Eternal Time ♪


 

Partagez | 
 

 Where Am I? [Gwen' :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Willow Yelle
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 23/05/2013
• Messages : 97

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Where Am I? [Gwen' :3]   Ven 24 Mai - 14:03

-Waaaaah, c'est grandiose, tu ne trouves pas? Ça valait bien deux heures de marche!

Mains sur les hanches, le sac posé sur le sol, Will observait l'Académie d'un air satisfait. Finalement, ce n'était pas aussi moche que prévue, c'était même très ressemblant avec la demeure de son père. Après un mois de voyage, et deux heures de marche car les taxis ne prennent pas les prédateurs africains, ils étaient finalement arrivées à Eternal Academy, ça sonnait si prometteur! Un demi-sourire sur les lèvres, ses Ray Ban sur le nez, elle tourna la tête vers sa nouvelle compagne de vie, Howl. La hyène regardait l'immense bâtiment avec une certaine réticence, elle qui n'avait connue qu'une cage toute sa vie, toute cette grandiloquence lui donnait des crises d'agoraphobie, la pauvre. Willow s'empressa de s'agenouiller près de son amie pour lui gratter la tête et ainsi lui enlever cet air piteux.

-Allons, c'est pas toi qui m'a dit de venir ici?

°On m'a conseillée de venir ici, rien de plus. Ça ne signifie pas pour autant que je vais m'y plaire!°

-Alors tu veux qu'on retourne au zoo?

La hyène poussa un gémissement de chiot battu en regardant l'humaine, qui la rassura aussitôt qu'ils ne retourneraient plus jamais là-bas. Comme elle ne paraissait pas plus convaincue malgré tout, Willow tenta une approche en discrétion, comme Howl craignait la réaction des gens lorsqu'ils verraient une hyène tachetée hors de sa cage. Après cet espèce de chauffeur de taxi ignare et grossier, on pouvait plus se fier à personne. Il suffirait que quelqu'un appelle les agents de la faune et qu'ils partent avec sa Howl chérie, et s'en serait finie pour les deux. Willow avait enfin trouvé ce qui pouvait parfaitement comblée ce vide qui l'habitait depuis que sa mère était partie. Depuis ce triste jour, jamais Willow ne s'était sentie aimée ou importante pour quiconque, et surtout pas son père. Mais Howl était là maintenant, et elle se sentait prête à affronter l'univers. Mais commençons par la grande porte qu'il y a devant elle.

Howl partit se cacher dans les buissons. La stratégie consistait à présenter Willow, voir si elle ne se faisait pas expulser dans les premières minutes, et ensuite leur expliquer qu'une hyène folle accompagnait cette fille enragée. Tout allait se faire dans le calme et la bonne humeur, prédisait Will', mais ça restait encore à voir. Au moins, elle ne portait pas ses énormes bottes plateformes, juste de simples chaussures mieux adaptée pour la marche. Vêtue modestement pour une première rencontre, elle portait un jeans noir délavé, déchiré au niveau des genoux, ainsi qu'un t-shirt arborant le nom d'un groupe dans une calligraphie indescriptible. Bien sûr, elle n'avait pas résisté à l'envie de se maquiller pour avoir l'air plus en forme, même si le deux heures de marche ne lui facilitait pas la chose.Elle releva ses lunettes de soleil sur sa tête marchea d'un pas sûr jusqu'à la porte, son sac en bandoulière sur l'épaule, l'air d'une vraie petite aventurière.

Elle cogna trois petits coups assez ridicules, vu la taille de la porte, l'épaisseur devait surement s'accorder avec sa massivité. Trois secondes et quart après avoir cognée, elle tourna la poignée et passa la tête dans l'embrasure. Avec le soleil qu'il y avait dehors, elle ne voyait plus rien à l'intérieure, si bien qu'elle ne prit pas le temps de s'accoutumer à l'obscurité et se contenta de crier à tue-tête.

-HEHOOO! Y'A QUELQU'UN?!

Elle n'avait pas réalisée qu'il y avait ce quelqu'un juste devant elle!


