Eternal Time ♪


 

Partagez | 
 

 Quoi? Encore des cours! [PV Connor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Willow Yelle
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 23/05/2013
• Messages : 97

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Quoi? Encore des cours! [PV Connor]   Mar 28 Mai - 15:17



Le réveil fut pénible pour Willow ce matin. Peut-être était-ce le dur soleil qui perçait la douceur de ses couvertures, il n'y avait pas encore de rideaux dans sa toute nouvelle chambre. Heureusement, elle n'avait amené qu'un simple sac de voyage et la pièce ressemblait déjà à un vrai capharnaüm. Les vêtements étaient éparpillés sur le sol, les accessoires de Willow traînaient pèle-mêle sur sa commode. La seule chose qui semblait être à sa place était un livre posé sur sa table de chevet, feuilleté tard dans la nuit. La jeune fille n'avait pas trouvé le sommeil le soir de son arrivée, sa petite tête n'en finissait plus de la tourmentée avec des attentes et des angoisses inimaginables.

Les grattements agaçants de la hyène sur sa porte lui faisaient grincer des dents. Elle finit par jeter son oreiller sur Howl, qui cessa aussitôt de gratter, pour aller s'asseoir au pied du lit de la paresseuse en chef. Will' détestait les matins, devoir se lever contre son gré était insupportable pour elle, et lui donnait une humeur massacrante pour le reste de la journée. Pour en rajouter au désespoir de son humaine, Howl attrapa le coin des couvertures entre ses crocs et les tira jusque devant la porte.

°Je veux sortir, j'ai faim.°

-C'est bon j'me lève!

S'exclama-t'elle de la voix grincheuse de ceux qui se lèvent trop tôt.

Un pied, puis deux, touchèrent le sol, sans toutefois éprouvé le désagréable contact froid du plancher, car une douce chaleur émanait de tout son corps. C'était peut-être pour ça qu'elle n'aimait pas se lever, cette espèce de confort engourdissant que l'on éprouve lorsqu'on se glisse sous la couette ne la quittait jamais vraiment après s'être levée.

*La vie est nulle, cette école est nulle, et les cours vont être aussi nuls que tout le reste..*

Cette dernière pensée fit déclencher en elle une réaction spontanée, qui fut de s'exclamer par un juron et de tomber de son lit en tentant de se lever, horrifiée de rater son premier cours. C'était son premier jour dans une vraie classe, elle qui avait toujours reçu l'enseignement d'un professeur privé, c'était alors encore plus stressant pour Willow. En catastrophe, elle jeta sa hyène hors de sa chambre, et découvrit avec effroi plusieurs élèves de son dortoir, habillés et en route pour leurs cours. Elle se regarda, encore vêtue de son pyjama et les cheveux emmêlés, puis referma la porte avec fracas.

En vitesse, elle enfila un jeans simple et une chemise carreautée rouge et noir. Elle noua ses cheveux en une queue de cheval haute et noua un bandana autour de sa tête pour camoufler le désordre de sa chevelure rebelle. Elle attrapa son sac, qui la veille était rempli de vêtements, et y fourra un crayon ainsi qu'un cahier pour prendre des notes, et ne trouvant pas son manuel, partit en trombe, revint pour enfiler ses souliers, et repartit en claquant la porte de nouveau.

Malgré toute sa bonne volonté, elle ne trouva pas la salle de classe, et pour sa première journée, réussie à obtenir un retard de seulement 45 minutes. Avec la discrétion d'un maître ninja, elle passa tout d'abord sa tête échevelée la porte entrouverte, puis entra dans la zone de danger. Le professeur la remarqua aussitôt, et entreprit de la sermonner devant tout le monde

«Willow Yelle, c'est vous?

-J'imagine que oui..

-Vous savez que le cours commence à blablabla...»

Bien sûr, elle n'écouta pas la suit... et bien sûr, tout le monde la regardait. Elle figea un instant devant toutes ces pairs d'yeux qui la dévisageaient, aussi alla-t'elle s'asseoir rapidement à côté d'un garçon qui lui rappelait vaguement quelqu'un.

C'était un brun aux yeux sombres, habillé simplement mais avec bon goût. Elle l'avait aperçue hier, alors qu'elle était accueillie par Gwen, elle n'avait jamais prit le temps de lui adresser la parole, si bien qu'elle ne connaissait même pas son nom. Mais c'était la seule personne dans le cour qu'elle pouvait reconnaître, alors autant faire avec.

Après un réveil aussi abrupt, un début de journée précipité et un prof' sur le dos, Willow gardait une moue grincheuse, et en sortant son matériel de son sac, jeta un regard au garçon à côté d'elle. Elle tentait vainement de se souvenir de son nom, qu'elle était certaine d'avoir entendu lorsqu'elle l'avait croisé. C'était quoi déjà... Conrad? Conan? Conan le Barbare! Non, surement pas, ce serait trop facile. Voilà de quoi la mettre encore plus en rogne, alors pour passer sa mauvaise humeur, elle entreprit de se concentrer sur ce que disait le professeur, sans réellement s'y intéresser. De par sa mauvaise humeur, elle émettait un peu plus qu'une chaleur agréable, ses camarades de classe devait avoir senti la variation de température lorsqu'elle avait prit place à son petit bureau.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quoi? Encore des cours! [PV Connor]   Mar 28 Mai - 20:24

Connor se réveilla difficilement, il avait eu énormément de mal à s’endormir, le stress sans doute. C’était aujourd’hui son premier cours à l’Académie, il était à la fois excité mais appréhendait le déroulement des évènements. C’est une école comme les autres, certes, mais les gens qui la fréquentent sont pour la plupart des personnes aux pouvoirs tous plus puissants les uns que les autres. Il se prépara rapidement, prit sa douche, fourra deux trois bricoles dans son sac et se posa sur son lit, en attendant la bonne heure. Sauf que la bonne heure n’était pas pour tout de suite ; il brancha donc sa console et commença une partie, sans trop se plonger dedans, il n’arrivait pas à se concentrer et ne pensait qu’à une chose, les cours, et sa classe. D’un naturel timide, il sentait qu’il passerait toute son année seul, sans parler à personne sauf pour demander une gomme ou une salle de classe. Et arriver plusieurs semaines après le véritable début des cours n’arrangeait rien, tout le monde allait le dévisager et murmurer dans son dos après son passage des trucs du style :

-« C’est lui le nouveau ? Regarde, il a de grosses oreilles ».

Connor n’a pas de grosses oreilles mais en général c’est ce genre de trucs débiles qui se dit sur ceux qui arrivent en cours d’année. Au pire, il pourrait s’amuser à sonder les âmes de tous ceux qu’il rencontrera, pour faire passer le temps. C’est un pouvoir très pratique, il saurait qui sont les personnes à éviter et qui sont celles qui ont une « bonne âme ». Cependant, il n’abordera personne de toute façon. Timide et têtu.
Il éteignit la télévision et la console, et sortit de sa chambre en direction de la salle 312. Il la trouva sans trop de peine, et du monde était déjà présent dans le couloir. Seule cette salle semblait recevoir un cours ce matin, étrange, mais il n’était que 7h45. Connor dévisagea les différentes personnes qui attendaient dans le couloir, elles étaient toutes très différentes, certains semblaient très jeunes, d’autres assez âgés pour des étudiants. Tous vaquaient à leurs occupations, certains jouaient sur leur portable, d’autres écoutaient la musique. Personne n’avait sembler le remarquer, pour l’instant du moins ce qui l’arrangeait plutôt.

