et inutile .. excuse moi de dire ça comme ça, mais je pense pas que ça t'intéresse tant que ça de savoir d'où je viens et ce que je viens faire, je crois que comme tout le monde, si je suis ici c'est pour mieux me contrôler. Dis moi, plutôt, toi, c'est quoi ton pouvoir ? Tu fais quoi de tes week-end ? Tu as beaucoup d'amis ? Des copines ? Aha, me dit pas que t'as pas de copines mec ! Si j'avais ton physique, j'te jure que des filles, je m'en taperais tout les soirs ! "

Elle avait balancé ça comme ça, sans préambule et il ne s'y était pas attendu, de plus elle se mit à rire de bon coeur comme après une bonne plaisanterie. Il se demanda pendant quelques secondes si elle se moquait de lui et surtout pourquoi. Sa franchise l'étonna, elle qui semblait si timide un instant plus tôt lui faisait carrément comprendre qu'il l'ennuyait. Mais il ne se vexa pas, elle n'avait certainement pas voulu le dire dans ce sens là, il était même heureux qu'elle prenne un peu ses aises car il n'avait jamais su comment réagir avec les gens aussi introvertis qu'elle. Alors il décida lui aussi d'être franc et honnête, de ne mentir sur rien, peut être même qu'elle serait gênée au final parce qu'il ne comptait pas lui épargner les détails. Elle voulait jouer, il allait jouer lui aussi.

"Je suis intangible."

Pour illustrer son propos il passa la main à travers la table comme s'il s'agissait d'eau tout ce qu'il y a de plus normale. Il passa la main sous celle-ci empoigna l'assiette qui contenait les restes de la crêpe et la fit traverser le bois jusqu'à lui. Son bras redevint solide et il termina la collation de la jeune fille sans se gêner, un grand sourire aux lèvres. Quelques personne lui jetèrent des regards inquiets mais il fit comme si de rien n'était, pas mécontent d'être le centre d'attention. Négligemment, il s'essuya la bouche et reprit.

"Pratique comme tu le vois. Sinon... merci pour le compliment et effectivement je m'en "tape" pas mal comme tu dis. Y en avait une qui te ressemblait y a pas longtemps."

Il essayait clairement de la déstabiliser, il aimait jouer avec les émotions des gens et il aurait gagné si elle rougissait maintenant. Il se lançait souvent ce genre de défi, et il fallait avouer que les jeunes gens timides figuraient parmi ses proies favorites. Ils étaient tellement influençables, tellement sensibles, bizarrement il ne se rappelait pas d'une époque où il avait été comme eux, il lui semblait qu'il était froid et sarcastique depuis sa naissance. Ce qui était faux bien entendu.
Il continua, ne cherchant pas à replonger dans des souvenirs trop douloureux à son goût.

"Je passe mon temps à chercher des filles pour être moins seul. Je n'ai pas vraiment d'amis il semble que les gens se plaisent à me traiter de "connard", ce qui me va bien en définitive."

Il lui servit un sourire narquois, que pouvait-on répondre à cela ?

"Et toi alors ? Ton pouvoir ? Tes potes ... ? Je suppose que ta vie est légèrement plus structurée que la mienne. "

Il se demandait si elle allait jouer la détente et continuer à rire comme tout à l'heure ou s'il avait réussi à la perdre en cours de route, il scrutait patiemment ses joues à la recherche du rougeoiement tant espéré. Dehors, Narcisse s'agitait, elle n'aimait pas trop qu'il se moque, même gentiment, d'une fille comme Ayla qui avait l'air tout ce qu'il y a de plus gentil.


(Déso. C'est pas terrible mais comme je l'avais zappé j'ai eu du mal à m'y remettre je me rattraperai)
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Ayla.(ABS)
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 04/05/2013
• Messages : 105

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: #Wait For Me !   Ven 6 Déc - 15:09

Parfois il faut simplement éviter les obstacles et non les affronter.