Dernière édition par Willow Yelle le Ven 24 Mai - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
ϟ Gwendolyn
ADMIN
« Life sucks. »

• Inscription : 06/11/2010
• Messages : 2926

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Where Am I? [Gwen' :3]   Ven 24 Mai - 20:13

WHERE AM I ? FEAT WILLOW

L
e soleil brille ! Les oiseaux chantent ! Il fait beau ! Il fait chaud ! Après des éternels mois d'une pluie qui commençait à devenir vraiment chiante, enfin les beaux jours reviennent ! Et ils revenaient avec une incroyable senteur des grandes vacances qui arrivaient à grand pas ! Bientôt, je quitterais mon camp de lycéenne, que je détenais depuis mon arrivée, que je remplacerais par un joli style d'étudiante ! Il n'y a rien à redire, j'étais juste trop impatiente. Je ne savais pas ce qu'il me prenait ce jour-là, mais je croyais même que je serais motivée à faire mes devoirs de math que j'ai pris la sale habitude de copier sur mes amis avant le cours. Depuis l'arrivée de Lluvia, je faisais vraiment n'importe quoi, pour pas dire que je partais complètement en live à certains instants. C'était un moyen pour moi d'évacuer toute la pression que j'entassais sur mes épaules. Car vous aurez beau me contredire, mais élever un enfant ce n'est pas chose facile ! Surtout quand le papa n'est qu'à moitié là.

Cet après-midi-là, après les cours, j'avais laissé Lluvia à sa nounou pour que je puisse passer un peu de temps seule ou avec des amis histoire de décompresser. Je m'étais d'abord orientée vers l'option "sérieuse" et j'avais commencé à travailler. Oui oui, à bosser. Vous savez, relire les cours, apprendre, se rentrer des mots et des phrases dans la tête, la chose que normalement personne n'a envie de faire. Et je n'avais pas envie de le faire. J'ai donc rapidement laissé tombé cette satanée idée et j'ai fermé mes cahiers. Bon. Je devais profiter de ma journée de libre, mais je n'avais aucune idée quoi faire. La renarde elle, roupillait sur le lit dos à mon bureau. La vie des ewigs est bien trop simple comparé à la notre ! C'est vraiment injuste. Un sourire sadique s'étira sur mes lèvres, j'attrapai une gomme et la lui lança dessus. Sweet poussa un cri et détala sous le lit à une vitesse étonnante. J'éclatai d'un rire cristallin, me moquant d'elle à gorge déployée. J'entendis un grognement sortir de dessous le lit, puis je vis une petite tête sortir de l'ombre.

- Si ça continue comme ça, je vais finir par appeler la SPA !

Mon rire s'intensifia, impossible de m'arrêter. Je ne savais pas ce que j'avais aujourd'hui ! Limite on aurait dit que je me serais droguée à l'ecstasy et que je voyais la vie en rose.
Je décidai de quitter un peu ma chambre. J'étais habillée d'un leggins imitation jeans, un pull à larges rayures dans les tons beiges. J'enfilai mes baskets et je pris avec moi mon blouson en faux cuire. Je glissai mon portable dans ma poche, fis signe à Sweet de me rejoindre et elle courut dans le couloir.

Je ne savais pas trop quoi faire, ni vers qui aller, mais j'allais. Je me baladais gaiement à l'académie à la recherche d'une occupation. J'arrivai au bout du couloir des chambres, et je dévalai l'escalier qui donnait dans le grand hall d'entrée. J'entendis quelqu'un tambouriner à la porte, me faisant sursauter. Depuis quand quelqu'un frappait avant d'entrer dans Eternal' ? J'haussai un sourcil, puis quelques secondes plus tard, la porte s'ouvrit.
Une jeune fille se tenait là. Elle avait l'air plus âgée que moi. Elle portait un jeans troué aux genoux et un t-shirt avec un mot impossible à décrypter tant la police est étrange. Elle avait également une paire de lunettes de soleil Ray-Ban sur le front, dévoilant son visage simplement maquillé et aux yeux verts. Elle portait également un piercing sous la lèvre et un anneau. Un style qui me rappela brièvement celui d'Erwan... Tien, Erwan. Voilà bien quelqu'un que je n'avais pas très envie de croiser en ce moment...
L'inconnue était accompagnée d'une hyène - qui fit fuir Sweet je ne sais où, et elle avait un unique sac en bandoulière dans son dos. Bon... Je ne connaissais rien d'elle, peut-être que sa maison avait brûlé, ou qu'elle a fuit, ou que ses parents l'ont foutu dehors de chez elle ? Je secouai la tête, cela ne me regardait absolument pas. Enfin du moins, pas du moment que nous ne connaissons même pas nos prénoms.
Elle ne semblait même pas m'avoir vu, et elle hurla à travers le hall qui fit résonner sa voix:

-HEHOOO! Y'A QUELQU'UN?!

Je lui offris un large sourire et m'approchai un peu plus près d'elle. Voilà ! Là, elle m'avait vu.

