Eternal Time ♪


 

Partagez | 
 

 Cours particuliers avec une télépathe / PV: Sakari

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Katherine [ABS]
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 04/06/2011
• Messages : 500

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Cours particuliers avec une télépathe / PV: Sakari   Ven 5 Juil - 7:43


    J’étais télépathe depuis pas mal d’années et jamais je n’aurais cru que j’allais pouvoir avoir la capacité de transmettre des messages à autrui. Lire les esprits des autres, c’était facile. Enfin, façon de parler car à mes débuts, j’avais bien galérer. Surtout dans une salle blindée de populace, mais j’avais appris toute seule à le maitriser puisque personne n’était là pour m’aider. Maintenant que j’avais découvert cette partie de mon pouvoir, c’était bien différent. Je n’arrivais pas à bout de le faire fonctionner.
    Je me tenais adossée contre l’entrée de l’académie. Clope au bec, je regardais devant moi. Je ne scrutais rien de précis, mon esprit divaguait seulement parce que je n’avais rien à faire. Angel était à mes côtés, assis majestueusement près de moi, se tenant droit. On aurait presque dit une peluche, et des gosses aussi hauts que trois pommes auraient bien voulus le prendre dans leurs bras. Il était calme, parfois joueur et protecteur envers moi. Mon acolyte pour la vie, je ne le disais pas assez mais je l’adorais celui-là. Il était chiant sur les bords, mais en fin de compte, je ne pourrais pas me passer de lui.
    Nous ne parlions pas vraiment ces temps-ci. Je faisais ma rebelle, plus que nécessaire à sécher les cours et à trainer dans les rues peu fréquentables de la ville. Et donc il n’approuvait pas vraiment, mais il m’accompagnait pour m’assurer que je ne tombe pas sur des personnes ‘craignos’.

    Ce matin, je m’étais levée de bonne heure. C’était bien un miracle, car souvent je ne me réveillais pas avant midi. Ce n’est pas comme si j’avais cours, nous étions Samedi. Autant pour moi. Je m’étais habillée, et cette fois-ci, je n’avais pas besoin de mon uniforme. Je le détestais tellement, que lorsque je n’aurais plus jamais à le porter, je pourrais bien aller le faire brûler. Bref, ensuite, j’étais allée prendre un petit déjeuner à la cafétéria. Je m’étais aperçue avec surprise qu’il y avait quand même pas mal de monde. J’avais certainement oublié que certains avaient classe le Samedi matin. Je les plaignais.

    Et me voilà, à présent, devant l’école, à satisfaire mon besoin de nicotine. J’en étais à ma deuxième cigarette, et je ne m’en lassais toujours pas. Il n’était qu’à peine onze heures, et déjà le soleil ornait le ciel bleu dont les nuages semblaient à du coton. L’été s’était installé depuis quelques temps déjà, la chaleur restait convenable. Car tout le monde savait que je détestais lorsqu’il faisait trop chaud jusqu’à s’en étouffer.

    Je cherchais toujours des solutions. Comment maitriser ce foutu pouvoir. Je ne pouvais pas m’entrainer sur quelqu’un sans que je lui fasse souffrir d’une migraine atroce. Moi aussi, je perdais une quantité d’énergie inimaginable. Ma première découverte m’avait déjà payé un évanouissement et une immense fatigue. Depuis ce jour, j’avais à peine osé de retenter. Je bayais. Finalement, j’étais encore bien endormie et j’étais tentée de re-aller me coucher. Bonne idée, ou pas, j’avais décidé de faire quelque chose de productif. Je ne savais pas encore quoi mais les idées allaient surement venir.

    *Je ne sais pas si tu y as déjà pensé mais tu pourrais demander à un professeur non ?*

    Me lançait Angel. À cet instant précis, s’il aurait sourire, il l’aurait fait. Mais comme il ne pouvait faire cette démarche, il se moquait de moi mentalement. Pourquoi, au grand pourquoi, n’avais-je pas eu cette idée plus tôt ? Sans doute parce que ma confiance ne se reliait pas à un professeur, ni même à grand monde. Je lançais un regard rageur vers mon ewig, qui ne me disait cela que maintenant.