-« Heureusement que je n’ai pas mis mon blazer, je serais passé pour l’intello bourge de service… »

En s’habillant ce matin, il avait longtemps hésité entre une veste toute simple et un blazer, pour au final éliminer ce dernier, se disant que ça serait un peu trop pour un simple cours de maths et puis il ne fallait pas se faire remarquer dès le début.
Le prof arriva, les élèves rentrèrent. Comme c’était son premier cours de l’année, il était obligatoire de passer par le remplissage de la célèbre feuille d’information, celle où on demande un tas de truc inutiles genre le boulot des parents, l’âge … Inutiles mais Connor adorait remplir ces fiches. Une fois çela fait, le prof se présenta rapidement à lui :

« Je m’appelle Monsieur Nato, je suis prof de mathématiques, je suis gentil mais faut pas me chercher … » et bla bla bla.

-« Je hais les maths » se dit Connor.

Et cette fois, tout le monde le dévisageait, le prof leur avait donné un exercice le temps qu’il m’explique où ils en étaient mais personne ne le faisait, tous étaient tournés vers Connor ou parlaient avec leur voisin. Le prof se hâta et retourna à son bureau.Il allait devoir rattraper plus d’un mois de cours, et donc allait devoir bosser plus que les autres ce qui ne lui plaisait pas vraiment mais il n’avait pas le choix. Monsieur Nato commença son cours avec une reprise, heureusement, ce cours n’était pas le plus compliqué, Connor avait retenu les bases de ce qu’il avait appris au lycée ce qui lui permettait de comprendre assez facilement. Sauf qu’il s’ennuyait vite et qu’il avait la flemme de travailler. Le cours durait deux heures, une consacré exclusivement au cours et la seconde pour des exercices, des reprises de points mal compris … Il se dit qu’il glanderait pendant la seconde heure.

Peu avant la fin de la première heure, une fille entra dans la classe. Elle se démarquait totalement des autres personnes de la classe, d’abord parce que elle avait 45 minutes de retard, et qu’en plus c’était son premier jour. Il fallait le faire. Mais elle était petite, et pourtant semblait imposante et différente. C’était sans doute son aura, amplifiée par son physique. Elle avait les cheveux rouges flamboyants bien qu’en pétard sous un bandana, un piercing sur la lèvre et dégageait quelque chose de désinvolte, d’insolent. Connor mourrait d’envie de sonder son âme alors qu’elle n’était même pas encore assise. Après le sermon du prof de maths, elle vint s’assoir à côté de lui, et le regarda. Il ne l’avait pas reconnu dès le début mais se souvenait très bien d’elle. Willow Yelle, elle était arrivé le même jour que lui à l’Académie, où presque puisque ils avaient rencontré Gwen l’un après l’autre. Celle-ci leur avait fait la visite et leur avait expliqué les règles de l’Académie. Connor n’avait fait que croiser Willow dans le couloir mais un personnage comme ça ne s’oublie pas.

Après son arrivée remarquée, elle se fit toute petite, enfin, elle essayait, parce que elle dégageait une telle chaleur, et ce n’était pas qu’une impression, il faisait plus chaud. Connor ôta sa veste, tout en regardant Willow du coin de l’œil. Il ne pouvait pas la sonder, pour cela, il devait la fixer clairement et de face, mais nul doute que cette fille-là était quelqu’un d’impulsif, colérique même. Elle était sans doute une meneuse et ne se laissait pas faire, mais chez ce genre de personne, il y a toujours un autre côté, dissimulé, mais fragile où s’entremêlent tristesse et solitude. Enfin, Connor ne faisait que des suppositions. Il attendrait la pause pour la sonder. Celle-ci ne tarda pas à venir, il se leva et sortit de la salle, il détestait sonder les personnes en étant près d’elle. Il se posta contre le mur face à la porte, il voyait toute la salle.

Connor se concentra, désormais, ce qu’il voyait n’était pas comme ce que voit n’importe quelle personne, mais il ne voyait que des points lumineux, il voyait les âmes de toutes les personnes présentes dans la salle. Certaines étaient fixes, d’autres bougeaient. L’intensité des lumières étaient différentes aussi. Connor avait appris au fil du temps que les âmes les moins lumineuses sont celles de gens tourmentés, celles qui sont très faibles sont celles de gens sur le point de mourir. Et au contraire les âmes les plus lumineuses sont celles de gens pétillants, heureux de vivre. Mais pour savoir ce que renferme réellement une âme, Connor doit la toucher, la caresser de ces mains, l’attraper, et une fois au creux de sa main, il peut l’analyser avec soin, pour ensuite la relâcher ou bien la détruire.Il se concentra sur celle qui était prêt de la fenêtre, celle de Willow. Elle venait de se lever et s’approchait de la sortie. Son âme ne brillait pas trop, elle semblait tourmentée, sans doute à cause de sa contrariété. Connor avait besoin d’un peu plus de temps pour pouvoir la sonder. Mais il n’en eut pas le temps, la jeune fille venait de se poster juste à côté de lui, sortant de son champ de vision.

Connor reprit ses esprits, il était toujours adossé, contre le mur, Willow l’avait rejoint. Il la dévisagea. Pourquoi était-elle sortit et pourquoi s’était-elle posté tout prêt de lui ? Il n’avait pas la réponse mais cela l’agaçait fortement, il n’avait même pas pu effleurer son âme. Il lui fit un sourire et détourna le regard pour dévisager les différentes personnes encore dans la salle. Il espérait qu’elle retourne à sa place pour finir ce qu’il avait commencé.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Willow Yelle
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 23/05/2013
• Messages : 97

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Quoi? Encore des cours! [PV Connor]   Mar 28 Mai - 22:12

Le cours commençait mal pour Willow, qui ne comprenait absolument rien du tout aux explications du professeur. Il faut dire qu’elle arrivait en plein dans l’année, et en plein milieu du cours de surcroit. Son voisin de bureau avait surement bénéficié d’un bref résumé de ce qu’ils avaient manqué tout les deux. Pourtant, la jeune femme ne semblait pas tourmentée par son ignorance, cela amplifiait même son sentiment de certitude qu’elle n’était pas faite pour se lever le matin, point final. Les jambes croisées, elle regardait par la fenêtre, le type qu’elle connaissait mais qu’elle ne reconnaissait pas, le prof qui lui disait de le regarder, puis on recommence le parcours visuel. Ce ne fut pas long que la pause fut annoncée, provoquant un certain tumulte dans la classe, Willow, qui resta tranquillement assise à son bureau, ferma les yeux un moment, appelant Howl dans son esprit.