- Salut ! Moi c'est Gwen ! T'es nouvelle je pense ? ... Enfin non, c'est stupide comme question. Enfin ouais bon bref.

Mes yeux pétillaient d'une curiosité folle. J'avais vraiment hâte d'apprendre à la connaître, de savoir qui elle était, d'où elle venait... Accueillir les nouveaux n'était pas mon boulot, mais je crois bien qu'ils m'attiraient. Ce n'était pas du tout la première fois que j'accueillais une nouvelle, c'était peut-être même ... La centième fois ! Autant dire qu'à force, je savais comme il fallait s'y prendre. Et là je m'étais visiblement pris un peu mal. Ma fois... Trop de joie, tue la joie ! xD


Revenir en haut Aller en bas


avatar
Willow Yelle
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 23/05/2013
• Messages : 97

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Where Am I? [Gwen' :3]   Sam 25 Mai - 17:01

Will fit quelques pas dans le hall d’entrée, impressionnée par le décor somptueux, mais sans être tape à l’œil. Un point de plus pour cette académie. Même si elle répugnait le monde des riches d’où elle venait, Willow avait toujours vécu dans l’abondance, et le mois qu’elle avait passé à voyager pour arriver jusqu’ici lui avait donné le blues de son ancien chez soi, mais ici, elle se sentait déjà chez elle! Le museau d’Howl passa par la porte mal fermée, puis la hyène entra, prudente et craintive, et se cacha derrière son humaine.

Soudain, l’animal dressa les oreilles et se mit à pousser des gémissements en se dirigeant vers une boule de poils rousse qui venait de se sauver. Willow tenta de la retenir, mais elle remarqua au même instant la présence d’une jeune fille qui devait être là depuis le début, car elle ne l’avait jamais vu venir. Trop occupée à mater le décor, elle ne l’avait même pas remarquée, et sursauta en l’apercevant, faisant tomber ses lunettes sur son joli nez.

-Oh! Salut!
- Salut ! Moi c'est Gwen ! T'es nouvelle je pense ? ... Enfin non, c'est stupide comme question. Enfin ouais bon bref.

Willow lui sourit, relevant ses lunettes, et se jeta sur sa hyène, qui continuait de s’avancer dans le hall, maintenant obsédée par la petite bête qui lui était passée sous le museau. Elle ceintura Howl avec ses bras pour l’empêcher d’aller plus loin, même si cela n’avait aucun effet sur elle, qui continuait d’avancer en entrainant Will avec elle.

-Ouais, je suis… nouvelle. Ça parait tant que ça?

Répondit-elle tant bien que mal en retenant sa tête de mule carnivore. La jeune fille semblait bien sympathique, mais Will ignorait comment se présenter. Si elle faisait bien partie des ‘nouvelles’, comme l’avait appelé Gwen. Elle décida de répondre simplement à ce questionnement. Tout à trainant Howl avec elle, Willow se retourna vers la blonde, qui décidément, paraissait plus jeune, et plus enjouée par la situation qu’elle.

-Je suis Willow, je ne sais pas si je suis ce qu’on pourrait appeler une ‘nouvelle’, en fait, je ne suis pas grand-chose. J’ai entendu parler de cet endroit mais je ne me suis pas vraiment officiellement inscrite! C’est une amie qui m’a conseillé de venir ici.

Howl tourna la tête vers Willow, qui pu enfin souffler un peu et lâcher l’animal pour mieux se présenter. Habituée aux coutumes de présentation, elle tendit sa main et serra celle de Gwen. Aussitôt, Willow se mordit la lèvre inférieure car elle eut peur de la réaction de celle qui venait l’accueillir. Sa main était particulièrement chaude, du à son pouvoir mal gérer lorsqu’elle était stressée. En effet, elle sentait une légère anxiété dissiper son excitation du début. Elle ignorait encore si c’était une réelle institution pour les mutants, comme les médias les appelaient, ou bien une simple école de surdouées. Puis, après avoir activée ses neurones, Willow se rendit bien compte qu’elle venait de faire irruption dans le hall d’entrée accompagnée d’une hyène, et qu’aucun cri de terreur ne s’était fait entendre jusqu’ici. Voilà qui était bon signe. Mais elle préférait toujours rester prudente avec les inconnus, alors elle attendit que Gwen lui réponde avant de trop en révéler sur elle. Malgré cela, elle ne put s’empêcher de faire une blague d’intro stupide sur un sujet qui l’inquiétait, à savoir, si elle pouvait garder Howl dans ces lieux.

-Il parait que vous acceptez les animaux ici?

