Eternal Time ♪


 

Partagez | 
 

 Retrouvailles envoûtantes [PV Oxane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Invité
Invité

MessageSujet: Retrouvailles envoûtantes [PV Oxane]   Lun 22 Avr - 21:07

J’étais de service pour surveiller les couloirs des filles cette nuit. Ils avaient besoin de nombreux surveillant car les caméras étaient en disfonctionnement. Je me baladais dans le long couloir des ex anges avec un écouteur dans l’oreille droite. L’autre pendait autour de mon cou. Et si je me faisais faire un tatouage ? J’en ai toujours rêvé. Mais il faut dire que je n’ai pas vraiment les moyens. Oh, et puis au pire je peux toujours m’amuser à faire circuler de la drogue pour gagner un peu plus. Le salaire d’un surveillant ne vole pas très haut pour ce que l’on nous demande. C’est dommage…

Le couvre-feu était à vingt-deux heures. Par conséquent, je ne voyais vraiment pas l’utilité de nous faire surveiller déjà à vingt-et-une heure. Je faisais les cent pas, avec Tigrou (appellation ironique pour désigner la demi-portion qui me sert d’Ewig) derrière moi, quand j’entendis une clé s’enfoncer dans la serrure d’une porte. Je me retournais et vis une étudiante rentrer dans sa chambre, suivie de son Ewig. Cette démarche, ces cheveux, et même cette moitié d’âme qu’était la sienne, je la connaissais.

Je me rapprochais rapidement, et avant qu’elle n’ait pu refermer la porte, je coinçais mon pied et poussais avec ma main pour qu’elle rouvre. Mon Ewig se fila dans l’ouverture et rentra dans la chambre. Pour une fois, je la trouvais plutôt dégourdie, ce qui me surprit même. Ou alors pensait-elle qu’il valait mieux en finir le plus rapidement, parce que de toute façon, je ne changerais pas d’avis ? Je ne savais pas… Je ne rétablissais que quelques fois le contact avec mon Ewig. D’après certaines personnes, c’est ça qui me donnerait mes migraines. Je reportais de nouveau mon attention sur elle. Cheveux bruns et bouclés encadrant sa gueule d’ange, elle sembla surprise de me voir pénétrer dans sa chambre. Je refermais la porte de mon pied avant de lui offrir un sourire à la fois séduisant, ironique et angoissant.

« Bonsoir… Oxane ».

Je m’avançais, prenant possession des quartiers intimes de cette jeune fille. Moderne et design, cette chambre avait tout pour s’y sentir bien.

« Joli chambre… ».

Je me jetais sur son lit.

« Oh, et ton lit… Des plus confortables. Il donnerait même des idées. Pour cette nuit ».

Je lui desservais toujours le même sourire innocent. Bien sûr, je plaisantais. Un peu…
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Oxane Fox
MODO
« Per ardua ad astra »

• Inscription : 11/10/2012
• Messages : 661

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Retrouvailles envoûtantes [PV Oxane]   Jeu 25 Avr - 22:21


Retrouvailles Envoûtantes


Dans la calme de la biblithèque, Oxane révisait. Les cours supérieurs étaient nettement plus difficiles que ceux du lycée, du moins ils demandaient beaucoup plus de travail personnel et sans être une flemmarde de première, parce que les bonnes notes elle aimait bien quand même, la petite brunette commençait à en avoir marre de réviser. Les partiels étaient pour bientôt certes, mais le soleil qui brillait à l'extérieur lui donnait envie de tout plaquer pour sortir courir avec Stelmaria sous l'ombre des arbres... Sauf que ce n'était pas possible pour le moment, il fallait d'abord travailler. Elle soupira et posa sa tête entre ses mains. Pourquoi n'avait-elle pas plutôt choisi de faire surveillante? Au moins il n'y avait plus rien à apprendre et elle aurait été payée... Mais bon, il ne fallait pas s'appytoyer sur son sort non plus, elle était encore vivante et c'était assez pour être heureuse.
Elle bu discretement une gorgée de café, les liquides et la nourriture n'étaient normalement pas admis dans la bibliothèque mais si elle devait y passer toute son après midi, sans caféine, ce ne serait pas vivable!

