Eternal Time ♪


 

Partagez | 
 

 Feel Alriiight [PV : Scott. S]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Oxane Fox
MODO
« Per ardua ad astra »

• Inscription : 11/10/2012
• Messages : 661

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Feel Alriiight [PV : Scott. S]   Ven 26 Avr - 20:39


Feel Alriiight!


Soleil!

Ce fut la première chose à laquelle la jeune femme pensa à son réveil. Les volets n'avaient pas été fermés, les rideaux non plus et ce fut donc à la chaleur de cette fin de mois d'avril qu'Oxane se réveilla. Il était encore tôt, l'internat était calme, on pouvait entendre le bruit du vent caressant les feuilles des arbres, ou les oiseaux qui discutaient de choses d'animaux à plumes. C'était une belle journée.

Pendant qu'elle végétait dans son lit, profitant de ce moment de silence et de confort auquel elle assistait rarement. Son pouvoir utilisant une quantité énorme d'énergie, qui lui empêchait de prendre des kilos mais la fatiguait si elle l'utilisait trop longtemps, et la petite brunette avait pour habitude de faire un grand footing le vendredi soir, afin d'être bien crevée et de se lever quand le soleil serait à son zénith le lendemain. Hier elle n'avait pas fait un long trajet et Oxane était donc déjà pleine d'énergie à cette heure avancée du matin.
Qu'allait-elle faire aujourd'hui? Les révisions c'était mort, l'histoire lui donnait envie de se taper la tête contre le mur, comme le reste des matières... Elle réviserait un autre jour avec Iris.

Tout en caressant Stelmaria, elle cherchait quelque chose de cool à faire, mais franchement, elle ne savait pas, tout ce qui lui venait en tête était assez original : paintball, auto-tamponneuses, cinéma, fast-food, bref des trucs faisables en vacances avec des amis mais là on était pas en vacances... Oh et puis c'était aussi faisable en week-end non?
La question était donc avec qui? Quoiqu'en faite Oxane ne prit pas plus d'une demie-seconde à réfléchir. Scott! Ouais, elle voulait passer la journée avec son pote trop génial!

Pleine de motivation, elle se leva et parti préparer son café (parce qu'il fallait bien avouer que celui de la cafet' était imbuvable) en sifflotant une vieille chanson de son collège pendant que Stelmaria, contrariée d'avoir à quitter les draps de sa compagne d'âme, se lavait elle aussi.

Après la douche, la question de la tenue se posait. Il allait faire chaud vu la température qu'il faisait déjà alors que les neuf heures n'étaient pas encore atteintes... Une robe? Mouais, pas vraiment pratique... Un short et un débardeur alors? Ou alors un tee-shirt? Le pantalon et la jupe étant à bannir, l'un pour sa chaleur, l'autre pour la même raison que la robe.
Le choix de la petite brunette se porta sur un short en jean délavé qu'elle adorait ainsi qu'un débardeur tout simple aux fines bretelles et en plus il était à l'effigie des Arctics Monkeys un de ses groupes préférés et donc l'un de ses débardeurs préféré mais elle l'avait en double (une longue histoire, en gros son frère l'avait acheté pour sa copine qui taillait comme Oxane sauf qu'ils ont cassés avant qu'il ne puisse lui offrir donc ce fut la petite soeur qui le récupéra... [end of the story]).

Une fois habillée elle se tourna vers son grand placard à chaussures. Une sortie avec Scott incluait obligatoirement une paire de chaussure hautes de dix centimètres minimum. Ses plus hauts talons semblaient être de quinze centimètres mais étaient aussi très fins. Une vraie paire de stilletos. Marcher avec ces escarpins pendant une journée entière ferait peur à beaucoup de filles mais pas Oxane qui, du fait de sa petite taille, avait l'habitude (bien qu'elle ajouta aussi une paire de baskets plates dans son sac, on ne sait jamais...).
Après l'étape tenue, venait l'étape maquillage et coiffure qui se fini en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. La petite brunette attrapa son sac, y fourra une veste, une bouteille d'eau, sa thermos de café, un porte feuille et pleins d'autres trucs essentiels avant de sortir suivie de son lynx.

Tout en essayant de faire le moins de bruit possible, Oxane arriva au dortoir des garçons et croisa les doigts pour que le surveillant chargé de cet étage dorme ; elle ne savait pas si elle avait le droit d'être ici enfaîte... Encore moins avant neuf heures du matin... La petite brunette resta donc quelques minutes devant la porte, le poing fermé, levé, prêt à taper la paroi de bois tout en faisant bien attention aux bruits avec l'aide de Stelmaria.
Si elle tapait sur cette porte, allait-elle réveiller tout l'étage? Ou alors ne réveillerait-elle personne, pas même Scott? À moins qu'il ne soit pas dans sa chambre et qu'elle ait à remettre ses beaux projets à un autre jour. Ce serait vraiment dommage.

Oh et puis après tout, on s'en fichait, non? Au grand max, elle se ferait gentiment prendre par le surveillant de cet étage, ou alors tout le monde saurait qu'elle se ramenait à huit heures et des poussières pour réveiller un de ses amis et s'il n'était pas là, bah il ne se passerait rien.
Ce fut le petit gargouillement qui venait de son estomac qui finit de la convaincre de toquer sur cette fichue porte. Elle n'avait pas pris de petit déjeuner pour le moment et commençait vraiment à avoir faim.