Revenir en haut Aller en bas


avatar
ϟ Gwendolyn
ADMIN
« Life sucks. »

• Inscription : 06/11/2010
• Messages : 2926

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Where Am I? [Gwen' :3]   Mar 28 Mai - 20:04

L
a jeune fille avait paru surprise en me voyant. Probablement qu'elle était trop impatiente, ou très stressée, et qu'elle n'avait pas pris le temps de regarder autour d'elle si il y avait quelqu'un. Mais je tombais toujours au bon moment, et me voilà bien en chair et en os devant elle, comme si j'avais apparu comme par magie ! Elle avait fait un petit bond et ses lunettes de soleil étaient retombées sur son nez. Je lui fis un grand sourire alors qu'elle me saluait également. Elle me sourit, repoussa ses lunettes sur son front. Ma première impression que je me faisait d'elle était bonne, elle avait l'air vraiment sympa !

Avant que je comprenne pourquoi, elle disparut de mon chant de vision en un clin d'oeil. Je baissai mon regard et la vis, en train de retenir sa hyène, qui semblait attirée par... Par quoi ? Mon regard partit dans le sens du félin et je constatai qu'elle fixait Sweet, qui était cachée sous une commode. *Gwen ! Ce monstre va essayer d'me bouffer !* gémissa-t-elle. Je ne pus m'empêcher de rire. Sweet était une renarde, mais plus petite que les autres renards. Elle avait la taille d'un chat et tout animal plus grand qu'elle lui faisait atrocement peur. Malgré toutes les forces qu'elle employait à retenir son Ewig, la nouvelle venue se faisait tracter par sa force.

-Ouais, je suis… nouvelle. Ça parait tant que ça?
- T'en fais pas, tu te fondras rapidement dans la masse j'en suis sûre ! la rassurai-je

Même si elle avait l'air sympathique, son Ewig paraissait grandement l'agacer. J'ordonnai donc à Sweet de rester là et de ne bouger de sa cachette sous aucun prétexte. Si le félin se mettrait à lui courir après dans les couloirs, la nouvelle n'aurait pas fini de s'énerver... Elle parvint à garder le contrôle de sa hyène, et revint à ma hauteur.

-Je suis Willow, je ne sais pas si je suis ce qu’on pourrait appeler une ‘nouvelle’, en fait, je ne suis pas grand-chose. J’ai entendu parler de cet endroit mais je ne me suis pas vraiment officiellement inscrite! C’est une amie qui m’a conseillé de venir ici.

La hyène se calma, et la prénommée Willow put souffler un peu. Je fis un sourire à cette dernière pour la rassurée qu'elle n'avait pas besoin de s'inscrire à l'avance. Ca arrivait régulièrement d'accueillir des jeunes qui ont été persécutés, qui ont fugué de chez eux à la recherche d'Eternal Time, juste parce qu'ils étaient différents. Les humains se plaignent tout le temps que la race humaine est horrible, mais ils ne font rien pour changer ça. Il suffit d'être un mutant pour comprendre que l'Homme est vraiment un con parfois...
Willow me tendit la main, je l'attrapai. Je fus surprise de la chaleur qui émanait de sa paume. Ce n'était pas une chaleur habituelle... Peut-être de la fièvre ? Je levai lentement mon regard vers elle, scrutant son visage avec le plus de discrétion possible. Je cherchais un signe de pâleur ou de fatigue, ou peut-être des yeux vitreux mais elle paraissait être au mieux de sa forme.

-Il parait que vous acceptez les animaux ici? ironisa-t-elle

J'hochai vivement la tête en souriant encore une fois. C'était plus fort que moi, j'enchaînais sourire sur sourire, tous les jours, et encore plus quand j'étais de bonne humeur comme aujourd'hui !

- Ne t'en fais pas pour ça ! Ta hyène passera parfaitement inaperçue parmi les loups, les tigres, les lions, les léopards, les chiens, les chats, les oiseaux, les lézards et j'en passe ! Au fait, elle c'est Sweet.

En entendant son nom, la renarde rousse dressa les oreilles. Je lui expliquai qu'elle pouvait s'approcher, qu'elle n'avait rien à craindre. Mais elle était têtue et refusait de se mettre à découvert face au félin de la savane. Elle n'avait jamais vu d'animal pareil et elle préférait rester méfiante.

- D'ailleurs, excuse-la mais elle est pas très en confiance avec les inconnus.

Je lui souris une énième fois. Je regardais toujours son visage à la recherche d'une faiblesse, mais tout semblait aller pour le mieux dans la meilleur du monde. Mais sa santé me préoccupait et la question me chatouillait la langue... Tss, je devrais vraiment apprendre à la contrôler celle-là.