    *Tu n’aurais pas pu me le dire un peu plus tôt toi ? *

    Apparemment non. Je secouais vivement la tête, comme pour me débarrasser de mon agacement. Une fois ma cigarette finie, je rentrais dans l’académie. En route vers le professeur du contrôle de pouvoir. Je me doutais bien que j’avais raté d’innombrables fois ses cours mais bon, j’espérais vraiment qu’elle n’allait pas me dire quoi que ce soit. Surtout, j’espérais vraiment qu’elle se trouvait dans un bureau, sinon je me sentirais complètement vaincue.

    Je montais les escaliers d’un pas rapide. Les cours allaient bientôt se terminer, donc il y avait encore une chance que cette prof’ soit encore là. Angel, quant à lui, allait beaucoup plus vite que moi et ne se fatiguait pas aussi vite. Il menait la marche, alors que moi et bien… j’étais à bout de souffle. Je comprenais à présent que fumer n’était pas avantageux.
    Bref, je m’y retrouvais facilement dans les couloirs. Devant une porte portant le nom de la matière et du professeur, je frappais trois fois avant d’ouvrir sans même attendre une réponse. Je découvris alors une jeune femme à peine la vingtaine d’années, brune aux yeux sombres. Je repris mon souffle, et dis d’une voix légèrement timide :

    -Euh bonjour. Désolé de vous déranger mais vous êtes bien Sakari Ayala ?

    Je me demandais bien pourquoi est-ce que je lui posais la question alors que je la connaissais déjà. Je rentrais donc dans la salle, et m’asseyais sur un siège. Courir à tors et à travers dans une académie si grande était fatiguant. Bref, je poursuivais dans ma demande :

    -Je voulais prendre des « cours particuliers » avec vous, parce que euh, bah j’ai un peu de mal avec mon pouvoir ?

    Je ne savais pas du tout comment m’y prendre et j’étais assez intimidée par son regard. Un peu plus et j’aurais pris mes jambes à mon cou. Angel s’était allongée le long de l’entrée, regardant les alentours de la salle.  

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cours particuliers avec une télépathe / PV: Sakari   Ven 5 Juil - 12:28


    Quand j'ouvris les yeux ce matin là pour la première fois n'étais pas seule dans ma grande chambre, Tyee était à coté de moi. Allongé dans mon lit, du coté du mur pour évité qu'il ne tombe, après tout il n'avais pas l'habitude de dormir dans un lit. Ses longues et fines pattes recourbées contre son ventre, sa tête posée sur l'oreiller, il avait des airs d'anges. Il était un ange car son pelage était blanc, rayé par le démon noir. Tyee était vraiment fin, et déjà je me tracassais sur ce que je lui donnerai à manger...
    Mais bon, je me contenta pour le moment de me lever et d'allumer ma cigarette tout en ouvrant la fenêtre. Je m'appuya sur le rebord de celle-ci en forme de gigantesque hublot. Dehors le soleil se levait à peine, quelques rayons rosés parcouraient le ciel et malgré l'odeur de la clope celle de la Terre humide et de l'herbe recouverte de rosée me parvint. Le filet de fumée qui se dégageait de ma cigarette me poursuivait quand j'allai choisir mes vêtements : Un slim noir, t-shirt orange, baskets fine de toile sur semelle de corde elles aussi orange, et pour ne pas avoir froid en sortant un blazeur noir.  
    Je posa le tout doucement sur le lit recouvert de draps blanc et pris le chemin de la salle de bain après avoir jeté mon mégot par la fenêtre. L'eau était chaude, nous ne devions visiblement pas être très nombreux à prendre notre douche à une heure aussi matinale un Samedi, j'en profita jusqu'à ce que je me rendu compte qu'il était 7h30 et qu'il était temps de se rendre à la cafeteria. Je me jeta sur le lit et embrassa la petite joue extrêmement douce Tyee.

    "Il est temps bébé"

    "Mais heu ... quel heure est'il ?!"