*Que fais-tu?*
°J’ai chassé un oiseau, tu en veux un?°
*Berk! Non merci, ramene toi, c’est l’horreur ici*
°L’horreur?°
*Oh oui, c’est vraiment affreux, on est enfermé dans une pièce et on peut absolument rien faire, une vraie prison*
°..J’arrive°

Un sourire perfide s’afficha sur ses lèvres fines, et Willow se leva lentement pour sortir de la classe. Comme de fait, le brun était là, posté devant la porte, et il la regardait sans rien dire, avec un sourire. Will lui jeta un regard de travers, dans le style de «Qu’est-ce que tu r’gardes?» Puis alla s’asseoir non loin de lui, sans pour autant lui adresser la parole. Elle attendait, bras croisés. On entendait un petit bruit de fond agaçant, comme un grattement sur le parquais. Finalement, Willow tourna la tête pour le regarder, elle put détailler son visage plus attentivement par la même occasion. Sa curiosité faillit l’emporter et lui demander son pouvoir, mais elle ne souvenait toujours pas de son nom.

-Quoi? J’attends quelqu’un.

Se justifia-t-elle lorsqu’il s’aperçut qu’elle le regardait, agissant en véritable orgueilleuse. Le petit bruit de fond devint un bruit plus distinct, comme un petit claquement régulier. N’y tenant plus, elle se tourna pour la énième fois vers le jeune homme.

-Comment tu t’appelles? C’est pas Conan par hasard? On ne s’est pas vu hier? T’es arrivé en même temps que moi pas vrai?

Après le torrent de questions, arrivait l’avalanche de muscle et de fourrure qu’était Howl, qui galopait à toute vitesse vers Willow. Malheureusement pour elle, les planchers bien cirés n’aident pas les hyènes à freiner, ce fut donc Will qui arrêta la course de la bête, qui bien que trapue, pesait bien plus lourd que l’humaine. Willow se retrouva par terre, couchée sur la hyène haletante qui tentait de lui lécher le visage.

°Je viens te sauver mon humaine!°

La jeune fille éclata de rire, heureuse de voir son ewig aussi dévouée. Sa bonne humeur revenait d’un seul coup avec Howl à ses côtés. Un grand sourire aux lèvres, elle grattait la tête de la bête tout en lui parlant avec une voix attendrie, comme on parle à un adorable chaton carnivore de 60 kilos. Bien sûr, elle ne prêta plus du tout attention à son précédent interlocuteur et continua de bichonner son fauve jusqu’à la fin de la pause, qui arriva bien trop vite à son goût. Elle laissa l’animal repartir explorer l’Académie et retourna s’asseoir à sa place respective, derrière son pupitre déjà encombré de plusieurs feuilles gribouillées. Non, elle n’était pas douée pour l’école!

Ni pour le social, car elle se tourna vers Connor, oui finalement s’était Connor, le prof avait reprit les présences pour être certain que personne n’avait filé en douce, et lui demanda de nouveau si c’était lui le nouveau arrivé en même temps qu’elle.

-C’est bien toi qui est arrivé hier, j’me trompes? J’étais sur que tu t’appelais Conan, désolé.

Ses excuses étaient presque sincères, si seulement elle avait attendu sa réponse avant de détourner le regard et retourner prendre des notes. Willow agissait toujours ainsi, avec cette espèce de désinvolture blasée qui ne plait pas à tout le monde. Les gens lui tenaient rarement tête, peut-être avait-il peur de la voir piquer une crise? D’où elle venait, c’était facile d’agir ainsi, en véritable princesse gâtée qui voulait le monde sur un plateau d’argent et la lune pour le dessert. Mais maintenant qu’elle était loin de son château, la vie était bien différente, la forçant à se prostré, à agir différemment. Elle qui se sentait prisonnière chez elle, ici, elle était désemparée, désarmée devant autant de gens aussi différents d’elle, qui ne la traitait plus comme le nombril du monde. C’était bien pour ça qu’elle se tenait tranquille, pour le moment, plus tard peut-être pourra-t-elle agir comme avant. Mais à quoi cela rimerait, puisque rien ne serait jamais comme avant? Avec un soupir et une tape derrière la tête de sa conscience, elle se tourna vers Connor pour écouter sa réponse. Elle ajouta même un semblant de conversation dans leur échange.

-Tu te plais ici? Moi je déteste les cours, même si c’est mon premier à vie, je savais que ce n’était pas fait pour moi. J’aime mieux avoir un prof privé qui se soucie de moi qu’un imbécile égocentrique comme le type qui écrit des trucs débiles sur son tableau!

Elle se tut, car le professeur s’était tourné vers elle, avec de gros yeux, comme si sa remarque était déplacée. Franchement, il n’avait pas le sens de l’humour ce monsieur Nato!
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quoi? Encore des cours! [PV Connor]   Jeu 30 Mai - 18:04

Elle n’avait pas l’air décidé à partir, aussi Connor se tourna vers elle pour voir ce qu’elle faisait. Willow attendait simplement la fin de la pause, et décompressait dans le couloir comme les trois quarts de la classe qui ne supportait pas la chaleur de la salle de classe, chaleur émise par toutes les personnes qui étaient présentes dans la salle et en particulier la fille qui était arrivée en retard. Le jeune homme se demandait bien quel était réellement son pouvoir, à vrai dire en sondant son âme il espérait aussi le savoir. Il n’avait jamais sondé quelqu’un qui n’était « pas normal ». Elle se tourna vers lui, et lui dit :

-« Quoi? J’attends quelqu’un. »

Le ton qu’elle avait employé était empli d’orgueil, de fierté et même de défi. Connor détourna le regard, agacée. C’était quoi son problème à cette fille ? Elle s’était tout de suite sentie agressée à cause d’un simple regard. Connor déteste ce genre de personne, trop fière, presque hautaine. Il n’aimait pas non plus l’agressivité dont elle avait fait preuve, c’était injustifié. Bon, il l’avait fixée trop longtemps, Connor avait oublié qu’il s’était plongé dans ses pensées tout en la regardant. Et il est vrai que quand quelqu’un nous regarde avec insistance, on a tendance à vouloir lui mettre deux baffes. Maintenant qu’il était revenu sur la terre ferme, Connor entendait un petit bruit régulier. Il ne savait pas d’où ça venait mais il semblait assez loin. C’est comme si un métronome était à l’autre bout de l’Académie mais que le bruit qu’il produisait résonnait dans tout le bâtiment. Dans d’autres circonstances, Connor serait allé voir ce que c’était pour satisfaire son immense curiosité mais la pause allait se terminer.