- Dis, t'es sûre que ça va ? T'as pas un peu de fièvre ? Ta main était vraiment chaude... Enfin peut-être que je me trompe...

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Willow Yelle
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 23/05/2013
• Messages : 97

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Where Am I? [Gwen' :3]   Mar 28 Mai - 21:22

Howl restait finalement tranquille, sagement couchée aux pieds de Willow, elle regardait le petit renard caché avec une passion dévorante, si je puis dire. Seul son museau humide ne cessait de renifler constamment l’air, cherchant à identifier l’animal qui échappait à sa portée. Willow cru également apercevoir le renard tant convoité par son ewig.

°Est-ce que ça se mange?°Lui demanda Howl en levant les yeux vers Will

°C’est moi qui vais te manger si tu ne restes pas tranquille°

Le fauve s’ébroua, vexé par la remarque, et alla se coucher devant la commode, pour mieux contempler le petit animal, ses oreilles bougeaient dans tous les sens, captant les bruits des deux jeunes filles et des élèves qui passaient dans le hall. Personne ne faisait attention au prédateur, Willow cru même apercevoir un ours passer dans un couloir non loin d’eux. Elle ne pouvait s’empêcher de se gratter le cou, quelque peu mal à l’aise de voir Howl se comporter de façon aussi impolie. Il faut dire que la hyène ne connaissait rien aux us et coutumes desanimaux domestiques, du genre assis, couché, fait la belle. La bête était née en Afrique, 18 ans plus tôt, en même temps que Willow. Étrangement, la hyène ne faisait pas son âge, elle était même au sommet de sa forme depuis qu’elle avait rencontrée son humaine, finalement réunies, elles pouvaient enfin vieillirent ensemble… Le destin faisait bien les choses, car Howl avait eu un parcours houleux, capturée par des braconniers, vendue à des exubérants qui souhaitaient avoir un animal exotique comme compagnon. Mais ça ne marchait pas comme ça, la bête sauvage qu’elle était fut indomptable, et les agents de la faune qui la découvrirent enchainée au fond d’une cour l’amenèrent aussitôt au zoo. Ce fut un calvaire pour Howl, qui ne voulait que retourner d’où elle venait, puis Willow était arrivée dans sa vie, chamboulant tout sur son passage. La jeune fille ayant vécu dans le luxe et le confort douillet ne comprenait pas toujours les comportements excessifs de l’animal et de son impulsivité du à l’instinct et aux mauvais traitements. Ils commençaient à peine à se connaitre, et se jaugeait constamment, à savoir qui dominait qui, mais au fond, cette relation était bien plus fusionnelle que les deux protagonistes pouvaient l’imaginer…

Cependant, Gwen la rassura aussitôt, avec son sourire, il était difficile de s’inquiéter, sa bonne humeur était même contagieuse. Willow ne put s’empêcher de sourire à son tour lorsqu’elle répondit à sa remarque ironique.

- Ne t'en fais pas pour ça ! Ta hyène passera parfaitement inaperçue parmi les loups, les tigres, les lions, les léopards, les chiens, les chats, les oiseaux, les lézards et j'en passe ! Au fait, elle c'est Sweet.

Will se pencha pour mieux observer la petite renarde qui, il faut se le dire, était adorable. Avec un grand sourire elle salua la petite bête et pointa la plus grosse bête qui tentait de faire entrer sa tête sous la commode, peine perdue.

-Cette grosse bêbête, c’est Howl! Ne t’inquiètes pas pour Sweet, elle aime chasser mais je lui ai dit de ne pas toucher à tout ce qui est mignon! Alors elle est hors de danger, haha!
- D'ailleurs, excuse-la mais elle est pas très en confiance avec les inconnus.
-C’est compréhensible, moi aussi j’irais me cacher si Howl voudrait me bouffer! S’exclama Willow en poussant l’arrière-train de la hyène avec son pied pour qu’elle lâche Sweet.

L’animal fautif se redressa rapidement et fit face son humaine, ses grands yeux noisettes plissées, comme si elle la regardait d’un air rancunier. Willow ne pouvait s’empêcher de la trouver adorable avec ses énormes oreilles, dont l’une était légèrement abîmée. Beaucoup de gens croient que les hyènes ne sont que des charognards qui enlèvent les enfants durant la nuit car ce sont des proies faciles. Mais au contraire, ces animaux possèdent une structure sociale aussi complexe que celle des loups et 90% de leurs proies sont chassées, l’autre 10% d’animaux morts permet de nettoyer la savane et d’empêcher les maladies et parasites de se propager. Will ignorait tout cela avant de rencontrer Howl, qui avait radicalement changée sa perception de ces bêtes au cri étrange.