Pour faire dans l'originalité, parce que l'habituel toc, toc, toc c'était vraiment pas son truc, Oxane tapa dans le rythme de We will rock you deux fois avant de s'arrêter. Il ne restait plus qu'a espérer qu'elle n'avait pas réveillé tout l'étage. Et au pire, on s'en fout.

Lorsqu'il ouvrit la porte elle ne le laissa pas placer un mot.

- Salut! fit-elle avec un sourire éclatant. Dis-moi que tu ne fais rien aujourd'hui sinon je vais m'ennuyer... Sinon ça te dirait qu'on passe la journée ensemble? Ça serait trop cool!

S'il acceptait, cette sortie serait... mémorable
© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Max
ADMIN
Puisqu'on est jeune et con Puisqu'ils sont vieux et fous ♪

• Inscription : 04/12/2009
• Messages : 3367

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Feel Alriiight [PV : Scott. S]   Dim 5 Mai - 23:04

Feel Alriiight !

« Je suis l'architecte de ma propre destruction »
Tout le monde sait à quel point les examens de fin d’année avec moi, c’est du sérieux. Que j’ai besoin de toute mon énergie, ma bonne humeur et ma concentration pour pouvoir être supportable. Surtout avec les autres êtres humains de cette école. Alors je ne sais pas qui est la personne à qui on n’a pas fait passer le mot et qui vient me tirer du lit un samedi matin à 8h. Premiers coups : le son est familier mais je recouvre ma tête d’un oreiller. Deuxième coup : je sursaute, ouvre grands les yeux – je dors avec mes lunettes, oui– et me redresse dans mon lit. We will rock you ? Queen ? On ne me la fait pas tous les jours cette blague ! Je marmone, grogne, me débat dans mes couvertures avant de dessiner finalement un sourire sur ma bouche. Ce sera une bonne journée !
J’ai une petite idée de la personne qui se trouve derrière la porte. Je me redresse sur mes jambes, jette un coup d’œil à mon tee-shirt et mon jogging qui me servent de pyjama et je me demande si je dois passer quelque chose. Je me rappelle qu’elle n’a rien à faire dans ce couloir et j’ai pitié de sa réputation si on la croise là… Cobalt intervient au moment où je vais ouvrir la porte :

- Tu lui ouvres, tu lui dis bonjour et tu te recouches.
- A mon avis, elle va pas m’en laisser le temps…

J’ouvre la porte. Oxane.
Ca a commencé au retour de la fuite. On était tous fortement marqués par ce qui venait de nous arriver. A vrai dire, j’étais un peu brisé. Brisé de l’intérieur. J’avais renoncé à Gwendolyn, j’avais perdu ma vie d’avant, je ne savais plus vraiment où j’en étais. Je me demandais même ce qui allait se passer.
Et puis elle, elle s’est montrée tel un éclair. Toujours forte derrière ce sourire. Elle avait toujours ce tempérament solide, cette volonté de fer et cette détermination. On a fait connaissance, le courant est passé et on est devenus amis. Amis, compères, complices… On passe pourtant notre temps à se chamailler bêtement comme des enfants ou à rigoler comme des ivrognes. Et pour rien. Mais ça me détends, j’oublie un peu le reste et ça fait tellement de bien !

- Salut! réagit-elle immédiatement quand la porte s’ouvre. Dis-moi que tu ne fais rien aujourd'hui ! Sinon je vais m'ennuyer... – débit de parole qui s’accélère - Sinon ça te dirait qu'on passe la journée ensemble? Ça serait trop cool!

Sa bonne humeur et son grand sourire innocent me font oublier toutes les pensées noires que j’avais en tête.

- Avant toute chose, commençais-je lentement en la regardant dans les yeux, tu vas venir dans la chambre pour éviter qu’on te voie. J’ai une réputation à respecter, moi, mam’zelle !

Le ton est joueur, espiègle mais immédiatement détendu. Je la tire à l’intérieur de ma chambre avant d’en fermer la porte. Elle est là, devant moi, prête et souriante comme à son habitude ! Son regard suppliant me fait presque rire.

- T’as de la chance, je n’ai rien prévu aujourd’hui ! Je vais m’habiller, attend moi là !

Je tire mes couvertures, histoire qu’elle puisse s’assoir en attendant. Je sais pertinement que dès que j’aurais le dos tourné, elle va en profiter ! Je n’ai pas besoin d’utiliser une formule de politesse ou un mot d’excuse pour mon bazar. Mon bureau ressemble à un volcan : on se demande même par quel miracle les livres ne tombent pas tous par terre. Le sol aussi est miné. Du côté de la fenêtre, il y a des feuilles de révisions et des habits pliés entreposés tous les 20 cm. Mon bazar s’étend même jusqu’au lit vide à l’opposé de la pièce. Je n’ai pas encore de colocataire même si j’en ai fait la demande. La rentrée de Septembre prochaine me portera peut-être chance.
Je tire de mon armoire un tee-shirt propre et un jean. Je disparais dans la salle de bain et je ramène la porte contre. Alors que je commence à me débarbouiller et à m’habiller, j’entame la conversation.

- Non, mais sérieusement, qu’est-ce que tu fais debout à 8h ? Tu sais pas que le week-end tu peux dormir ? Il y a pas quelqu’un d’autre que tu pourrais embêter le matin ? Et Ox’, t’es au courant qu’on a des examens bientôt ? Je sais que tu vas dire que je suis trop sérieux, que je devrais me relâcher, profiter un peu mais j’ai vraiment besoin de bons résultats.