Après cette vraiment mise au travail, elle ne vit pas les heures passées ni même le soleil baisser d'intensité. Ce fut Stelmaria qui était sortie s'amusée pas très loin de l'internat qui la détacha de ses bouquin lui rappelant que la bibliothèque fermait à vingt heure trente et il était déjà vingt. La poisse. La brunette rangea ses affaires en une vitesse éclair puis prit avec elle quelques livres qu'elle comptait emprunter pour continuer cette séance de révision un autre jour.

Ce fut lorsqu'elle passa à côté de la cafétériat désormais fermée que son estomac lui rappela qu'a part du café elle n'avait rien ingurgité depuis midi... La petite brunette soupira en espérant qu'il lui restait des gâteaux...
Arrivée à son étage, elle eu un peu de mal à sortir les clés de son sac sans faire tomber la petite pile de livres qu'elle portait et n'entendit pas le surveillant qui s'était rapproché d'elle. Elle ne le vit pas non plus bloquer la porte avec son pied et entrer dans la chambre ce qui expliquait son air plus qu'étonné lorsqu'elle reconnu Rune, dos à sa porte. Elle ouvrit grand les yeux avant de poser les livres sur une étagère. Il refmera la porte d'un coup de pied puis lui sourit de la façon d'un chasseur devant sa proie.

« Bonsoir… Oxane ».

Toujours surprise de le voir devant elle, la brunette avait fini par croire qu'il était mort après leur séparation à la forêt, Oxane était partagée entre le sentiment de bonheur de savoir qu'il n'était pas mort même si il n'avait pas vraiment été très gentil et la rancune parce qu'il l'avait bien fait souffrir physiquement en touchant Stelmaria blessée à la patte. Malgré tout, son caratcère "angélique" prit le dessus et Oxane lui pardonna contente de savoir que toutes les personnes qu'elle avait vraiment rencontrées pendant cette fuite respiraient encore.

- Rune! J'avais fini par croire que t'étais... mort. fit-elle en lui rendant un sourire contente.

Rune s'avança dans la chambre de la brunette qui n'avait pas vraiment comprit ce qu'il faisait ici et elle pensait bien que ce n'était pas juste pour lui montrer qu'il était encore vivant. À moins qu'il s'ennuyait juste et l'avait vu. Ouais, ça collait bien au personnage mais autant demander.

« Joli chambre… ». dit-il avant de s'allonger sur le lit double de l'étudiante.

C'était officiel, elle ne le comprenait pas.

« Oh, et ton lit… Des plus confortables. Il donnerait même des idées. Pour cette nuit ».

Ah bah si. Enfin non, il venait pour la draguer et coucher avec elle? Bof, il aurait du comprendre durant leur fuite de la forêt qu'elle n'était pas du genre facile à ce niveau là. En tout cas, sa tête n'allait vraiment pas avec ce qu'il disait, il faisait bien trop angélique... Oxane eu un air blasé lui montrant qu'elle avait bien comprit le message implicite avant de répondre.

- Si tu voulais dormir ici, il aurait été plus poli de demander avant et puis ne te fais pas de faux espoirs, ce serait sur le canapé en plus j'ai cours demain alors pour tes batailles d'oreillers, ce ne sera pas pour ce soir.

Répondre à côté de la plaque en le sachant parfaitement et en étant sur que l'autre savait également que c'était pour rire était une des choses qu'Oxane aimait beaucoup faire. C'était amusant. En tout cas, elle avait hâte qu'il parte ou un truc du genre parce que bien qu'elle supportait parfaitement sa présence, la brunette avait envie de se laver, de se coucher dans son lit en regardant une série et en mangeant des gâteaux. Rien de plus et la présence d'un homme aux avances douteuses gachait tout.

- Dis, tu vas rester longtemps? J'avais d'autres projets pour ce soir, genre manger et dormir afin de ne pas ressembler à un zombie demain... Tu vois? Demanda-t-elle toujours avec son petit sourire un peu fatigué.

Durant toute la discussion, Stelmaria était partie un peu plus loin dans la piece, loin de la portée du brun. Les souvenirs de la douleur qu'elle avait éprouvée durant l'épisode de la forêt n'était pas du tout un bon souvenir et la féline espérait qu'il allait bientôt partir. Elle avait peur qu'il refasse du mal à sa moitié d'âme par son intermédiaire.

© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Retrouvailles envoûtantes [PV Oxane]   Ven 26 Avr - 0:31

« Si tu voulais dormir ici, il aurait été plus poli de demander avant et puis ne te fais pas de faux espoirs, ce serait sur le canapé en plus j'ai cours demain alors pour tes batailles d'oreillers, ce ne sera pas pour ce soir. Dis, tu vas rester longtemps ? J'avais d'autres projets pour ce soir, genre manger et dormir afin de ne pas ressembler à un zombie demain... Tu vois ? ».

Je la regardais, amusé, en levant un sourcil. Elle était déjà tellement crevée. Qu’avait-elle bien pu faire toute la journée ? Ma curiosité fut piquée. Alors que son Ewig me fuyait, ce que je trouvais très amusant, Oxane ne semblait pas vraiment repoussée à l’idée que je sois ici. Elle semblait m’avoir pardonné. Ah, les anges… Quelle faiblesse ! Narnia rejoignit l’autre félin et se coucha près de lui, enroulant sa queue autour de ses pattes.

« Tu ressembles déjà à un zombie… ».

Flatteur. Non, ce n’était pas censé être drôle, c’était juste une constatation. Des cernes lui tombaient déjà sous les yeux. Zombie… C’était exagéré. J’avais vraiment du mal à m’imaginer un ange ressembler à un zombie. Surtout elle. Je souris à cette idée.

« Depuis quand as-tu entendu que j’étais poli ? ».

Oui, poli, je ne l’étais pas vraiment quand il était question de sexe et de jolies jeunes filles… Cela me rappela la dernière fois que je l’avais rencontrée. C’était la première fois que je lui parlais. Dans la forêt, je m’étais d’abord jeté sur elle, puis je l’avais embrassée pour sauver notre peau auprès des militaires. D’ailleurs…

« Tu m’es redevable de ta vie quand même… ».

Je lui offris un sourire intéressé. Je me levais. Certes son lit était confortable, mais bon… Je n’aimais pas rester allongé. Je plantais mon regard dans le sien, et ajoutait toujours avec la même bouille :

« Qui se fait de faux espoirs dans l’histoire ? ».

Je rigolais devant sa mine blasé. Il est vrai qu’elle était très jolie, mais vraiment, je ne comptais pas la violer. Je me rapprochais un peu d’elle et la gratifiais d’un sourire, sincère pour une fois.

« Ne te fais pas de sang d’encre, j’évite à l’Académie… ».
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Oxane Fox
MODO
« Per ardua ad astra »

• Inscription : 11/10/2012
• Messages : 661

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Retrouvailles envoûtantes [PV Oxane]   Sam 27 Avr - 0:33


Retrouvailles Envoûtantes


Rune regarda la petite brunette intrigué, ce qu'elle remarqua mais ne fit aucun commentaire, à ne rien faire elle se reposait un peu mais c'était sur qu'elle dormirait en cours d'histoire, même la caféine ne la tiendrait pas debout, mais bon, c'était pas comme si elle ratait grand chose. Par contre, avec tout ce qu'elle avait bu à la bibliothèque, elle allait tenir encore quelques heures contre sa volonté...

« Tu ressembles déjà à un zombie… ».

Merci Rune, c'est vraiment sympa de ta part de m'enfoncer encore plus. C'était ce qu'elle pensait mais la petite brunette savait très bien qu'il y avait une part de vérité dans ce qu'il disait, bien qu'elle n'avançait pas encore les bras en avant tout en criant "cer-vaux" à tue-tête, elle devait avoir une sale tête ou du moins une tête d'étudiante en révision, ce qui revenait au même...

« Depuis quand as-tu entendu que j’étais poli ? ».

Bonne question, certainement jamais. L'espoir fait vivre à ce qu'on dit. En tout cas elle sourit à sa phrase : il n'avait pas changé, c'était en quelque sorte rassurant de voir que malgré ce qu'ils avaient tous enduré, ils n'avaient pas tant changé que cela, ils restaient de jeunes adultes qui préparaient ou pas leur avenir ayant une vie la plus normale possible si l'on oubliait les ewigs et les pouvoirs...