-« Comment tu t’appelles? C’est pas Conan par hasard? On ne s’est pas vu hier? T’es arrivé en même temps que moi pas vrai? »


Elle avait posé ces questions d’un coup, Connor ne s’y attendait pas. A vrai dire, il pensait qu’elle ne lui adresserait plus la parole mais ce fut le contraire, maintenant, elle voulait savoir son nom et quand elle l’avait vu. Au moins, elle se souvenait de l’avoir déjà croisé et se rappelait à peu près quand et pourquoi. Mais il se demandait vraiment pourquoi elle lui posait toutes ces questions, elle l’avait limite engueulé il y a deux minutes et maintenant elle lui adressait la parole comme si de rien n’était. Et puis ce son insupportable qui était de plus en plus fort. Qu’est ce que c’était ? A peine Connor eut-il fini de se le demander qu’une hyène surgit du fond du couloir et couru en direction de Willow. Elle lui fonça dedans et toute les deux finirent à terre. C’était sans doute l’Ewig de Willow, comme en témoignait son grand sourire. Tout le monde s’était retourné pour voir la scène mais personne ne semblait choqué, ils avaient déjà tous détourné le regard. Apparemment, des animaux tous plus étranges les uns que les autres qui déboulaient en plein milieu des couloirs, c’était la routine dans cet école. Connor commençait à comprendre en quoi l’Académie était différente des autres. D’ailleurs, il n’avait pas vu Ed depuis qu’il s’était levé, il devait forcément être dans les parages mais il était assez indépendant et flemmard, donc soit il dormait soit il était dehors et chassait ou se prélassait.

-« Hey, t’es où ? »
-« Dehors pourquoi ? Je te manque ? »
-« Nan nan, c’était pour savoir, tu fais quoi ? »
-« Rien de spécial, je suis sur le toi et je regarde les gens, le paysage.»
-« Ok. On se voit après les cours, salut.»

Comme à son habitude, il ne faisait rien de ses journées, bon en même temps c’est un animal donc lui peut faire ce qu’il veut tandis que Connor devait aller en cours. D’ailleurs la pause venait de finir, tout le monde retourna à sa place, le prof refit l’appel. Au moins, Willow venait d’avoir la réponse à sa question, Connor n’aurait pas besoin de répondre, d’autant qu’il avait la flemme et qu’il ne voulait pas se faire remarquer pour son premier jour. Arriver plus d’un mois après les autres ce n’est pas un atout alors si en plus il se permettait de ne rien faire, cela ne passerait pas. Bien qu’il ne porte pas les cours dans son cœur, il fallait bien qu’il s’y fasse et qu’il travaille. Connor regarda Willow du coin de l’œil, elle griffonnait sur ses feuilles, elle semblait avoir abandonné l’idée de lui parler.

-« C’est bien toi qui est arrivé hier, j’me trompes? J’étais sur que tu t’appelais Conan, désolé. »

Ou pas. Maintenant elle s’excusait parce qu’elle avait écorché mon nom. Certes Conan c’est moche comme prénom mais ce n’est pas une raison pour s’excuser. Et puis elle insistait pour savoir comment elle le connaissait mais elle avait la réponse. Connor était sûr que s’il entamait une discussion, il allait avoir des problèmes, le prof allait les voir et les engueuler.

-« Tu te plais ici? Moi je déteste les cours, même si c’est mon premier à vie, je savais que ce n’était pas fait pour moi. J’aime mieux avoir un prof privé qui se soucie de moi qu’un imbécile égocentrique comme le type qui écrit des trucs débiles sur son tableau! »


Willow enfonçait le clou, elle était déterminée à engager une véritable conversation. Connor était agacé, il déchira une feuille sur lequel il inscrit à la hâte :

« Arrête de me parler où on va avoir des emmerdes. RDV à la fin du cours si tu veux, c’est mieux. »

Il avait été très ferme, peut-être trop mais après tout, il avait raison, mieux valait ne pas s’attirer d’ennui le premier jour, et puis après, il n’avait pas cours jusqu’à 15h, ils auraient donc tout le temps de discuter, de répondre à sa question mais après. Il lui posa le papier pendant que le prof avait le dos tourné. Elle le lut mais il ne regarda pas sa réaction, il s’en foutait et puis si elle le prenait mal, il sentirait une variation de chaleur car cela semblait être son pouvoir. Durant toute la fin du cours, Connor s’employa à faire tous les exercices, à écouter les reprises des points les plus difficiles. Willow ne lui adressa plus la parole, il ne la regarda même pas. Puis la sonnerie retentit.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Willow Yelle
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 23/05/2013
• Messages : 97

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Quoi? Encore des cours! [PV Connor]   Ven 31 Mai - 16:19

Malgré le regard incendiaire que lui lançait le professeur chaque fois qu’elle bougeait, Willow attendait toujours la réponse de Connor. Le menton posé dans le creux de sa main, elle le regarda griffonner sur son bout de feuille, et prit ce dernier en lui souriant de façon complice.
Elle pencha la tête pour lire… et lui jeta un regard tout aussi incendiaire que celui du professeur, un instant plus tôt.

-Quoi? On a pas le droit de parler en cours?!

-MADEMOISELLE YELLE!! SI VOUS DITES UN MOT DE PLUS JE VOUS ENVOIE CHEZ LE DIRECTEUR!!!

-Grr…

Sa main se serra sur son crayon, et l’on put voir un filet de fumée sortir entre ses doigts crispés. Elle prit le bout de papier que Connor lui avait tendu pour lui écrire une réponse hâtive. Contrairement aux autres filles, Willow écrivait en pattes de mouche, une vraie écriture de docteur, ce fut donc bien amusant de regarder le jeune homme tenter de décrypter son message.
«Rejoins-moi dehors, j’dois décompresser»
Puis, Will se détourna de Connor pour concentrer sur… la fenêtre. Son premier cours se déroulait bien mal, elle qui se plaisait tant ici, c’était décevant. La dernière heure fut un supplice, elle s’évertua à dessiner de multiples façon de mettre fin à la vie de son professeur, que ce soit par tir de bazooka, manger par des requins, ou assister à un concert de Justin Bieber. Tous les moyens sont bons qu’en on s’ennuie. Parfois Howl lui confiait ce qu’elle chassait autour de l’école, et Willow grimaçait toute seule quelques fois. Mais quand on s’ennuie, on est prêt à écouter n’importe quoi, sauf un enseignant, bien sûr.

Puis la sonnerie retentit, annonçant la délivrance de Willow, qui bondit littéralement de sa chaise. Ses affaires avaient déjà été projetées au fond de son sac tandis qu’elle traversait le seuil de la porte où s’engouffraient les élèves, soulagés d’échapper à la fournaise qu’avait créée Willow avec sa mauvaise humeur.

En moins de deux minutes, elle était déjà dehors, adossée au mur, une cigarette entre les doigts. Et oui! Willow fumait, et n’avait donc aucun amour propre pour sa santé! Connor arriva quelques secondes après sa première bouffée et déjà, elle semblait moins en rogne. La cigarette tue peut-être à petit feu, mais de nombreuses personnes ont évité de se faire étrangler par la jeune fille grâce à elle. En le regardant s’approcher, Willow se souvint de l’insistance avec laquelle il la regardait à la pause. La jeune fille n’appréciait guère ce genre d’attention, et s’il persistait à agir de la sorte, elle ne supporterait probablement le garçon longtemps. Elle ignorait son pouvoir, et elle était bien consciente depuis son arrivée qu’il y avait des mutants bien plus puissants qu’elle dans cet institut. Autant rester méfiante, il pouvait très bien faire exploser son cerveau en la regardant trop longtemps. Mais pour l’instant, Connor n’avait pas l’air menaçant, et puisque qu’il était nouveau comme elle, c’était la seule personne avec qui elle avait un point en commun. Alors autant en profiter pour faire connaissance.