Je sais que Cobalt va s’ajouter à la conversation. Il était tellement contrarié à propos de sa grasse mat’ qu’il n’hésiterait pas à se faire entendre. C’est dans un soupir qu’il ajouta :

- Surtout une fille comme toi… Ta super-vitesse, ça ne marche pas avec des batteries ? Tu sais, comme dans la pub des Lapins Duracell ?

Il éclate de rire en pensant à sa référence inutile. Je m’active. J’enfile mon jean, mon tee-shirt, mes chaussettes et des converses à moitié bousillées.
Je mouille mes cheveux, passe mes mains dans mes cheveux et ressort de la salle de bain en les secouant. Je sais que Oxane parle presque aussi vite qu’elle est capable de courir. Et c’est ce qui me fait bien rire ! Avec elle, plus besoin de penser ou de combler les trous, on a toujours quelque chose à se raconter.

- Tu vas sans doute me dire que cette manie de travailler est en rapport avec Gwendolyn, son gosse et son idiot de copain, que je suis en dépression, que je dois aller voir quelqu'un, me faire suivre et qu'il faut pas que je me suicide mais, j’ai le plaisir de te dire que non !

Je crois qu’Oxane est d’ailleurs une personne privilégiée : c’est une des seules personnes sur cette terre qui connaît en détails toute cette histoire avec Gwen. J’attrape une casquette, de l’argent et un blouson Teddy bicolore. On se dirige tous les quatre (un loup, un lynx, Ox’ et Moi) vers le couloir d’où je ferme la porte de ma chambre.

- D’ailleurs, où tu nous emmènes ? Je fais une pause, l’observe avant de lui jeter en marmonnant. Je vois que tu as fait des efforts au niveau de la taille. Je te mets au défi de porter des chaussures comme ça toute la journée !



CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Oxane Fox
MODO
« Per ardua ad astra »

• Inscription : 11/10/2012
• Messages : 661

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Feel Alriiight [PV : Scott. S]   Mer 8 Mai - 0:26


Feel Alriiight!


Oxane leva un sourcil étonnée. Depuis quand Scott Summers avait une réputation à tenir? Elle rit en essayant d'être un minimum silencieuse en posant la question à son géant préféré.

-Une réputation à tenir alors? Et j'étais même pas au courant, c'est quoi ce manque de communication Mr.Summers?

Lorsqu'elle entra dans la chambre du blondinet, un sourire s'étira machinalement sur ses lèvres. Qu'est-ce qu'elle aimait cette pièce! Tout lui rappelait les bons moments passés ici à parler de tout, de rien, à rire comme des baleines (une baleine, ça rit?), toutes les idioties qu'ils avaient pu dire... Oui, cette pièce regorgeait déjà d'un bon nombre de souvenirs alors qu'ils se connaissaient depuis quoi? Trois ou quatre mois et c'était comme si ils étaient amis depuis toujours.

- T’as de la chance, je n’ai rien prévu aujourd’hui ! Je vais m’habiller, attend moi là ! 

Oxane lui lança un de ses sourires débordant d'énergie.

- Cool! Je ne sais pas qui j'aurais pu embêter sinon, enfaite je pense que je ne t'aurais pas laissé le choix et tu serais venu avec moi! On ne dit jamais non à Oxane Fox.

La brunette ne se fit pas prier et sauta sur le lit qui venait d'être fait, Stelmaria sur ses talons, pendant que Scott était parti se laver et se changer dans la salle de bain.
La place était encore chaude et elle se tortilla pour trouver la bonne position. Mettez Oxane sur un lit et elle sera heureuse. De plus, le lit en question appartenait à une personne ayant d'une grande place dans son coeur, un peu comme un troisième frère bien que rien n'égale les liens du sang qu'elle partage avec Jarod et Caliban. Toujours est-il qu'il y avait l'odeur du blondinet partout sur l'oreiller ainsi les draps et sa mémoire olfactive analysait donc cet endroit comme apaisant et confortable. si la brunette avait été fatiguée, elle se serait endormie en moins de deux surtout avec Stel à ses côtés.

- Non, mais sérieusement, qu’est-ce que tu fais debout à 8h ? Tu sais pas que le week-end tu peux dormir ? Il y a pas quelqu’un d’autre que tu pourrais embêter le matin ? Et Ox’, t’es au courant qu’on a des examens bientôt ? Je sais que tu vas dire que je suis trop sérieux, que je devrais me relâcher, profiter un peu mais j’ai vraiment besoin de bons résultats.

Oxane allait répondre mais Cobalt la devança.

- Surtout une fille comme toi… Ta super-vitesse, ça ne marche pas avec des batteries ? Tu sais, comme dans la pub des Lapins Duracell ?

L'ancienne ange dévisagea le loup banc puis analysa le bazart ambiant auquel elle était habituée tout en répondant dans l'odre des questions.

- Tu veux les réponses par ordre alphabétique ou chronologique? On va dire chronologique hein, sinon je vais prendre plus de temps pour mettre dans l'odre...