Willow remarqua que Gwen la dévisageait, mais elle ne lui en fit pas la remarque, même si cela la stressa terriblement. Est-ce qu’elle croyait que Will était un imposteur? Qu’elle se faisait passer pour une mutante mais qu’en fait elle venait infiltrer l’Académie comme une espionne?! La jeune fille se gratta nerveusement le cou de nouveau, car elle hésitait beaucoup à parler de son pouvoir. D’après les explications de Gwen, elle était à la bonne place, une école avec des mutants étranges accompagnés d’animaux tout aussi excentriques qu’eux, mais après tout, c’était peut-être un piège!

- Dis, t'es sûre que ça va ? T'as pas un peu de fièvre ? Ta main était vraiment chaude... Enfin peut-être que je me trompe...
-Euh.. Non, non, ça va! C’est qu’il fait si chaud dehors, j’ai peut-être attrapé un coup de soleil en marchant jusqu’ici!

S’exclama-t’elle en rigolant nerveusement, en triturant la bretelle de son sac accroché sur son épaule. Ce dernier était plutôt lourd, elle n’en avait amené qu’un, mais il lui en aurait fallu au moins huit comme ça pour amener la totalité de ses vêtements. Peut-être écrira-t-elle une lettre à son père pour qu’il lui envoie les choses qu’elle avait laissées à Québec… Elle sentit le nez de Howl dans sa main, Will baissa les yeux et croisa le regard de la hyène.

°Tu dois lui dire qui tu es vraiment, c’est le moment de faire confiance à quelqu’un°
*Et si je me plante?*
°Nous recommencerons, ailleurs°

Will sourit à son amie à quatre pattes, puis se tourna vers Gwen, avant qu’elle ne puisse commencer ses explications, elle l’interrompit maladroitement.

-Écoutes, je voulais que tu saches, j’ai un certain talent particulier bizarre, si je peux dire.. Je peux faire ça.

Elle tendit la main et toucha l’épaule de Gwen, qui, avec tant de bonnes vibrations, pu recevoir une douce chaleur diffuse dans tout son corps, réconfortante et agréable. Willow lui fit un sourire crispé, mal à l’aise de faire étalage de son don ainsi. Elle qui avait toujours tout fait pour le cacher, au final, elle avait brûlé la moitié d’une bibliothèque et envoyée un garçon à l’hôpital grâce à ce don. Elle le maitrisait encore mal, et ne voulait surtout pas jouer avec le feu ici, qui pourrait devenir sa nouvelle maison, si elle ne s’était pas trompée. Elle retira sa main et la sensation de chaleur disparut du corps de Gwen, sans que cela ne fatigue Willow, cela lui permit même se détendre un peu elle aussi, attendant la suite avec plus d’impatience et moins d’anxiété…
Revenir en haut Aller en bas


avatar
ϟ Gwendolyn
ADMIN
« Life sucks. »

• Inscription : 06/11/2010
• Messages : 2926

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Where Am I? [Gwen' :3]   Lun 3 Juin - 18:14

W
illow m'apprit que son Ewig, Howl, ne mangeait pas les choses qui étaient mignonnes et que par conséquent, Sweet était hors de danger. C'était bon à savoir, mais ce simple petit compliment suffit à faire gonfler les chevilles de la renarde ... *T'as entendu ? Elle me trouve mignonne ! :D* Mais ce n'était pas pour autant qu'elle sortait de sa cachette et elle ne perdait pas des yeux la hyène. Si Willow la trouvait mignonne, ça ne voulait pas dire que son Ewig pensait la même chose. Elles pouvaient très bien avoir des idées contradictoires surtout si elles ne se connaissaient pas depuis longtemps.

La nouvelle venue avait bien évidemment remarqué que je la dévisageais. Elle n'était pas dupe, et je n'étais pas très discrète non plus. De plus, je ne savais pas d'où elle venait mais tout portait à croire qu'elle avait fuit de chez elle, comme elle arrivait à l'imprévu. Peut-être qu'elle était tombée malade durant son voyage... Ca me donnait des frissons. Avait-elle beaucoup marché ? Qu'est-ce qu'elle avait enduré pour rejoindre l'académie ? Le froid ? La faim ? La peur ? Sûrement les trois. Ces sentiments me rappelaient que j'avais ressenti la même chose quand Eternal Time avait été pris d'assaut. J'avais eu si peur, si faim, si froid.