« Tu m’es redevable de ta vie quand même… ».

Ce fut à Oxane de lever un sourcil, légèrement amusée. Il oubliait donc que sans elle, il n'aurait pas eu cette affreuse tenue de militaire, et que sans elle et bien ils l'auraient peut-être trouvé, que sans elle il n'avait personne a faire passer pour une "pseudo petite-amie" ou un truc du même genre (et elle avouait qu'il embrassait extrêment bien, même en situation dangeureuse) .

- Et vis et versa, je t'ai quand même fournis la tenue et le personnage de la "petite-amie", mais sincèrement, mieux faut éviter de ressasser le passé, sinon je vais faire des cauchemars, ma figure de zombie ne s'arrangera pas et tu l'auras sur la conscience Rune.

Il fit un petit sourire avant de partir du lit double laissant sa trace sur les draps qui étaient un peu froissé maintenant or Oxane s'en fichait royalement, c'était pas grave.

« Qui se fait de faux espoirs dans l’histoire ? ».

Pour un énième fois elle eu ce sourire amusé/blasé et ne répondit rien, cette question étant purement rhétorique.
Étonnement il lui sourit "pour de vrai" cette fois. Elle n'en montra rien de l'extérieur mais il l'avait un peu étonné, Oxane ne l'avait jamais vu avec ce sourire.

« Ne te fais pas de sang d’encre, j’évite à l’Académie… ».

Il évitait quoi? Puis elle comprit quelques secondes après, il évitait d'utiliser les jeunes filles de l'internat qu'il devait surveiller pour les plaisirs charnelles. Devait-elle être rassuré? Nan mais parce qu'en disait qu'il évitait à l'académie, il disait aussi implicitement qu'il le faisait autre part...
Sans chercher plus loin, Oxane fini par ouvrir un placard et en sortir un paquet de gâteau avant de prendre la place que Rune utilisait anciennement, qui était tout chaude, sur le lit.
Elle dit, en jouant exagérement la comédie :

- Oh c'est sûre que je suis toute rassurée là. puis elle rit franchement. Il semblait cool finalement.

Elle enleva ses chaussures à talons bien trop haut pour qu'elle puisse tenir enore dessus à cette heure puis s'allongea totalement.

- En plus tu perdrais certainement ton travail... J'aurais du faire surveillante, j'aurais pas tous ces cours à apprendre, ces partiels à réviser... et cette tête de zombie! dit la petite brunette avec conviction.

Elle ouvrit sa boîte de petit écoliers puis en mangea un avant de se rappeler que la politesse était d'en proposer à son invité (qui s'était invité tout seul)... Elle lui tendis la boîte en souriant.

- T'en veux?

La brunette s'étira déplaça un de ses oreillers pour que sa position soit plus confortable. Bon, on pouvait apercevoir son pyjama, plié sous son autre oreiller, qui était composé d'un short noir moulant et d'un tee-shirt trop large. C'est vrai qu'il faudrait aussi qu'elle se lave et se chamge, mais certainement pas tant qu'il serait encore là.

- Tu as vu, moi je suis polie, je te propose des gâteau et je ne te fais par sortir à coup de pieds de ma chambre. Je mériterais une médaille continua Oxane en riant.

Stelmaria appréciait finalement la compagnie de l'autre ewig qui ne l'énervait pas. Elle avait fini par s'endormir elle, qui n'était pas sous l'influence de la caféine. Oxane la couva du regard en souriant. Les deux félins étaient mignons comme ça.

[C'est bof bof mais passé minuit j'écris assez mal ^^']

© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Retrouvailles envoûtantes [PV Oxane]   Sam 27 Avr - 20:15


« Oh c'est sûre que je suis toute rassurée là ».

Je me joignis à son rire. Oui, c’est vrai que ce devait être rassurant pour une jeune fille aussi jolie qu’elle l’était. Je me surpris à me demander si elle était encore vierge. Oh, si un jour elle tenait à perdre sa virginité, qu’elle me fasse signe, j’en serai ravi !

« En plus tu perdrais certainement ton travail. J'aurais dû faire surveillante, j'aurais pas tous ces cours à apprendre, ces partiels à réviser… et cette tête de zombie ! ».