    "L'heure quand on est professeur d'aller manger"
    répondis-je tout en enfilant ma chaussure en équilibre sur l'autre pied.

    Tyee descendu prudemment du lit, ses fines pattes flageolantes, encore a moitié endormi. Il me suivis dans les couloirs entièrement blanc qu'il ne connaissait pas encore. L'étape sensible fut de descendre les escaliers, pour les montés au soir ce ne fut pas trop difficile mais visiblement les descendre à quatre patte n'était pas un jeu d'enfant. Tyee y parvint assez rapidement tout de même et nous mangeâmes rapidement. Tyee comme beaucoup des équidés grignota quelques morceaux de pain, des feuilles de salade, des morceaux de navets. Pour lui faire plaisir je lui refila le sucre destiné à mon café.
    A 7h50 nous traversions la cour pour nous rendre dans les salles de classe, Tyee en profita pour arracher aux plates bandes quelques brins d'herbe encore fraîche de rosée. Je passa ma mains dans sa petite crinière pour remettre quelques mèches rebelles dans le droit chemin. Les élèves attendaient devant ma salle, pas très silencieusement alors je me dépêcha d'ouvrir pour ne pas que les professeurs des classes voisines n'aient à se plaindre.
    Le premier cour de la journée, celui des très jeunes se déroula très bien. Il y avait surtout des petits de primaire, mais deux grand du lycées s'étaient joint à nous car il avaient besoin de conseil de base pour remettre quelques petits détails au point.
    A vrai dire avec les petits nous faisions surtout de la découverte car leur pouvoir était rarement dangereux, je leur inculquaient quelques bases de respect quand à l'utilisation de leurs pouvoir. C'est à dire le comportement à adopter avec des humains "normaux", ne pas provoquer de combat. Plus tard je leur apprendrais à contrôler leur pouvoir alors qu'il prendrait de l’ampleur, qu'il aura des répercutions sur leur vie quotidienne. Pour finalement une fois étudiant les aidées à le canaliser pour l'utiliser au mieux sans faire de dégâts.
    Une fois la classe finie je resta à mon bureau et souhaita bon week-end à mes petits tout en leur souriant. J'ouvris mon cahier pour y inscrire quelques remarques sur quelques élèves. Tyee durant toute l'heure était resté collé à ma jambe, c'était la première fois qu'une de mes classes me voyait avec un animal aux trousses. Beaucoup l'avaient regardés avec curiosité, mais personne ne l'avait touché étant donné que c'était son premier jour au contact des humains. Et beaucoup d'Ewing n’aiment pas être touchés par des inconnu. Mon zèbre n'était pas resté avec les autres ewing, au pas de la porte, dans le couloir où dans un coin de la classe. Les volatils allaient souvent se mettre en haut des armoires pour pouvoir surveiller les exercices pratiques, les plus gros assistaient au cour depuis la porte, et les plus petits demeuraient dans la poche de leur propriétaire, ou sur leur bureau. Je n'étais pas très strict en matière d'Ewing, moi même n'en ayant pas jusqu'à hier après-midi je ne pouvais pas comprendre. Aujourd'hui encore il m'était impossible d'imposer une quelconque règle dans ma classe. Je n'en avais pas besoin, je devais laisser libre cours aux pulsions de chacun pour pouvoir comprendre son pouvoir et me l'inculqué sous sa forme la plus pure. Je devais comprendre pour faire comprendre. Pour le moment je n'avais pas utiliser mon pouvoir en état relié avec Tyee, j’appréhendais un peu cette étape pour lui.
    Une demoiselle frappa à ma porte, Tyee leva la tête en même temps que moi, je n'eus même pas le temps de dire quoi que ce soit qu'elle étais entrée dans la pièce.

    -Euh bonjour. Désolé de vous déranger mais vous êtes bien Sakari Ayala ?

    - Tu ne me dérange pas, je suis bien Sakari.

    Elle s'assit et demanda de nouveaux :

    -Je voudrais prendre des « cours particuliers » avec vous, parce que euh, bah j’ai un peu de mal avec mon pouvoir...