-Le cours était horrible ! Le professeur était horrible! Je n’arriverais jamais à comprendre avec tout ces gens qui posent des questions stupides toutes les deux minutes! Ça m’empêche de réfléchir correctement T_T

La pauvre fille n’appréciait guère les cours publics, mais elle en profitait pour chialer en largement, car pour le moment c’était la seule chose qu’elle détestait dans cette école. Le reste était juste trop beau pour être vrai, même son lit était confortable, que demander de mieux à la vie? Du pop-corn peut-être…

Exténuée par un cours si difficile, Will s’étira, profitant des rayons de soleil de cette chaude avant-midi. Elle se laissa glisser jusque sur le sol, posa sa tête contre le mur et ferma les yeux, heureuse tel un matou paresseux qui réussit à trouver un rayon de chaleur convenable pour son obésité. Un mouvement dans les buissons l’informa que Howl n’était pas loin, prête à protéger son humaine contre toute éventualité. L’animal était d’une jalousie maladive avec Willow, tout ce qui s’approchait de son humaine nécessitait l’approbation de la hyène pour pouvoir rester à proximité. Mais Will n’appréciait pas toujours cette surveillance constante et prenait un malin plaisir à agacer sa protectrice lorsque celle-ci devenait trop envahissante.

Du coup, elle tendit sa cigarette à Connor, lui proposant une bouffée.

-T’en veux?

C’était un moment décisif, à savoir si Connor était un fumeur ou pas. Bien sûr, observer la réaction des gens est toujours un bon moyen de cerner leur personnalité. Plusieurs lui ont sermonné à quel point le tabac est nocif pour la santé et qu’il aggravait le risque de cancer, arrêt cardio-vasculaire et bla bla bla. D’autres refusent avec un air pincé, ou juste pas d’air du tout, car ils arrêtent de respirer dès qu’on leur met un clou de cercueil sous le nez. Et de l’autre côté, il y a ceux qui acceptent la taff, des fumeurs modérés, d’autre qui lui demande un bâton de cancer juste pour lui, et les meilleurs, ceux qui proposent un joint plutôt qu’une cigarette.

Eh oui, Willow est une droguée! Pas qu’elle doit absolument s’éclater la tronche pour s’évader de la réalité, mais quand on vient d’une famille richissime, cela exige des passe-temps richissimes. La drogue faisait donc partie intégrante de son adolescence, à chaque fête son petit plus. Heureusement, la jeune fille s’était sauvée des drogues trop dures pour sa petite tête en partant de chez elle, maintenant elle ne croyait qu’au naturel! Et à l’alcool.

Néanmoins, dans le moment présent, elle attendait impatiemment de voir comment Connor réagirait face à cette maudite cigarette .


Dernière édition par Willow Yelle le Mar 11 Juin - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quoi? Encore des cours! [PV Connor]   Mer 5 Juin - 19:31

Jusqu’à la fin du cours, Connor avait été tranquille. Willow s’était fait engueuler par le prof une fois de plus, puis elle n’avait plus rien fait de remarquable, mis à part renvoyer un mot pour dire à Connor de la rejoindre à la fin du cours. Lorsque la sonnerie retentit, elle fut l’une des premières à sortir du cours, le prof ne chercha même pas à la retenir. Après tout, il pouvait lui parler n’importe quand puisque elle était interne comme la quasi-totalité des élèves. Tous les élèves sortirent rapidement de la salle, il faisait une telle chaleur à l’intérieur qu’en sortant, Connor eut un coup de froid et dut se couvrir. Il n’avait désormais plus de cours jusqu’à 15h, il pouvait donc flâner, faire ce qu’il voulait. Il arrêta un élève et lui demanda s’il pouvait prendre ses cours pendant deux ou trois jours pour pouvoir les recopier. Celui-ci accepta et lui dit en tendant son cahier :

-« Elle n’est pas commode la nouvelle, j’espère qu’elle ne fera pas brûler la classe. »


Connor lui fit un léger sourire en guise de réponse. Ils se séparèrent, et Connor sortit de l’Académie pour prendre l’air frais et retrouver Ed qui était sans doute toujours perché sur le toit de l’Académie. Il y avait pas mal de va-et-vient devant le bâtiment, certains sortaient de cours et allaient vaquer à leurs occupations, d’autres arrivaient pour leur première heure de la journée, d’autres discutaient et n’avaient pas l’air pressé d’y aller. Et il y avait ceux qui fumaient. C’était le cas de Willow que Connor aperçut un peu excentrée. Mais il était difficile de manquer quelqu’un comme ça. Disons que c’était pareil qu’un renard au milieu de poules, il était impossible de la manquer, d’ailleurs, en s’approchant d’elles, Connor aperçut quelques élèves lui lancer des regards en coin. Elle était nouvelle, et ça se voyait. Connor lui était tel un fantôme, il était là sans que personne ne remarque sa présence, il se fondait dans la masse. Son physique et son style ne sortaient pas de l’ordinaire, même si question vêtements, il savait se démarquer. Mais pour ses débuts, il préférait justement rester sobre, et c’est parfois un avantage. Ca permet d’éviter les ennuis. Il arriva à côté d’elle et s’assit sans dire un mot.

-« Le cours était horrible ! Le professeur était horrible! Je n’arriverais jamais à comprendre avec tout ces gens qui posent des questions stupides toutes les deux minutes! Ça m’empêche de réfléchir correctement T_T »

-« Tu plaisantes ? T’as eu 1h15 de cours sur les 2h donc pour toi ca devait être tranquille. Et puis le prof était horrible justement parce que tu t’es pointé en retard et qu’en plus t’arrêtais pas de parler. Tu m’étonnes qu’il était horrible. »


Elle ne répondit rien, et se laissa glisser par terre, à côté de Connor. Celui-ci avait remarqué un peu plus loin la hyène de tout à l’heure, elle était assise et regardait Connor assez fermement, l’air de dire « Fais attention avec elle ou je te bouffe ». Et juste au-dessus d’elle, plus haut dans le ciel, Ed tournait en rond et surveillait la scène. Il savait que Connor était accompagné et il était venu observer la personne. Edward était très curieux et puis, il avait senti l’agacement de Connor pendant le cours de maths, il préférait donc rester dans les parages, on ne sait jamais que ça finisse en combat de boxe.
Willow qui ne parlait plus semblait dormir, elle avait fermé les yeux. C’était beaucoup plus paisible quand elle ne se plaignait pas, Connor appréciait ce moment, du calme, de la sérénité, dans un endroit magnifique. Mais Willow rouvrit les yeux et tendit sa cigarette vers Connor.