Il n’est jamais trop tard pour changer de voie. Et puis pourquoi voulait-elle étudier ? Voulait-elle quitter l’académie ? Nous mutants, en dehors de ces lieux étions encore méprisés. Dans certaines candidatures il fallait même renseigner si nous étions mutant ou non. Je connais peu de gens qui ont eu le travail. Discrimination ? Partout, surtout après la guerre. Notre existence était avant encore méconnue.

« Tu as vu, moi je suis polie, je te propose des gâteaux et je ne te fais par sortir à coup de pieds de ma chambre. Je mériterais une médaille ».

Etais-je tellement exécrable ? Tellement sournois ? Je souris. Tant mieux si l’on me voyait ainsi. Je me rassis à côté d’elle sur le lit et la regardais manger ses petits écoliers. Je hochais négativement de la tête quand elle me retendit la boîte. J’étais plutôt salé, et je n’avais pas faim. Je pris ensuite un ton ironique avec un sourire tout aussi ironique.

« Non, tu crois que je me ferais Vraiment renvoyer ? ».

Je rigolais. Bravo, qu’elle déduction elle avait eu, qu’elle logique ! Ça méritait des applaudissements une telle vivacité d’esprit que je ne manquais de lui faire. J’applaudis exagérément et pendant un moment avant de voir sous son oreiller une tenue qui lui servait de pyjama. Je pris son short sous ses yeux attentifs.

« Tiens, tu veux pas aller te changer ? Me faire un petit défilé et je note ? ».

Mon regard pétillait de malice et je lui souris perversement avant de rigolais.

« Oh oui, ça serai très poli de ta part… La politesse serai de me rendre un des plaisirs que je t’ai fait lors de notre rencontre ».

Je continuais de rire et la gratifiais d’un sourire mystérieux. Je faisais allusion au baiser que lui avais donné dans la forêt. Que voulez-vous ? Malgré tout ce qui s’est passé, on ne change pas la nature d’un homme aussi facilement.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Oxane Fox
MODO
« Per ardua ad astra »

• Inscription : 11/10/2012
• Messages : 661

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Retrouvailles envoûtantes [PV Oxane]   Dim 28 Avr - 14:49


Retrouvailles Envoûtantes


« Non, tu crois que je me ferais vraiment renvoyer ? ».

L'ancien démon applaudit en riant. Il s'était installé à côte de la petite brunette qui mangeait tranquillement ses gâteaux au chocolat. Oxane tourna la tête vers lui.

- À moins que tu couches aussi avec le principal, oui, je pense que ce soit possible. répondit-elle en riant. Après tout avec lui, elle s'attendait à tout.

Le brun vit son pyjama qui n'était plus caché par son oreille et s'empara du petit short noir sous le regard de la brunette qui se demandait ce qu'il allait encore faire. Elle ne voyait pas du tout où cette discussion les menait, mais Oxane avait bien remarqué qu'elle riait beaucoup, certainement un des effets secondaires du manque de sommeil associé au taux de cafeine dans son organisme.

« Tiens, tu veux pas aller te changer ? Me faire un petit défilé et je note ? ».

Ah c'était donc ça... La petite étudiante planta son regard dans les yeux bleus du surveillant. Si cette scène avait été un gif, l'écriture "Are you serious?!" aurait bien résumé la situation. Le problème avec Rune, c'est qu'elle ne savait jamais si il blaguait ou pas.

« Oh oui, ça serai très poli de ta part… La politesse serai de me rendre un des plaisirs que je t’ai fait lors de notre rencontre ».

Et elle ne savait toujours pas si il blaguait ou pas mais étant d'humeur joueuse et sournoise son regard devint plus petillant, amusé, pour répondre au sourire pervert qu'il venait de lui faire. Bien qu'elle sâche qu'il parlait du baiser, elle simula l'incompréhension tout en montrant bien qu'elle faisait exprès. Encore.

- Oh je ne me souviens pas vraiment de plaisir cette nuit là... Surtout d'une douleur particulière, tu voudrais que j'aille carresser ton ewig? Ce sera à tes risques et périls, mais c'est vrai qu'on dirait que son pelage est soyeux...

Oui, Oxane s'amusait bien.