Alors, alors... je suis debout à 8h...
elle réfléchit un court instant, parce que je me suis réveillée tôt, à cause du soleil, entre autre... Je suis au courant que le week end on dort, d'ailleurs, c'est ce que je fais habituellement mais pourquoi pas profiter de cette belle journée qui commence à peine? Ce serait du gâchis et non, je n'avais personne d'autre à embêtter, enfin je crois, j'y ai pas trop réfléchis. Il me semble que Eve à un colloc en ce moment, Yann a un mariage à organiser -et je l'ai prévenu que je voulais une place-, Iris ne se réveillerait pas même si il y avait un concert de hard rock dans les oreilles, Gwen ne doit pas très bien dormir avec Lluvia donc je lui laisse son samedi de répis, Emi j'ai l'impression qu'elle ne dort pas asser et puis Ayla est trop choupinette pour que je la réveille un samedi matin donc il ne reste plus que toi, blondinet, mais je promets que j'ai pensé à toi en premier!

Elle arrêta quelques secondes son flot de parole, le laissant tout emagasiner avant de repartir sur sa lancée.

- Pour les exams, je suis même trop au courant, j'ai passé plus de temps dans la bibliothèque cette dernière semaine que dans ma propre chambre., répondit-t-elle en omettant volontairement de parler de l'arrivée... inatendue de Rune dans sa chambre. Connaissant Scott, il voudrait lui faire la peau ou alors il referait son discour de "tu dois faire attention à qui tu ouvres ta porte...' et caetera alors qu'elle n'avait rien demandé, c'était lui qui était rentré tout seul! C'est d'un triste quand même, passer ses journées cloîtrées à lire des bouquins inintéressant, tu me connais, encore on lirait de la littérature là, oui, d'accord je voudrais bien les faire tout le temps mes devoirs, mais franchement, les manuels de cours, les fiches de méthodologies, ce n'est pas ce que j'appelerait de la littérature. En plus il me manque la moitié du cours de maths vu qu'on fou un peu rien avec Yann, mais bon, j'ai l'esprit scientifique alors je me débrouille. En tout cas, c'est cool que j'ai pu prendre du littéraire et du scientifique cette année, sinon l'un des deux m'aurait manqué... Par contre je trouve que j'ai raison que je te dis de te relacher un peu, sinon tu va finir avec un ulcère à force de stresser pour les exams alors moi, je viens gentiment te proposer de sortir... À 8h du mat' certes mais bon on va pas chipoter hein? Je ne suis pas une amie géniale? Et t'as pas le droit de dire non! finit-elle en riant.

Oxane tourna ensuite la tête vers le canis lupus blanc en retroussant son nez avec une petite grimace.
- Cobalt, je sais que je t'ai réveillé tôt et tout et tout, mais évite de dire que je suis une lapine c'est hyper connoté pour une fille... Sinon en gros t'as raison oui, je suis une pile rechargeable sauf que j'ai rien fait cette semaine à part réviser donc je pète la foooooorme, tu vois? Comme si j'avais bu un energy drink!

Scott sorti ensuite de la salle de bain, vêtu comme à son habitude de sa paire de converse et d'un ensemble tee-shirt / jean qui lui allait très bien à vrai dire. Simple mais efficace.

- Tu vas sans doute me dire que cette manie de travailler est en rapport avec Gwendolyn, son gosse et son idiot de copain, que je suis en dépression, que je dois aller voir quelqu'un, me faire suivre et qu'il faut pas que je me suicide mais, j’ai le plaisir de te dire que non !

Oxane regarda son ami dans les yeux comme si elle essayait de lire ses pensée, mais malheureusement, ce n'était pas vraiment son pouvoir. La relation Gwen - Scott était assez difficile à comprendre mais Ox avait fait ce qu'elle pouvait pour essayer d'interpréter ce qu'il ressentait. L'amour non partagé elle connaissait mais là, c'était différent et compliqué. En plus elle ne pouvait pas simplement se ramener avec un pot de glace, l'écouter parler et lui dire "De toute façn c'était qu'une connasse, elle ne te mérite pas!" parce que la petite brunette était aussi une amie de Gwen (qui est tout à fait géniale comme fille), et que ce serait mentir. Gwen méritait tout autant Scott que Scott méritait Gwen et elle souhaitait leur bonheur à tous les deux mais visiblement ce ne sera pas ensemble. Elle faisait donc tout pour qu'il oublie un peu sa dulciné et qu'il sourit le plus possible. C'est bien ça le job des amis, non?

- Hum... J'ai déjà dit que tu allais te suicider? Je m'en souviens pas... Stelmaria leva son petit museau vers elle lui rappelant que si, elle lui avait déjà dit qu'il ne fallait pas qu'il se suicide. Ah si c'est vrai. Et bien j'ai raison, il ne faut pas que tu déprimes c'est interdit et si tu es si persuadé que tu ne bosses pas comme un forcené pour ça, alors tu n'as pas le droit de faire ta tête d'adolescent dépressif qui va mettre des photo floue montrant son mal-être sur son blog skyrock, compris? Sinon tu connais la sentence, le sourire dessiné au marqueur noir... discretion assurée. continua-t-elle en un petit sourire.

Pendant qu'il prennait le reste de ses affaire, Ox descendit du lit accompagnée de sa moitié d'âme puis le suivit en prenant son sac.

- D’ailleurs, où tu nous emmènes ?

- Forest Hill, le truc habituel. Faut qu'on se fasse un petit dèj là-bas et qu'on planifie la journée.

Elle sentit ensuite son regard sur elle. Il devait certainement avoir (enfin) remarqué qu'elle avait grandi d'une quinzaine de centimètre...

-Je vois que tu as fait des efforts au niveau de la taille. Je te mets au défi de porter des chaussures comme ça toute la journée !