-« T’en veux ? »

-« Merci mais nan, je trouve ça dégueulasse perso. Et ma tante est morte de ça, même si elle était chiante je ne préfère pas. »


Connor avait refusé poliment, il détestait la cigarette, les drogues, bref tout ce qui pourrissait la santé. Sauf que la plupart des produits industriels de grandes surfaces pourrissaient la santé, mais la cigarette et les drogues encore plus. Quant à sa tante, elle était réellement morte d’un cancer, enfin pas exactement. Elle en avait eu un, et ses poumons étaient foutus. Il lui fallait une greffe, elle l’a eu mais n’a pas supporté la transplantation et est morte du fait du rejet du greffon. Mais comme elle était chiante et que Connor la voyait peu, il n’avait pas été plus affecté que cela.
Willow avait l’air assez déçue qu’il refuse son offre et Connor l’avait perçu.

-« Hey tranquille hein ! Moi j’en veux pas c’est pas un drame, toi tu fais ce que tu veux. Enfin. Tu vas faire quoi là ? Faut que je recopie les cours de maths, je suppose que tu ne voudras pas. T’es étudiante en quoi déjà ? »


Connor avait posé toutes ces questions assez naturellement, après tout, elle en avait fait de même. C’est vrai qu’il était en cours de maths avec elle mais elle n’était pas forcément en économie comme lui. Et puis ça lui permettrait de savoir quels cours elle avait pour le reste de la journée. Il pourrait toujours la retrouver après son cours en amphi de 15h, et peut-être finir de sonder son âme même si il doutait qu’elle se laisserait faire. Elle ne pourrait pas savoir son pouvoir mais quand Connor sonde l’âme de quelqu’un, il se met en mode pause, il s’arrête, ferme les yeux, et s’ils n’étaient que tous les deux, disons qu’elle verrait vite que quelque chose n’allait pas. Quoi qu’il en soit, il désirait plus que tout finir ce qu’il avait commencé.

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Willow Yelle
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 23/05/2013
• Messages : 97

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Quoi? Encore des cours! [PV Connor]   Mar 11 Juin - 19:53

Willow fit la moue lorsque Connor la réprimanda sur sa tirade plus qu’inutile sur les cours. Dommage, il avait raison, elle ne pouvait plus rien ajouter. Elle lui fit une très légère grimace qui voulait tout dire. N’empêche, ce satané prof aurait pu être plus tolérant envers la nouvelle étudiante, celle-ci n’avait jamais suivi de cours dans un établissement scolaire, et encore moins public! Un professeur pour vingt élèves était largement insuffisant pour la jeune femme, qui perdait le fil aussitôt qu’il y avait un bruit ou un mouvement dans son champ de vision. Résultat, elle n’avait rien compris au cours, et en plus de cela l’année scolaire avait déjà débuté, ce qui lui donnait bien du retard comparé à la classe. Même Connor, qui avait passé la première partie du cours à rattraper ce retard était plus avancé qu’elle. Décevant, surtout pour une jeune fille aussi brillante qu’elle.

Connor refusa sa cigarette, disant que c’était dégueulasse et lui référant même une personne de son entourage décédée à cause du cancer. Willow roula les yeux et tourna la tête, inhalant la fumée si salvatrice pour elle.

-Tu me trouves dégueulasse? Demanda-t-elle par pure provocation.

On pouvait voir le papier de la cigarette brûler à une vitesse folle, laissant une cendre encore rouge vif là où était le tabac. Son pouvoir l’empêchait de s’intoxiquer trop longtemps, car la chaleur qui émanait d’elle consumait le tabac plus vite qu’elle ne le fumait.

-« Hey tranquille hein ! Moi j’en veux pas c’est pas un drame, toi tu fais ce que tu veux. Enfin. Tu vas faire quoi là ? Faut que je recopie les cours de maths, je suppose que tu ne voudras pas. T’es étudiante en quoi déjà ? »

Elle le regarda, se leva et alla jeta sa cigarette terminée plus loin dans un cendrier prévu à cet effet. Quelques personnes tournèrent la tête en la voyant passer, mais elle n’accorda pas un regard à un seul d’entre eux. Elle n’avait que faire de ceux qui parlaient tout bas sur son passage, seuls ceux qui lui faisaient front attiraient son attention, comme Connor. À première vue, il ne semblait pas aussi excentrique qu’elle, il avait même l’air réservé, mais il lui parlait sans aucune timidité, ce qui était plutôt agréable à l’oreille. Surtout qu’elle ne faisait que gémir depuis qu’ils s’étaient rencontrés. Mais de bonne humeur, Willow discutait avec un peu plus d’enthousiasme, ce qu’elle fit lorsqu’elle revint s’asseoir près de Connor.

-J’sais pas ce que je vais faire là. Je voulais explorer les alentours de la ville avec Howl, il fait si beau, mais avec le cours merdique que j’ai eu, je devrais rester ici et recopier des notes comme toi… Et puisque que c’est toi qui a les notes je devrais donc te suivre.

Elle libéra ses cheveux de sa queue de cheval et retira son bandana, laissant sa chevelure de feu libre de virevolter au vent. Heureusement, la chaleur qu’elle produisait ne l’affectait pas, sinon elle transpirerait continuellement, ce qui serait plutôt désagréable.

-J’ai pas encore choisi en quoi je vais étudier ici. J’ai les cours de base, anglais, français, math et tout ça, mais je n’ai absolument aucune idée de ce que je veux faire. À Québec, je prenais des cours de peinture et sur l’histoire de l’art. J’aimais bien, mais je ne vois pas comment je peux subvenir à mes besoins avec ça. J’avais pensé à la philo’, mais mon prof trouvait que ma vision des choses manquait de réalisme, mais qui a dit qu’il fallait être réaliste en philosophant? Mais bon, je devais avoir le mauvais prof, comme d’habitude!

Elle s’esclaffa à sa propre remarque, consciente que ce n’était peut-être pas les instituteurs le problème. Néanmoins, elle poursuivit l’explication de ses projets futurs.

-Maintenant que je suis ici, je pensais peut-être devenir professeur lorsque je terminerais mes études, ou surveillant ou un truc du genre… Je ne peux pas vraiment quitter l’enceinte de l’établissement avec Howl dans les parages, les gens perçoivent mal la présence d’un prédateur africain dans leur voisinage. C’est bien dommage, elle est si mignonne lorsqu’elle se roule dans l’herbe!

Elle pointa l’animal, qui se roulait effectivement de façon cocasse dans le gazon.

-Toi tu n’as pas d’Ewig? Ou il est si minuscule que je ne peux pas le voir? À moins qu’il puisse s’éloigner de toi? Moi je ne me sens pas bien quand Howl s’éloigne trop, ça ne fait que quelques jours qu’on se connait, mais au moins je peux aller à mes cours sans tomber dans les pommes! En quoi tu m’as dit que t’étudiais déjà?