- Quant au défilé, même pas en rêve. Demande plutôt à l'une des tes multiples conquêtes qui doit attendre de recevoir un message ou même un regard de ta part, elle serait ravie de satisfaire tes désirs je pense...

Puis Oxane lui offrit un sourire, le défiant presque de le faire.

Quand est-ce qu'elle arriverait enfin à dormir? La sensation des insomnies n'était pas vraiment connue pour la belle brune qui n'attendait plus que son sommeil l'emporte, enfin une fois le surveillant sorti. De plus elle était quasiment sur que le fait qu'il soit dans sa chambre n'était pas vraiment approuvé dans le règlement de l'internat...

- Au faite, un garçon dans la chambre d'une fille, ce n'est pas interdit? Tu jouerais ton poste rien que pour venir me voir? Comme c'est gentil! demanda-t-elle un sourire vrai et amusé sur les lèvres.
Elle passa ses jambes sous la couette. La jupe n'était vriament pas comfortable, la brunette espéra qu'elle aurait le temps de se laver et se changer une fois qu'il serait parti...

© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Retrouvailles envoûtantes [PV Oxane]   Dim 19 Mai - 0:30

« Oh je ne me souviens pas vraiment de plaisir cette nuit-là... Surtout d'une douleur particulière, tu voudrais que j'aille caresser ton Ewig ? Ce sera à tes risques et périls, mais c'est vrai qu'on dirait que son pelage est soyeux... ».

Je fis la moue. Vu sous cet angle, oui, on ne pouvait pas parler d’une partie de plaisir. Il est vrai que je ne me souvenais plus de cet épisode, juste du baiser langoureux. Ce doit être ça, qu’on appelle la mémoire sélective. Sa voix se fit mielleuse, presque… Sadique, sournoise, maline. Je souris. Ce changement soudain me plaisait.

« Quant au défilé, même pas en rêve. Demande plutôt à l'une des tes multiples conquêtes qui doit attendre de recevoir un message ou même un regard de ta part, elle serait ravie de satisfaire tes désirs je pense... ».

Devrais-je y comprendre un message sous-entendu ? Comme quoi je devrais m’occuper davantage de mes conquêtes, les considérer un peu plus ? La blague ! Comme le dit le dicton, une de perdue, dix de retrouvées.

« Au fait, un garçon dans la chambre d'une fille, ce n'est pas interdit ? Tu jouerais ton poste rien que pour venir me voir ? Comme c'est gentil ! ».

Ah elle voulait se la jouer comme ça ? Mais elle avait raison… Si je me faisais prendre, je serais dans de beaux draps, tiens ! Est-ce que je risquerais mon poste pour une fille ? Non. Est-ce que je risquerais ma place pour une fille ? Jamais. Est-ce que je risquerais ma place pour Oxane ?

« Je suis maso, ce n’est pas ça qui me fera plier, tu dois le savoir ». Sourire. J’ajoutais : « Œil pour œil, dent pour dent. Et… J’ai toujours le dernier mot ».

Je réfléchissais à ce que je venais de dire. Cela m’était sorti de la bouche spontanément. Mais en général, c’était le cas. Orgueil surdimensionné ? Non ! Bien sûr que je plaisantais, mais je ne voulais rien laisser paraître.

« En général, quand les filles me disent ça, je leur réponds que je ferais n’importe quoi pour elles… ».

Je ne pus m’empêcher de lui sourire.

(navré, c'est juste un peu pourri...)
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Oxane Fox
MODO
« Per ardua ad astra »

• Inscription : 11/10/2012
• Messages : 661

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Retrouvailles envoûtantes [PV Oxane]   Lun 20 Mai - 2:09


Retrouvailles Envoûtantes

« Je suis maso, ce n’est pas ça qui me fera plier, tu dois le savoir »

Un sourire dont il détenait le secret s'immisça sur ses lèvres avant de reprendre :

« Œil pour œil, dent pour dent. Et… J’ai toujours le dernier mot ».

Elle ne comprenait pas trop pourquoi il avait ajouter ces dernières phrases mais à vrai dire, elle ne comprenait pas du tout Rune alors quelque chose de plus ou de moins elle ne ferrais pas le différence.

«En général, quand les filles me disent ça, je leur réponds que je ferais n’importe quoi pour elles… ».