Bingooo! La brunette lui dédia un petit sourire espiègle.

- Je relève le défit Mister Summers mais tu me connais, les talons c'est comme une seconde peau pour moi...

Elle s'arrêta quelques secondes persuadée d'avoir entendu un bruit. Il fallait être discret. Bon en réalité ils n'avaient aucune raison d'être discrets, tout le monde a le droit de sortir à 8h30, mais comme ça c'était vraiment plus drôle. L'étudiante colla donc ses deux mains ensembles en tendant l'index et le majeur, de façon à créer un faux pistolet puis marchait lentement, sans bruit et regardait à droite et à gauche puis se colla au mur suivie de Stelmaria qui jouait aussi son rôle à la perfection.

- En mode furtif Agent Scotty!

Après avoir éteint la lumière elle se replaça dos au mur en attendant que le surveillant arrive. Une vrai gamine!
Celui qui veillait au respect de l'orde n'y vit que du feu alors que les anglaises brunes d'Oxane étaient à dix centimètres de lui. Mission Accomplie Agent Fox!
Le vieux étant parti, elle prit la main de son ami avec un grand sourire et l'entraina les escaliers en courant à vitesse normale, laissant ses talons claquer sur les marches.

Arrivés en bas, ce fut un fou rire qui anima le rez de chaussé encore vide. Ils marchèrent jusqu'à la sortie, parlant du surveillant et de pleins d'autres choses aussi. Une fois à l'extérieur Oxane reprit la main de son ami, le laissa porter son ewig et ils partient tous les quatre à la conquète d'un fast food ouvert pour manger leur petit déjeuner.
Lorsqu'ils arrivèrent à Forest Hill, Oxane ralentit en passant devant la vitre encore brisée qui atestait de la haine des humains contre les mutants. C'était ici qu'elle avait retrouvé Eve quelques jours plus tôt, c'était aussi ici qu'elles s'étaient faite agressées par un groupe de jeunes. Évidement elle avait raconté cette mésaventure à Scott et il avait certainement comprit. Blayant cette pensée noire de sa tête, la petite brunette reaccelera vers l'allée centrale puis arrêta sa course folle.

- Voilà, bonne journée avec le Oxane Express! fit Ox en se retournant vers son ami. Maintenant on mange! J'ai faiiiim! Un énième sourire pour la route puis ils se dirigèrent vers un petit fast food qui servaient bien évidement des petits déjeunés. À peine entrés que le dirigeant la salua d'un sourire. Oxane mangeait souvent ici. Elle se souvenait bien de la première fois ou elle avait demander double portion de pancake, il n'avait pas voulu lui vendre et au final elle en avait mangé trois portions! Comme quoi la taille ne fait pas tout. Bon la chose qui n'était pas dite, c'était que Stelmaria avait mangé la troisième portion...

Oxane s'approcha de l'endroit réfrigéré pour prendre une bouteille de jus d'orange et une salade de fruit qu'elle posa sur un plateau avant de crier au chef : - Comme d'habitude Jack! puis elle se retourna vers Scott.

- À côté de toi je vais passer pour une grosse morphale... Tu veux pas prendre des pancakes toi aussi pour que je pique dans ton assiette?

Avec son air du chat potté de Shreck, elle espérait qu'il ne résisterait pas. Qui résiste au chat potté?

© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Max
ADMIN
Puisqu'on est jeune et con Puisqu'ils sont vieux et fous ♪

• Inscription : 04/12/2009
• Messages : 3367

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Feel Alriiight [PV : Scott. S]   Ven 10 Mai - 0:40

Feel Alriiight !

« Je suis l'architecte de ma propre destruction »
On rasait les murs et on s’efforçait de garder un timbre de voix qui ne pourrait pas réveiller les autres. Elle me fournit quand même des réponses aux questions que j’avais posées.

- Forest Hill, le truc habituel. Faut qu'on se fasse un petit dèj là-bas et qu'on planifie la journée.

Allons donc, quelle bonne idée ! Les petits déjeuner fournit par l’Académy étaient si monotones et peu variés que mon cerveau était en carence ! Je commençais à saturer en ce qui concernait les céréales fades et sans matières grasses ajoutées. Ce qu’il me fallait là, c’était un truc bien calorique. Avec plein de gras, de sucre et de chocolat. Dire que les docteurs me considéraient comme « anorexique ».

- T’as prononcé le mot magique, petite Oxane ! Si on commence la journée par un petit-déj’, pas de soucis, je suis d’accord pour t’accompagner faire le tour du monde !

Elle me fit même un grand sourire avant de contrer ma remarque sur ses chaussures.

- Je relève le défi Mister Summers mais tu me connais, les talons c'est comme une seconde peau pour moi...

J’éclatais de rire. Bon, ok, j’y connaissais rien niveau talons mais j’avais quand même assez fréquenté de filles pour savoir que ça pouvait être une véritable torture.
Alors que la cadence de Ox avait l’habitude d’être rapide (pour ne pas dire incontrôlable), elle s’arrêta brusquement. * Scott. Il y a un bruit. Vous allez vous faire prendre ! * On se colla au mur et Oxane mima un pistolet avec ses mains.

- En mode furtif Agent Scotty!

Je souris et regardait de droite à gauche.

- La voie est libre. Allons-y agent Fox !