Je le regardais fixement, il y avait un air de défis dans ses yeux, j'avais immédiatement saisi son petit tours de manège et je dois dire, qu'il m'avait bien impressionné avec son tours de passe-passe. Enfin, ce n'était pas vraiment un simple tours de magie, puisqu'il était comme moi, un mutant. Il prononça une phrase qui me laissa perplexe, je n'avais pas bien saisi le sens, mais mon sourire s'avéra figeait sur mon visage. Je restais apaisée face à ce jeune homme plutôt mystérieux. Rare était les fois où j'avais dû faire affaire à des gens un peu étrange comme lui, il semblait bien fière de lui. J'avais appris avec le temps, à considérer tout le monde pareil. J'en étais arrivé à un stade où, personne ne valait mieux que personne, et les gens qui tentaient de me "déséquilibré", je rentrais dans leurs jeux, avec le même amusement. Je partais du principe où, au final, je devais être heureuse, même si parfois la vie était un peu morne, je restais sur ça. Au moins, il était honnête. D'après ce que j'avais saisi, c'était un garçon très fière de lui, qui aimait séduire et profiter des belles demoiselles et il était connoté de connard. Intéressant tous ça, mais il faudrait approfondir plus. Plus tard. Je restais impassible devant lui, toujours cette même allégresse qui s'émanait de moi. Je ne riais plus, puisqu'il n'y avait plus de quoi rire malheureusement. Et puis rire pour rien, c'était un peu débile je devais l'avouer.. Je connaissais quelques filles comme ça, qui riait tout le temps, je ne savais pas vraiment si cela mettait plus de joie à leurs vie, mais elle semblait amplement satisfaites.
Je ne savais pas vraiment quoi lui répondre. Enfin si, je savais, mais pas comme lui répondre, j'avais compris qu'il se moquait un peu de moi, mais malheureusement pour lui, j'avais passé le cap de la timidité, et je refusais obstinément de me lancer dans un conflit. J'étais pas une de ses filles qu'il ramenait le soir chez lui et joué avec comme un petit jouer, je ne voulais pas être sa poupée, je ne savais pas ce qu'il cherchait à faire, mais j'activa dès à présent une barrière de limite entre nous, comme pour lui dire "hé oh, calme bonhomme, moi j'veux juste faire copin-copine." Mon sourire restait là. Comme si, il faisait partit de moi, que renonçait à lui, était impossible. Ce sourire. Bien sûr, parfois je reposais un peu mes lèvres, mais dès que mon regard croisé à nouveau le sien, c'était automatique, mon sourire s'illuminait à nouveau, comme un reflexe, un tic.
Je devais lui parler de mon pouvoir, peut-être trouverait-il ça un peu ridicule de savoir se transformer en canin et félin ? Vu l'ampleur de son pouvoir à lui, mais je ne devais pas m'arrêter sur un critère aussi peu convaincant. Mon pouvoir avait aussi ses avantages.
« Et ben ! En voilà une façon de vivre .. je suis contente pour toi si tu t'amuses. Je marquais une pause puis. Ah ! C'est pas bien difficile de me ressembler en même temps. J'eu un petit rire taquin. Mon pouvoir ? Je ne pourrais pas te le montrer ici, c'est évident, disons juste que, je sais me métamorphoser en canin et félin, pas grand chose peut-être, mais j'aime bien. »
Un ultime sourire, bienveillant, apaisant. J'attendais patiemment sa réaction, je tentais de discerner ce à quoi il pouvait bien penser. Peut-être se demandait - il ce qu'il faisait là ? Peut-être avait-il comprit que je n'étais pas comme la plupart des filles qu'il manipulait aisément. Peut-être qu'il déciderait enfin à devenir à peu plus tactile et moins futile. Je ne savais pas, vraiment. Je lançais un regard hasardeux à travers la fenêtre, fixant ce petit papillon qui semblait s'affolait contre la vivre, et Neige en bas qui gesticulait, un peu ennuyer. *C'est quand qu'on s'en va ? J'en est vraiment marre d'attendre là.* Je soupirais silencieusement puis.* Va donc te promener, ça te changera les idées.* Elle grommela dans son coin, je ne compris pas ce qu'elle disait, mais à coup sûr, c'était des injures grotesques. Puis elle me fit un sourire hypocrite, et je compris qu'elle était agacée. Pauvre bestiole va. J'étais un peu fasciné moi même par la façon dont ce garçon, qui tentait de tout faire pour me déstabiliser, me donner au contraire l'envie de me décontracter. Etrange, je dois dire.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: #Wait For Me !   

Revenir en haut Aller en bas
 

#Wait For Me !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.
» 02. Wait a minute girl, can you show me to the party ?
» It's Gonna Be Legen..wait for it..Dairy ! (or not)
» Down there, you still wait for me ...
» ▪✻ i wait for light like water from the sky.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal Time ♪ :: ~ FOREST HILL :: •• Dans la Ville :: •• Grande Place-