Il sourit. Elle rit doucement.

- Oh et qu'est-ce-que je suis donc supposée répondre? Elle prit une voix de midinette insupportable. Oh Rune, ça me touche vraiment que tu fasses ça rien que pour moi avant de reprendre sa voix habituelle. Puis tu les emballe en faisant le mec en train de tomber amoureux, tu couches avec ta groupie puis tu te barres en pleine nuit, c'est ça?

Elle eu à son tour un petit sourire. C'était amusant d'imaginer comment ce Don Juan faisait pour avoir toutes ces filles. Elles devaient être naïves et crédules enfin très naïves et très crédules si il ne faisait qu'agir comme ça... Non, il devait réserver ses techniques de séductions pour les autres filles, celles qui n'y croyait pas... Oxane aurait été curieuse de savoir ce que c'était mais franchement? Là, elle voulait être enfin au calme pour se laver, se changer et dormir, enfin il ne semblait vraiment pas vouloir partir de sa chambre donc elle commençait à accepter l'idée qu'elle s'endormirait dans sa chambre lorsqu’il serait là même si ça ne l'enchantait vraiment pas...

- Et pour les autres alors? Celles qui ne sont pas en manque affectif et ne tombent pas dans le panneau tu fais comment? Qu'elles sont tes limites? Enfin j'ai pas vraiment envié de les tester, tes limites de masochisme, ça me fait un peur je savoir. Jusqu'à où es-tu capable d'aller pour avoir une fille? Loin je présume.

Tout ne parlant Oxane se redressait dans son lit, toujours en uniforme, toujours ce petit sourire joueur sur le visage pour coller avec son ton ravageur et toujours joueur.
© fiche créée par ell



Dernière édition par Oxane Fox le Lun 20 Mai - 14:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Retrouvailles envoûtantes [PV Oxane]   Lun 20 Mai - 2:50

    « Oh et qu'est-ce-que je suis donc supposée répondre ? ». Elle prit une voix de midinette insupportable. « Oh Rune, ça me touche vraiment que tu fasses ça rien que pour moi », avant de reprendre sa voix habituelle. « Puis tu les emballe en faisant le mec en train de tomber amoureux, tu couches avec ta groupie puis tu te barres en pleine nuit, c'est ça ? ».

    Je ne pus m’empêcher de m’imaginer la scène. Moi dans un bar, m’approchant d’une Barbie ambulante, lui offrant quelques verres et jouant de mon charme. En deux temps trois mouvements la fille était dans mon lit, et j’étais penché au-dessus d’elle à la couvrir de baisers. Oui, je me représentais extrêmement bien la scène, jusqu’à ce je remarque que celle avec qui je couchais n’était autre qu’Oxane. Je secouais la tête, un sourire pervers aux lèvres. Je me sentais bien en sa compagnie, et je ne comptais pas partir de si tôt. Elle semblait pourtant vraiment fatiguer…

    « Et pour les autres alors? Celles qui ne sont pas en manque affectif et ne tombent pas dans le panneau tu fais comment? Qu'elles sont tes limites? Enfin j'ai pas vraiment envie de les tester, tes limites de masochisme, ça me fait un peu peur je t’avoue. Jusqu'où es-tu capable d'aller pour avoir une fille? Loin je présume ».

    Je la transperçais du regard. Elle ne savait pas ce qu’elle disait… C’était dangereux, ce qu’elle venait de demander. Devais-je y comprendre un sous-entendu ? Oui, de préférence. La seule chose qui était dans la séduction similaire aux maths, c’était que l’on comprenait mieux avec l’exemple. Un sourire aux lèvres, je me penchais au-dessus d’elle la faisant basculer sur le dos. Tout en gardant un contact visuel, je lui caressais doucement la joue du revers de la main. Sa peau était lisse, et ce contact agréable. Cela lui plaisait-il ? Non ? Je ne perdais pour autant pas mon sourire. Mes lèvres effleurèrent les siennes, et ce simple contact me fit frissonner. Il fallait vraiment que je me trouve une copine si seul un simple baiser me donner des frissons. Je n’avais plus l’habitude depuis que je travaillais.

    « Rien ne vaut la démonstration… ».