-Euh.. Non, non, ça va! C’est qu’il fait si chaud dehors, j’ai peut-être attrapé un coup de soleil en marchant jusqu’ici!

Ho, alors si ce n'était que ça... Un léger sourire se dessina sur mes lèvres. Pourtant, je n'étais pas convaincue. Le ton hésitant de Willow laissait penser qu'elle me mentait. Mais pourquoi ? Ca pouvait arriver de tomber malade... Ou alors peut-être que c'était son pouvoir, et qu'elle avait honte d'en parler ? La jeune fille riait nerveusement puis Howl attira son attention. Leurs regards se croisèrent et un éclair de complicité traversa leurs yeux. Je fis signe à Sweet de sortir de sa cachette et elle obéit. Elle se colla à ma jambe en fixant la hyène qui ne lui inspirait que très peu de confiance...
Willow se tourna vers moi et dit:

-Écoutes, je voulais que tu saches, j’ai un certain talent particulier bizarre, si je peux dire.. Je peux faire ça.

Willow tendit sa main et toucha mon épaule. Une douce sensation de chaleur émanait de sa paume et réchauffa tout mon corps d'une température agréable. La nouvelle venue souriait d'un sourire crispé, visiblement mal à l'aise et hésitante. Dès qu'elle rompit le contact entre nous deux, la sensation de chaleur disparut et un frisson de fraîcheur me parcourut.
J'offris un sourire confiant à la jeune fille. Elle ne devait pas avoir l'habitude de faire usage de son pouvoir, peut-être même devait-elle penser qu'elle s'était trompée d'endroit. Mais non. Elle était bien dans une académie avec des élèves mutants et qui partageaient leur âme avec celle d'un animal. Elle était bien à Eternal Time.

Tout à coup, j'utilisai mon pouvoir sur Sweet qui s'éleva dans les airs à la hauteur de ma tête. Elle détestait quand j'usais ma télékinésie sur elle, et elle se mit à grogner de mécontentement. Puis elle se débattit en agitant ses pattes dans tous les sens, mais rien n'y faisait, elle était toujours en train de voltiger à 1m65 du sol.

- Tu trouves que c'est pas bizarre ça ?

Je ris puis la reposai et elle détala à toute allure pour éviter que je ne recommence. Un sourire confiant s'installa sur mes lèvres et je poursuivis:

- Je suis une télékinésiste. Ne t'en fais pas Willow, tu n'as plus à te cacher, en tout cas pas tant que tu restes dans l'enceinte de l'académie. Ici, tous les gens que tu croiseras seront comme toi: ils auront une moitié d'âme animale et posséderont un pouvoir. On va t'apprendre à contrôler ton don et à tisser un lien si fort avec ton Ewig que vous allez devenir les meilleurs amis du monde.

Je lui fis un clin d'oeil, suivis d'un geste de la main qui l'invitait à me suivre.

- Si ça te dit, on va te chercher une chambre au secrétariat et je te fais visiter après ?

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Willow Yelle
MEMBRE
Let me tell you who I am !

• Inscription : 23/05/2013
• Messages : 97

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Where Am I? [Gwen' :3]   Mar 11 Juin - 14:55

Lorsque la petite renarde sortit de sa cachette, Howl ne se jeta pas dessus. Elle restait bien calme au pied de Willow, car elle savait que ce moment était crucial pour son humaine, et très stressant. La hyène la supportait moralement du mieux qu’elle le pouvait, mais disons que ce n’était pas toujours très efficace, celle-ci ignorant les moments où Willow avait besoin de son réconfort. Les grands fauves ne sont pas des maitres dans l’art de la camaraderie, mais pour une fois, Howl agissait comme tel, un compagnon dans la tourmente. Mais lorsque Willow retira sa main, rompant le transfert de chaleur, le sourire que lui offrit Gwen permit à la jeune femme de se détendre presque instantanément. Un poids semblait s’enlever de sur ses épaules, une véritable libération.

En lui offrant ce simple sourire, Gwen avait réussi à dissiper toutes ses angoisses et ses inquiétudes vis-à-vis son avenir rapproché. Elle savait maintenant que ce soir, elle avait un toit sur la tête et un lit douillet, pour elle et Howl, ainsi que de quoi se nourrir. Elle avait eut largement le temps de s’inquiéter en marchant jusqu’ici, car sans la hyène, se débrouiller restait éventuellement aisé. Mais avec le prédateur à ses côtés, elle ne pouvait plus aller où elle le voulait, ni même monter dans un taxi. Alors imaginez louer une chambre d’hôtel! Elle ne pouvait même pas s’éloigner de plus d’une dizaine de mètre de l’animal. Lorsqu’elle l’avait vu au zoo, cela avait été une véritable torture que devoir s’éloigner de son Ewig, étourdissements et vomissements au rendez-vous. Heureusement, les deux comparses s’étaient enfuis sans problème du zoo, seuls contre le monde mais néanmoins, Howl et Willow étaient réunis, pour le meilleur et le pire.