En temps normal, j’aurais trouvé ça gamin et puéril mais avec Oxane, non. C’était juste normal et amusant. Un moyen de ne pas prendre au sérieux la vie. Cela m’étonnait beaucoup que le surveillant ne nous ai pas repéré. On étaient cachés dans un couloir accompagné d’un loup blanc de la taille d’un cerf et d’un lynx. Ce n’est pas vraiment ce qu’on verrait à côté de la définition de « discret ».
On l’entendit tout de même s’éloigner. Je lâchais malgré moi un soupir de soulagement. Par la décompression, on éclata de rire tous les deux. On se prit la main comme enfants avant de descendre les escaliers en courant. Dans les escaliers, je la ralentis pour la prévenir :

- Ralentis un peu ! Tu vas te tordre la cheville !

Elle ne m’écouta pas et on continua notre chemin. Le chemin pour rejoindre le centre-ville fut joyeux. En fait, il n’y avait rien de plus joyeux que les discussions avec elle. Pas besoin de réfléchir à ce qu’on allait dire, aux sujets divers et variés de discussion ou à la façon dont elle allait réagir. On riait plus qu’on ne parlait. Le trajet passa extrêmement vite.
On sut qu’on était arrivés dans la ville grâce aux traces encore visibles qu’il restait dans les rues. Ces traces, ces cicatrices, ces marques gravés à vie dans les sols de cette ville. Une des vitrines était brisée. Je vis immédiatement le changement d’air d’Oxane. Je me rappelais ses paroles, ces propres histoires. J’avais essayé de lui remonter le moral mais certaines plaies restent à vifs. Cobalt ne se gêna pas pour demander des nouvelles. Après tout, les deux Ewigs étaient aussi amis que les deux humains : *Elle y pense toujours autant ?*
Une dame passa dans la rue. En nous voyant, elle changea de trottoir presque immédiatement. Malgré moi, je fis un sourire en coin tout en rajustant mes lunettes.

- Les joies d’être des mutants….

Mais Oxane et « pleurer sur son sort », ça fait deux alors, elle me fit comprendre qu’elle effaçait tout cela pour penser à quelque chose de plus positif.

- Voilà, bonne journée avec le Oxane Express! fit Ox en se retournant vers son ami. Maintenant on mange! J'ai faiiiim !

On passa en vitesse devant une pizzeria qui me rappela également des souvenirs : premier rendez-vous avec Gwendolyn. Okay, ça avait tourné au fiasco mais ça avait été marrant. On ne s’arrêta pas là cependant, Little Miss Sunshine avait ses adresses.
La preuve : le directeur l’embrassa presque. Au moins, lui acceptait d’héberger des erreurs de la nature avec leurs bestiaux.
Elle se servit, je fis de même. Je pris une bouteille de jus d’orange, une pomme avant de la suivre. Oxane commanda auprès de « Jack ». Je dévorais des yeux la carte en me demandant bien ce que j’allais prendre et ce que j’allais laisser. Oxane me donna un petit coup dans les côtes pour attirer mon attention :

- À côté de toi je vais passer pour une grosse morphale... Tu veux pas prendre des pancakes toi aussi pour que je pique dans ton assiette?
- Oxane, ce corps d’athlète a besoin de sa dose de gras et de sucre. Je vais donc commander pour moi, tu prendras les restes.

Je souris, l’avertit d’un coup d’œil avant de passer commande.

- Je vais prendre une assiette de pancakes, des œufs brouillés et quelques tranches de ce magnifique bacon.

Sur ce, j’attendis que mon ami récupère son bien avant de choisir une table près de la fenêtre. Nos plateaux débordaient.

- C’est qui la « grosse morphale » maintenant ?

Piquant dans mon assiette, je goûtais ces fabuleux pancakes. A la première bouchée, je faillis mourir tellement ça me faisait du bien.

- Han mon dieu, c’est tellement délicieux ! Tu sais, c’est ça qui est cool avec toi ! T’es pas comme ces filles qui se croient des mannequins et qui s‘interdisent de se faire plaisir en mangeant tout ça pour garder leur taille 36.

Nouvelle bouchée.

- C’est complètement nul ! Après quand tu vas avec elle où que ce soit, c’est toujours salade, tomate et sauce allégée. A côté, forcément que tu vas éviter de prendre un sacrée cheeseburger ou une belle pizza. T’es pas d’accord avec moi ? Au fait, j’ai horreur du sirop d’érable !

La présence d’Oxane avait cet étrange pouvoir de me faire parler pour ne rien dire. Parler de rien mais à pleine vitesse et tout le temps !
Au bout du troisième pancake et de la fin de mes œufs brouillés, je dû m’avouer vaincu. J’avais l’impression que j’allais exploser. Je tendis mon assiette à Oxane qu’elle attrapa immédiatement de peur sûrement que je change d’avis.

- Bon, pour le reste de la journée je suppose que tu vas me traîner dans toutes les boutiques qui seront ouvertes. Je vais être obligé de porter tous les trucs que t’auras acheté et qui sont de toute façon inutile vu la taille que fait déjà ta garde-robe.

Le fameux « Jack » vint nous rendre visite pour nous demander ce qu’on en pensait.

- C’est vraiment délicieux. J’ai rarement goûté des pancakes aussi bons ! Et vos œufs, mmh, un vrai régal !
- Merci beaucoup, mec ! C’est rare pourtant de voir des gens par ici. Surtout le matin. Ouah, elles sont cool tes lunettes. Teintées rouges en plus, laisse-moi voir un petit peu.