    - Aucun problèmes, je suis là pour ça. Je n'ai pas cour l'heure suivante, nous pourrons donc rester ici. Explique moi ce qui ne va pas. Lui demandais-je en souriant.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Katherine [ABS]
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 04/06/2011
• Messages : 500

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Cours particuliers avec une télépathe / PV: Sakari   Lun 8 Juil - 18:20

    Je repris mon souffle, peu à peu, avant de m’enfoncer dans mon siège, pas si confortable que cela. Je songeais vraiment à arrêter de fumer, car visiblement, cela n’était pas avantageux non plus, mais je savais bien que cela n’allait pas être possible. Je n’avais pas la volonté suffisante et franchement, parfois cela m’aidait avec le stress. Angel grognait légèrement face à cette pensée, car lui, ne voulait mourir d’un cancer du poumon à cet effet.
    Je n’aimais pas tellement le regard insistant que cette prof me donnait, bien qu’il semblait bienveillant. Près de la femme se tenait son ewig. C’était un zèbre, le genre de bête qu’un loup pourrait rêver de croquer. Bien sûr, Angel ne pensait pas à cela puisqu’il avait été « domestiqué » et surtout parce que c’était un ewig qui représentait l’âme de Sakari. Ce serait en quelque sorte un meurtre. Bref, le zèbre n’avait rien à craindre.
    Je me demandais à présent si c’était une bonne idée de demander à un adulte de m’aider. Déjà parce que je n’avais pas une confiance totale en ceux que je ne connaissais pas et dans ce cas-là, je me méfiais beaucoup. Et en plus, on pouvait bien dire que je n’étais pas le genre de fille à faire des amis facilement. Sans doute que mon style emo puisse en faire craindre certains, mais bon, comme on dit, l’habit ne fait pas le moine. Je n’étais pas du genre pipelette et « girly ». Non, surtout pas ce dernier, déjà que je détestais la jupe de mon uniforme. Enfin voilà, vous l’aurez comprit, j’aimais ce qui était de couleur sombre et simple.

    Après que j’effectuais ma demande à ce professeur, elle répondit d’une voix calme et assez agréable. En effet, elle avait l’air très sympa comme prof. Dommage que j’ai autant de fois raté ses cours ces derniers mois. Elle sourit tout en me faisant savoir qu’elle était libre de m’aider et maintenant, je devais expliquer ma situation.

    -Hm, bah, je suis télépathe et depuis quelques mois, j’ai découvert que je pouvais transmettre des pensées à autrui.

    Arf, je faisais vraiment pitié avec toute cette hésitation. Pourquoi ne pouvais-je pas parler normalement comme une personne normale ? En même temps, je ne devais pas normale du tout. Enfin, toutes les personnes étant mutantes n’étaient vraiment considérées comme normales. Parfois, j’imaginais comment serait ma vie sans mon pouvoir. Je serais sans doute restée à Londres, et j’aurais sans doute eu vécue une vie aimante et peut-être même ennuyante et moins dangereuse. Avec les humains découvrant notre existence nous avaient assez remuée et agités comme ça.

    -Le problème est que je ne contrôle pas cette partie de mon pouvoir. J’ai tendance à bourrer de pensées négatives l’autre esprit, et … ça se termine souvent en évanouissements.

    Je souris légèrement. Allait-elle vraiment pouvoir m’aider ? Était-elle vraiment aussi douée dans son travail qu’elle semblait le croire ? J’espérais vraiment, car j’étais assez découragée comme ça. M’y prendre toute seule n’était pas forcément une bonne idée, et aussi, je ne savais pas comment m’y prendre. J’aurais gâchée de la belle énergie pour rien du tout. Je demandais l’avis de mon ewig par la pensée, il me répondit qu’il ne savait pas. Il effectuait une moue légère mais présumait qu’elle devait savoir quoi faire car c’était son boulot tout de même. Sinon, elle n’aurait pas été engagée à apprendre dans cette académie. Il marquait un point.