Tandis qu’elle déblatérait sans arrêt, Will sortit son cahier de notes et son crayon à la mine, prête à recopier les notes de maths, ici, maintenant, tout de suite. Elle vérifia également sur un bout de papier chiffonné l’heure de son prochain cours. Bah, juste à 14h, cela faisait presque quatre heures pour réviser ses maths pourries.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quoi? Encore des cours! [PV Connor]   Lun 17 Juin - 14:25



Willow fit la moue lorsque Connor refusa sa cigarette. Elle avait détourné le regard et avait tiré assez longuement une bouffée. Puis elle se leva et alla jeter sa poubelle dans un cendrier pas loin. Connor attendait qu’elle daigne répondre à ses questions. La conversation se posait peu à peu entre les deux étudiants, malgré des débuts très difficiles. Leurs caractères étaient très différents mais pourtant ils pourraient s’entendre bien, si chacun faisait un effort. Willow vint se rassoir, elle était beaucoup plus calme, plus posée qu’en début de journée.

« -J’sais pas ce que je vais faire là. Je voulais explorer les alentours de la ville avec Howl, il fait si beau, mais avec le cours merdique que j’ai eu, je devrais rester ici et recopier des notes comme toi… Et puisque que c’est toi qui a les notes je devrais donc te suivre. »

Connor fut assez surpris de sa réponse, après tout, elle avait l’air de détester au plus haut point les maths, mais elle tenait quand même à recopier les cours qui lui manquaient. Et puis elle n’avait pas l’air très à l’aise avec les maths, pendant le cours du matin, elle n’avait pas fait un seul exercice. Certes elle n’avait surement pas envie mais elle avait tout de même essayé et n’avait pas réussi à le finir. Connor l’avait regardé du coin de l’œil, elle avait du mal. Même lui avait eu un peu de mal sur les derniers exercices. Rattraper les cours ne serait pas de trop, pour les deux étudiants.

-J’ai pas encore choisi en quoi je vais étudier ici. J’ai les cours de base, anglais, français, math et tout ça, mais je n’ai absolument aucune idée de ce que je veux faire. À Québec, je prenais des cours de peinture et sur l’histoire de l’art. J’aimais bien, mais je ne vois pas comment je peux subvenir à mes besoins avec ça. J’avais pensé à la philo’, mais mon prof trouvait que ma vision des choses manquait de réalisme, mais qui a dit qu’il fallait être réaliste en philosophant? Mais bon, je devais avoir le mauvais prof, comme d’habitude!

Une artiste. Cela n’avait rien d’étonnant. Ca collait avec le caractère et le physique de Willow. Mais Connor trouvait ça un peu dommage qu’elle ne continue pas l’art juste parce qu’elle a peur de ne pas gagner assez. Bien sûr c’est important, mais elle partait défaitiste, après tout peut-être qu’elle pourrait bien gagner sa vie et puis si elle aimait ça elle pourrait continuer. Quant à la philo, elle avait eu raison d’abandonner. Connor détestait la philo, il était un pur scientifique, et la philo, c’était proposer des théories à partir de rien, d’autant qu’il est impossible de les prouver. Philosopher, c’est produire du vide à partir de rien. Et puis Willow n’avait pas tort, les profs étaient nuls, tous, sans exceptions ou presque. Ils ne savent pas philosopher, ils ne font que reprendre des propos d’autres, pourtant, la philosophie c’est essayer de penser par soi-même. Bref, cette matière était la pire de toute.

-Maintenant que je suis ici, je pensais peut-être devenir professeur lorsque je terminerais mes études, ou surveillant ou un truc du genre… Je ne peux pas vraiment quitter l’enceinte de l’établissement avec Howl dans les parages, les gens perçoivent mal la présence d’un prédateur africain dans leur voisinage. C’est bien dommage, elle est si mignonne lorsqu’elle se roule dans l’herbe

-Toi tu n’as pas d’Ewig? Ou il est si minuscule que je ne peux pas le voir? À moins qu’il puisse s’éloigner de toi? Moi je ne me sens pas bien quand Howl s’éloigne trop, ça ne fait que quelques jours qu’on se connait, mais au moins je peux aller à mes cours sans tomber dans les pommes! En quoi tu m’as dit que t’étudiais déjà?

C’était à son tour de poser des questions. Et tandis qu’elle parlait, elle sortit son cahier de maths et un stylo, prête à travailler. Elle s’était aussi lâché les cheveux, ces derniers lui tombaient sur les épaules. Ils étaient magnifiques, après tout des cheveux d’un rouge flamboyant, ce n’était pas courant. Cela allait particulièrement bien à Willow. Connor sortit lui aussi son cahier et les cours qu’il avait emprunté à un autre élève.

-« C’est vrai qu’une hyène au Canada c’est un peu louche. Mon Ewig est pas si loin que ça, et puis c’est impossible qu’il s’éloigne de moi de plus d’un kilomètre sinon je me sens mal. Je pense que c’est comme ça pour tout le monde, c’est comme si c’était une partie de notre âme. Pour que tu vois mon Ewig il suffit juste que tu lèves la tête. »

Elle leva les yeux au ciel, cherchant l’Ewig de Connor. Ed tournoyait au dessus d’eux, sans doute pour se dégourdir les ailes, vu qu’il était perché depuis ce matin sans rien faire.

-« Il s’appelle Edward, Ed pour les intimes. C’est un condor des Andes. Il est un peu plus discret que ta hyène vu qu’il est dans le ciel, et puis les gens ne font pas attention en haut. 

Willow dévisageait l’oiseau qui virevoltait. Connor n’arrivait pas à savoir ce qu’elle pensait, mais il s’en fichait un peu. Il commença à recopier les cours, et Willow fit de même.

-« Je suis en économie, j’ai des cours basiques pour l’instant, des maths, des statistiques, de l’anglais et d’autres trucs je vais pas tout te raconter en plus je sais même plus. Bon on finit vite de recopier parce que c’est chiant, je t’explique si tu veux et après on va se promener, enfin en tout cas c’est ce que moi je vais faire. »

Ils se mirent à la tâche. Ils avaient une vingtaine de pages à recopier, avec des cours, des exercices-types et des exemples. Pour l’instant, Connor comprenait parfaitement ce qu’il écrivait. Il regarda Willow, elle avait un peu plus de mal mais pour l’instant ça avait l’air d’aller quand même.

« -C’est quoi ton histoire ? Enfin je veux dire, on est tous venu ici parce qu’on a un pouvoir, mais y’a quand même d’autres raisons qui nous poussent à venir. Famille. Voyage. Problèmes parfois notamment avec son pouvoir. Toi c’est quoi ? »

Connor continuait d’écrire, mais il n’avait pas posé de questions sur son pouvoir pour qu’elle n’en pose pas en retour.

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Willow Yelle
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 23/05/2013
• Messages : 97

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Quoi? Encore des cours! [PV Connor]   Mar 25 Juin - 5:06

«Pour que tu vois mon Ewig il suffit juste que tu lèves la tête. »
 
Willow s’exécuta, intriguée par cet Ewig volant. Il y avait tant d’oiseaux répartit dans le monde qu’un simple coup d’œil vers celui-ci ne parvint pas à éclairer l’espèce de l’oiseau. Mais à voir l’envergure de ces ailes, il devait sans doute s’agir d’un oiseau de proie. Elle mit sa main au-dessus de ses yeux comme visière pour se protéger du soleil qui commençait à les éblouir. Elle resta comme ça un moment, comme si elle admirait l’oiseau, même si elle n’avait aucune idée de quelle espèce il s’agissait. Heureusement, Connor éclaira sa lanterne.
 