Jack me les prit presque immédiatement malgré mon « non » formel. Ce que je craignais le plus au monde allait sans doute arriver. Il ne fallait pas que je perde le contrôle. Je mis immédiatement ma main sur mon visage.

- Je t’en prie, rends-les-moi. C’est important. Rends-les-moi !

En voyant ma réaction, Jack craignait d’avoir fait quelque chose de mal. Il me les posa dans le creux de ma main et je m’empressais de les remettre sur mon nez.

- Désolé, pour ça. Ces lunettes sont juste... elles empêchent des catastrophes.
- Je savais pas mec, je suis désolé.
- Non, c’est rien. Au fait, c’est vraiment sympa d’accueillir les mutants comme si ils étaient normaux.

Il me sourit, nous adressa un signe de la main avant de partir s’occuper de nouveaux clients. Je regardais Oxane terminer son petit-déjeuner.

- Voilà ce que je te propose. On sort d’ici, on se balade un peu – je te laisse le lieu au choix – histoire d’éliminer un peu tout ça. On va se voir un film au ciné, on va se faire un tour sur les montagnes russes et je te laisse te défouler avec ton porte-monnaie dans toutes les boutiques que tu veux. Une journée de rêve en gros ! T’es sûr que ton petit 1m57 va tenir ?

Sur ce, je pris un peu de sirop d'érable sur mon doigt et lui posait sur le nez. Scott Summers avait sans doute déclaré la guerre.



CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Oxane Fox
MODO
« Per ardua ad astra »

• Inscription : 11/10/2012
• Messages : 661

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Feel Alriiight [PV : Scott. S]   Lun 20 Mai - 1:32


Feel Alriiight!


- Un corps d'athlete? Où ça? répondit-elle en riant, T'es encore un peu trop maigrichon Scotty, mais promis, encore quelques petits déj ici avec un peu de sport, tu auras un torse d'apollon et prends des trucs bons pour que finir ton assiette soit vraiment intéressant!

Aussitôt dit, aussitôt fait, Scott commanda des pancakes avec œufs brouillés et bacon, elle espérait sincèrement qu'il lui en laisserait une part pas trop petite, les œufs brouillés de Jack sont tellement fondant et bons qu'on pourrait en manger sans faim...

- Tu essaies de le ravir mon titre de grosse morphème là! Je ne laisserais pas passez cet affront jeune soldat lui répondit-elle en essayant de prendre une grosse voix, mais visiblement quand on rit et sourit à la fois, c'est beaucoup moins facile...
En même temps que son ami, Oxane découpa son premier pancake, y ajouta le sirop d'érable en léchant ses doigts où le liquide avait coulé comme une gamine puis elle prit une bouché, ferma les yeux pour mieux savourer et un autre autre sourire apparu sur son visage. impossible de retourner manger le petit déjeuner infect de l'internat après ça. Elle préférait être nourrie au pancakes de Jack!

Le blondinet semblait du même avis, d'ailleurs il commença un petit monologue sur le fait que c'était bien qu'Oxane mange beaucoup et gras et sucré. Une chose est sûre, Scott ne serait pas diététicien! Ox mangeait en même temps que lui, écoutant ses paroles en souriant parfois à ses réflexions.

- En même temps, faut les comprendre, elles ont pas mon métabolisme et si elles ne sont pas toutes fines toutes jolies certains mecs les trainèrent de grosses mais je suis d'accord avec toi, rien qu'avec des amies j'ai l'aire d'être une Morphée a cause de leurs salades qui sont plutôt bonnes, mais ça ne cale pas du tout... Il faut du sucre, il faut du gras! Mais ne t'inquiète pas, des que tu voudras manger un truc bien gras, bien pas féminin, toque à ma porte, je serais au rendrez-vous! 'Fin tu sais que je serais toujours la pour toi blondinet, la vie c'est vachement moins drôle sans toi en plus t'as vu? Je t'influence parfois tu parles pour rien dire comme moi! et voilà, elle était encore plus de bonne humeur. Oh donne ton sirop d'érable alors, moi j'adooooooore, j'en ai même pris beaucoup trop mais c'est pas grave, au pire je le garderais pour cacher le goût horrible des céréales de la cantine...

Tout en continuant sa deuxième assiette, la petit brunette écoutait attentivement son ami. Enfaîte elle n'avais pas tant pensé au chopine que ça, mais les deux étant des gamins de pure souche ses habits de la journée ne tiendraient pas longtemps et puis elle pourra en profiter pour agrandir encore plus sa garde robe même si Scott ne voyait pas la taille de sa penderie du même œil.
- Mouais, bonne idée et en plus tu te proposes pour porter les sacs, bon c'est pas comme si tu aurais eu le choix, mais le fait que tu y ais penser me touche répondit la brunette en riant. Par contre je ne comprends pas ton problème avec ma penderie... Tu sais très bien qu'une fille n'a j-a-m-a-i-s assez de vêtements, il en faut pour toutes circonstances! Je t'apprendras si tu veux, ça peut toujours être un plus quand tu dragues une fille finit-elle avec un sourire provocateur.
Être coach de mode de Scott serait certainement une expérience... Intéressante...