En parlant du pire, la jeune fille se rendit compte en se remémorant ses précédentes aventures, qu’elle n’avait pas mangé depuis un bon moment, tout comme la hyène, qui espérait toujours en secret pouvoir manger la renarde. C’est alors que, durant la contemplation de son prétendu repas, Howl sursauta et bondit d’un mètre en arrière en voyant Sweet prendre son envol. Willow resta également bouche bée devant cette intervention plus que divine. Mais en voyant le petit animal remuer dans tous les sens à la hauteur de ses yeux, elle ne put retenir un sourire, beaucoup moins crispé que le sourire précédant.

- Tu trouves que c'est pas bizarre ça ?

Willow éclata de rires en regardant le renard détaler comme si le diable lui-même avait tiré sa queue.

-C’est assez surprenant! Répondit Will en couvrant sa bouche pour ne pas rire trop ouvertement de la pauvre petite Sweet.

Quant à Howl, la hyène restait cachée derrière les jambes de son humaine, craignant de rejoindre le plafond si elle n’était pas sage. Willow aurait apprécié avoir un pouvoir comme celui de Gwen. Elle n’y avait jamais pensé auparavant, mais il devait y avoir des mutants aux pouvoirs remarquables, et cette école en était rempli… Elle brûlait d’impatience de les découvrir!

- Je suis une télékinésiste. Ne t'en fais pas Willow, tu n'as plus à te cacher, en tout cas pas tant que tu restes dans l'enceinte de l'académie. Ici, tous les gens que tu croiseras seront comme toi: ils auront une moitié d'âme animale et posséderont un pouvoir. On va t'apprendre à contrôler ton don et à tisser un lien si fort avec ton Ewig que vous allez devenir les meilleurs amis du monde.

Will fit la moue, non pas par déception mais bien par émotion. La jeune fille était émue par ce que Gwen venait de lui dire, jamais elle n’aurait pu imaginer ressentir un tel sentiment d’acceptation aussi loin de chez elle. Tout semblait si parfait et beau tout d’un coup… C’était trop ! Même Howl avait levé les yeux vers Gwen en poussant un gémissement interrogatif, sceptique de pouvoir nouer un lien de super amitié avec son humaine, après tout, c’était quand même une humaine…

Submergée par une vague de sentiments quelque peu exagérée, Willow ne put s’empêcher de prendre Gwen dans ses bras et lui faire un câlin.

-Oh Gwen! Si tu savais comme j’ai attendu ce jour toute ma vie!! C’est l’endroit le plus formidable de la Terre, je vais pouvoir rester avec Howl toute ma vie! :D

Après avoir relâché son emprise sur Gwen, Will replaça ses cheveux, quelque peu gênée de s’être emportée de la sorte. Son impulsivité lui ayant souvent fait défaut, elle n’avait toutefois pas encore appris à la contrôler, un peu comme son pouvoir, cela ne se passait pas toujours bien quand elle perdait le contrôle.

- Si ça te dit, on va te chercher une chambre au secrétariat et je te fais visiter après ?

-Ce serait super, mon sac pèse une tonne j’aimerai bien allez m’en débarrasser! Et ce n’est même pas toutes mes affaires, juste le strict minimum de survie!

Du moins, si l’on considère les bottes plateformes comme du matériel de survie! Comme son ventre continuait de se plaindre, et que Howl avait recommencé à chercher Sweet pour son diner, Willow s’empressa de demander à sa guide;

-Est-ce qu’on va pouvoir visiter la cuisine? Je crois que Howl à un petit creux, et moi aussi pour tout dire!

Will sourit, consciente d’avoir l’air d’une vraie gourmande, mais elle l’était vraiment! Elle pouvait engloutir des quantités impressionnantes de nourriture, du moins si celle-ci est à son goût. Sans plus attendre, elle replaça son sac sur ses frêles épaules et suivit son guide jusqu'au secrétariat.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Where Am I? [Gwen' :3]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Where Am I? [Gwen' :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal Time ♪ :: ~ ETERNAL TIME :: •• Internat :: •• Lieux Extérieurs :: •• Entrée & Parking-