-« Il s’appelle Edward, Ed pour les intimes. C’est un condor des Andes. Il est un peu plus discret que ta hyène vu qu’il est dans le ciel, et puis les gens ne font pas attention en haut. 
 
-Ouah!
 
Là, elle semblait déjà plus impressionnée par l’Ewig de Connor, toujours fascinée par ces oiseaux de proie, qui, bien que charognard, restaient majestueux. L’oiseau paraissait bien petit pour une envergure de 3 mètres, il devait donc être très haut. À un kilomètre de hauteur, il pouvait effectivement rester plus discret que Howl, qui s’éloignait difficilement de Willow, simplement car elle voulait la protéger. Mais cela deviendrait problématique au fil du temps, lorsque la jeune fille voudrait sortir en ville et s’amuser avec quelqu’un d’autre que son Ewig… Pour l’instant, elle restait la tête en l’air, la bouche entrouverte à regarder le ciel, admirant le vol du Condor. Elle l’imaginait déjà atterrir sur le sol dans de grandes rafales de vent, en battant l’air de ses immenses ailes. Elle espérait voir ce spectacle bientôt, si elle passait du temps avec Connor cela se produirait sûrement bientôt.
 
Lorsqu’elle baissa finalement la tête, avant d’attraper un torticolis, elle remarqua que Connor s’était déjà bien avancé dans les notes. Elle s’empressa donc de plonger le nez dans son cahier et de s’appliquer à rattraper son retard. Elle se penchait parfois vers son camarade de classe pour vérifier qu’elle transcrivait tout ce qu’il fallait.
 
-« Je suis en économie, j’ai des cours basiques pour l’instant, des maths, des statistiques, de l’anglais et d’autres trucs je vais pas tout te raconter en plus je sais même plus. Bon on finit vite de recopier parce que c’est chiant, je t’explique si tu veux et après on va se promener, enfin en tout cas c’est ce que moi je vais faire. »
 
Elle tira la langue dans une petite mimique dégoutée mais tout de même mignonne, visiblement aussi à l’aise avec les chiffres dans un contexte réaliste ou non.
 
-Tes cours ont l’air passionnant! S’exclama-t-elle sarcastiquement en finissant de grimacer comme une enfant. Tu va faire quoi comme job avec ces cours là, comptable? Pas besoin de m’expliquer, je peux me débrouiller, mais tu peux m’expliquer ce problème si tu veux… Après on ira se promener, je n’ai pas encore eu le temps de voir les alentours!
 
Elle se mit à écrire à toute vitesse, après que Connor lui eu expliqué le problème où elle bloquait, tout se fit de manière très fluide. Will avait beau ne pas écouter en classe, elle comprenait tout de même rapidement si quelqu’un prenait un peu de son temps pour lui expliquer un problème ou une règle quelconque. Elle écrivait rapidement, avec son écriture presque illisible, sauf pour elle, même si à un moment donné elle ne comprenait plus rien de ce qu’elle transcrivait, elle continuait sans dire un mot. La jeune fille en profitait pour jeter un coup d’œil aux notes de Connor et comparer leurs copies des notes. Le bout de sa langue sortait par moment de concentration intense.
 
Willow était si concentrée qu’elle ne répondit pas tout de suite, ayant presque rattrapé le jeune homme dans ses notes. Elle leva subitement les yeux, comme si elle venait de réaliser que Connor venait de parler.
 
« -C’est quoi ton histoire ? Enfin je veux dire, on est tous venu ici parce qu’on a un pouvoir, mais y’a quand même d’autres raisons qui nous poussent à venir. Famille. Voyage. Problèmes parfois notamment avec son pouvoir. Toi c’est quoi ? »
 
Elle sourit face à ses interrogations si particulières, mais elle s’y attendait déjà, même qu’elle ne comprenait pas pourquoi ils ne les avaient pas posées plus tôt. Il s’attendait sûrement à une histoire aussi étrange et excentrique qu’elle, du moins c’est ce qu’elle s’imaginait. Pourquoi ne pas lui mentir, mettre un peu de piment dans son passé d’enfant richard et gâté? Mmmh, mauvaise façon de commencer une amitié, mais si lui mentait sur son propre passé? Elle ne le saurait jamais, Will décida donc de dévoiler le moins d’informations possibles.
 
-Mon histoire? Je ne peux pas te dire que se soit une histoire très passionnante. Je suis partie de Québec, là où j’habitais, parce-que j’en avais marre. Tout simplement. J’avais besoin de changer d’air, d’un peu de liberté. Mon père est plein aux as, et il a la ville à ses pieds, il n’a donc pas fait de scène quand je suis partie. Il ne l’a appris que quand je l’ai appelé en fait, mais j’étais déjà au Minnesota! Il est sensé m’envoyer le reste de mes affaires en échange de ses cartes de crédit…
 
Voilà, c’était tout pour l’instant. Un sourire au coin des lèvres, Will restait concentrée sur son cahier, pressée de terminer le travail. Elle lui en disait le moins possible, de façon à ce que lui aussi révèle son passé, tranche par tranche, c’était bien plus amusant ainsi… Elle n’avait pas mentionné qu’elle avait brûlée une partie de son école à cause de son pouvoir, ni qu’elle avait envoyé un type à l’hôpital avec ce même pouvoir. À quoi bon, c’était du passé, non? Mais ce qui intéressait Will, c’était le pouvoir de Connor. Elle se demandait ce qu’un garçon, d’allure assez normal, au style vestimentaire sobre mais élégant, pouvait cacher comme pouvoir. Si elle pouvait brûler une école, pouvait-il déplacer des montagnes? Elle relança rapidement le sujet de conversation, ne laissant pas le temps à son interlocuteur d’en demander plus sur son passé.
 
-Et toi? Tu as une histoire plus intéressante à me raconter? J’imagine qu’un futur comptable comme toi doit avoir un terrible passé de gangster pour s’être réfugier dans les chiffres! Ou bien que ton pouvoir serve à résoudre les problèmes de maths.
 


Elle avait dit ça sur un ton presque moqueur, provocateur à souhait. Elle aimait piquer les gens, afin de voir s’ils étaient sérieux, ou s’ils se prenaient pour d’autres. Ceux qui tombaient dans son piège étaient d’autant plus divertissants, mais bien moins intéressants. Elle changea de position, remontant ses genoux et posant son cahier sur ceux-ci pour mieux écrire dans le bas de la page, maintenant barbouillée de symboles et problématiques diverses. Elle se tourna vers lui pour mieux entendre sa réponse, bien impatiente d’entendre ce qu’il avait à dire. 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Quoi? Encore des cours! [PV Connor]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quoi? Encore des cours! [PV Connor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Premier cours de Physique-Chimie [Noel, Libre]
» En quoi un corbeau ressemble-t-il à un bureau ...? [MAJ en cours]
» 1err cours: Les points cardinaux
» Le boulangisme politique de Préval
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal Time ♪ :: ~ ETERNAL TIME :: •• Academy :: •• Aile Ouest :: •• Salles de Classe-