    J’espérais quand même qu’elle ne demanderait pas dans quelles circonstances j’avais découvert cette partie de ce pouvoir, car je me voyais mal lui dire que j’étais à deux doigts de me faire agresser dans les rues malfamés. Pas avec grand tact du moins. Fallait aussi dire que j’avais eu chaud quand même. Très chaud. Cela n’avait pas été le meilleur souvenir de ma vie, d’ailleurs, c’était sans doute une mauvaise aventure que j’avais eu en compagnie d’Helena.

    Je regardais la prof, en quête de savoir si elle allait pouvoir m’aider. Une heure d’apprentissage allait surement être long, mais peut-être que ça passerait vite. Enfin, j’étais motivée et je n’allais pas abandonner aussi vite la partie.


Désolé, c'est peut-être un peu court ^^' mais je voulais te répondre avant de partir ^w^
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cours particuliers avec une télépathe / PV: Sakari   Sam 27 Juil - 10:25


    -Hm, bah, je suis télépathe et depuis quelques mois, j’ai découvert que je pouvais transmettre des pensées à autrui.

    Les pouvoirs touchant à l'esprit n'étaient pas ma prédilection, je n'avais déjà pas de formation, alors gérer la tête des autre, ce n'était pas facile. Il faudrait redoubler d’ingéniosité pour canaliser ce pouvoir. D'autan plus que je ne la connaissait en rien, elle n'étais jamais venu à mon cours. Comment pouvais-je savoir cela ? Mais bien sur, je lisais sans même m'en rendre compte dans sa tête ! Quel plaie ce pouvoir ! Tout entendre, même ce que l'on préférerai ignorer, c'est frustrant. Elle devait être une fille renfermée sur elle même, solitaire et inapte à la vie en société. Peu importait, je devais être là pour tout le monde.

    -Le problème est que je ne contrôle pas cette partie de mon pouvoir. J’ai tendance à bourrer de pensées négatives l’autre esprit, et … ça se termine souvent en évanouissements.

    Voila un autre versant du problème. Comment pourrais-je … Faudrait'il que je lui fasse ressentir son pouvoir, que je l'utilise sur elle ? Cela risquait de la frustrer d'avantage, non seulement elle souffrait quand elle envoyait les pensées mais elle connaîtrait ce que le récepteur sentait. De toute façon il faudrait que l'essaye un peu son pouvoir, je ne pouvais en quelque minutes le contrôler et trouver comment l'exploiter.

    « Alors Katherine, je ne pourrais pas résoudre ton problème dans les dix minutes qui viendront, mais tout au long de cette heure nous trouverons peu être quelques indices qui t'aideront au moins à canaliser ton pouvoir. Pas encore l'utiliser correctement, juste le brider pour pouvoir par la suite le nuancé. »

    Je saisis une chaise et l'avança vers la table à laquelle était assise mon élève. Je posa ma main sur la sienne. Le contact était parfait, elle n'avais érigé aucune barrière en elle et son aura circula jusque dans les plus petites fibres de mon être, je me retrouvais remplie d'une nouvelle essence. Non, je n'étais pas en train de plonger au plus profond d'elle même pour tout connaître, cela ne fait pas parti de mes attributions, je ressentait simplement son pouvoir comme si il était mien.

    « Est-ce que tu sais bloquer ton pouvoir de télépathie ? Faire pour que les pensées arrêtent de rentrer dans ta tête ? Fais-le, essaye, je veux apprendre à la faire aussi. Le but est de savoir si tu sais correctement fermer ton esprit à ce qui rentre, si c'est le cas, il faudra apprendre à ne plus rien en faire sortir. »

    [HRP : C'est très court ! Et désoler pour le temps de réponse, je trouvais vraiment pas l'inspiration:/ ]
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Cours particuliers avec une télépathe / PV: Sakari   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cours particuliers avec une télépathe / PV: Sakari

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Premier cours [RP avec qui veut !]
» [En cours] RP avec Tobold à Altaïa
» Cours particuliers [PV]
» Cours privé d'histoire ou petit flirt avec le prof? (a) [Benjamin ft Evy]
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal Time ♪ :: ~ ETERNAL TIME :: •• Academy :: •• Aile Ouest :: •• Salles de Classe-