Jack arriva ensuite pour demander leur avis du petit déjeuner et la brunette se rendit compte trop tard qu'elle avait oublier de prévenir Jack que Scott était "comme elle". Un adolescent ayant perdu tous ses repères pendant un moment, qui a du se battre pour sa survis, qui se sait haï de tous mais qui fit avec une sorte de deuxième famille à l'académie. En bref ; Que Scott était un mutant.
Elle ne vit pas le drame arriver mais faillit agir en voyant les mains du proprio trop proches des lunettes rouges atypique de Scott. Elle s'était levée lorsqu'il lui avait enlever ses verres protecteurs, pour lui reprendre les lunettes pendant que le blond se cachait le visage mais il finirent par régler leur problème ensemble et elle se rassis, après eux et les présenta officiellement.

- Jack voici Scott, Scott c'est Jack.Elle se mordis légèrement la lèvre inférieur et se recoiffa, signe de culpabilité ou de stress. Désolé jack de ne pas t'avoir prévenu qu'il était comme moi et Scotty, désolé de ne pas avoir assuré sur ce coup...

Des nouveaux client entrèrent et Jack du reprendre son poste derrière le comptoir. Pendant ce temps, Oxane expliqua à son ami que le frère de Jack était en faite un mutant qu'elle avait rencontré à New York pendant la chasse au mutant et qu'ils se soutenaient mutuellement lorsqu'ils étaient voisins, de ce fait lorsqu'elle retourna à Forest Hill, Oxane fit la connaissance de Jack qui devient peu à peu un bon ami et son cuisinier favoris.

Scott proposa un emploi du temps qui ravi la jeune brunette. Shopping/Ciné/Mangé? Que demander de plus? Bon elle voulait toujours faire son super paintball et elle réussirait à le caser, mais il se proposait à porter les sac alors autant en profiter.

- J'approuve ton programme blondinet! Alors on se baladera... Je sais pas trop, dans le parc près d'un point d'eau? C'est tellement agréable d'être entourée d'arbres et de fleures et puis il y aura un peu de fraîcheur bien méritée comme il fait déjà chaud! Après tu choisis le film si tu veux parce que je suppose que les comédies romantique c'est pas ton truc donc on va laissé ça pour quand tu es en rancart et puis après on va manger asiatique! Si tu sais pas manier tes baguettes je t'apprendras, t'inquiète. Petit clin d'oeil joueur. La journée s'annonçait bien. Et pour le shopping hein, je t'ai déjà dit ce que j'en pensais! Je veux juste ajouter une partie de paintball à la suite des montagnes russes, parce que j'ai envié d'en faire depuis ce matin et que mon but est de revenir les cheveux bleus ou jaunes de peinture. Ou peut être même les deux! Et je t'assure que je tiendrais le cop et puis si c'est pas le cas tu me porteras, hein? Bon elle avait publier de dire qu'elle avait des chaussures plates aussi... Pas besoin de l’informer, non?

Voilà, le programme était bouclée, elle avait même envie que la journée se prolonge jusqu'au repas du soir et peut être même après si elle tenait encore debout...
Scott en profita pour mettre une pointe de sirop d'érable sur le nez mutin de son amie qui fronçât le dit nez juste après, comme un enfant. La sensation du liquide collant était... Étrange. En moins d'une seconde Oxane s'attacha les cheveux en prévision de la bataille qui venait de commencer puis elle trempa les index et majeur de chaque main dans le sirop puis s'approcha dangereusement de la tête de son ami avant déposer ses doigts et de faire deux belles traces brillantes de chaque côtés de ses joues en une vitesse record en criant :"BANZAIII! La riposte ayant été envoyée, la guerre avait officiellement commencé.
Le reste de la bataille dura bien un petit quart d'heure, le temps que les mini-pots de sirop soient vidés de leur contenus sur les visages et cous des deux mutants sous le regard amusé des deux ewigs. C'était présent leur genre aux deux adolescent de partir dans de tels trips. Ils étaient maintenant tout visqueux au niveau du visage et attireraient certainement les abeilles rien qu'en sortant mais au moins ils s'étaient bien amusés à s'aplatir à moitié sur la table pour écraser leurs mains visqueuses contre le visage adverse. Oxane avait eu raison de remonter ses cheveux, ils auraient bien souffert. Un grand sourire sur la bouche, La brunette passait sa langue sur ses lèvres et avait recommencer à lécher ses doigts avant de trainer Scott avec elle devant l'évier des toilettes pour paraître un peu plus propre en sortant, enfin après avoir pris une magnifique photos d'Oxane embrassant la joie se son ami. Et oui, les photos font les souvenirs alors autant tout flasher pour ne jamais oublier. Oxane fit un petit coup de langue sur la joue de son ami en riant avant de commencer à se mettre de l'eau sur le visage. Sn maquillage sera fichu, c'était sûr, mais elle mis ses mains en coupe pour en récupérer le plus possible et se tourna vers son ami. C'était vraiment tentant. Trop tentant. Elle jeta d'un coup toute l'eau contenue sur le TEE-shirt (enfin à la base elle avait essayer de viser le visage mais vo, la gravité faisait que le TEE-shirt était autant touché) de Scott tout en criant "VENGEANCE!"

© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Feel Alriiight [PV : Scott. S]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Feel Alriiight [PV : Scott. S]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» TNA 4 janvier. Scott Hall, X-Pac, Nasty Boys... et Hogan!
» Scott Gomez à Montréal
» Les frères Scott
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ✗ le 30/03 vers 01h58
» Your worst battle is between what you know and what you feel ▬ Nolà&Lulla

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal Time ♪ :: ~ FOREST HILL :: •• Dans la Ville-