    Je susurrais cela avec une pointe d’ironie, d’une voix mielleuse. J’ajoutais avec en souriant :

    « Tu comprends mieux maintenant ? ».

    Je caressais ses cheveux de ma main droite pendant que je m’appuyais sur mon coude gauche. Je lui exposais juste mes techniques, il fallait qu’elle se décoince ! J’arborais un air plus sérieux pour répondre enfin à sa question.

    « Tu ne sais pas jusqu’à quel point je suis prêt à aller… ».
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Oxane Fox
MODO
« Per ardua ad astra »

• Inscription : 11/10/2012
• Messages : 661

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Retrouvailles envoûtantes [PV Oxane]   Lun 20 Mai - 14:58


Retrouvailles Envoûtantes

Il eut un sourire pervers qui n'arrangeait pas la situation... Elle n'aurait résolument pas du imaginer ça et ni même lui poser ces questions, c'était jouer avec le feu et il y avait de fortes chances qu'elle finisse brûlée... Il la regarde dans ses les yeux. Elle dégluti difficilement. Depuis quand avait-elle décidé de jouer avec un mec absolument imprévisible? Certes, si il avait été prévisible ça aurait été beaucoup moins... intéressant, enfin il y aurait eu beaucoup moins d'adrénaline mais ça restait une bad idea.
Elle ne vit rien arriver, tout ce passa plutôt vite, bien que normalement le domaine de la vitesse était plutôt le sien, il l'avait bien surprise pour le coup. Oxane n'avait pas compris ce qu'elle faisait désormais sous son ancien coéquipier de fuite néanmoin elle savait une chose : elle ne pouvait pas bouger. La peur devait la paralysée un peu, la surprise aussi et puis le fait qu'un bel, très bel, homme soit à cinq centimètre de hauteur d'elle ne devait pas y être pour rien. Pour le moment elle ne rougissait pas encore.

Rune décida de faire changer ça et se pencha vers elle. Sa main passa sur la joue de la brunette ce qui enflamma sa peau. Bon elle n'était pas non plus rouge fluo hein, juste légèrement rosée mais ça trahissait bien son embaras. Il allait arrêter quand? Enfin ce n'était pas qu'elle n'appréciait pas, juste que c'était... elle ne savait pas vraiment quoi dire et lorsque qu'il efflura ses lèvre elle se garda bien de les bouger en se mettant à rougir de plus belle. D'ailleur, c'était elle où il tremblait? Une idée incongrue lui traversa l'esprit : il tremblait à cause d'elle? Nan ça paraissait trop étrange, dans son suvenir lorsqu'il l'avait embrassé il n'avait pas tremblé. Loin de là.

« Rien ne vaut la démonstration… ».

Heu, d'accord, mais il était au courrant qu'il n'était pas obligé? Nan parce que là, elle ne tenait que grace à son taux de caféine élevé et normalement elle se serait endormie...

« Tu comprends mieux maintenant ? ».

Il lui avait demandé ça en caressant ses cheveux, ne lui laissant pas la possibilité de perdre ces rougeurs aux joues.
- Ouais, très bien, donc du coup enfaite comme tu m'as déjà vraiment embrasser, pas besoin de me montrer, je le sais déjà, du coup tu pourrais peut-être te décalé, parce que tu vois, il n'y a pas trop d'espace entre nous là... Elle avait un peu bafouiller et rougit certes, mais au moins elle lui avait demander, gentiment de partir mais Oxane la joueuse avait perdue sur ce coup, il était bien plus expérimenté qu'elle pour ces jeux là.

Il perdit sa vois doouce et mielleuse pour quelque chose de plus sérieux.

« Tu ne sais pas jusqu’à quel point je suis prêt à aller… ».

Sincérement, elle voudrait bien savoir jusqu'où il pourrait allez, ça vait quelque chose d'aventurex, d'exitant qui faisait monter l'adrénaline et la peur et en même temps vu comment ça se passait déjà, vaudrait mieux pas, elle allait se brûler la petite brunette innocente.

- Je te crois sur parole. Sincèrement. Du coup pas besoin de faire la démonstration et moi je peux m'envoler au pays des rêve quand la caféine sera partie de mon système sanguin...

Elle fit un peu petit sourire, gentil mais surtout implicitement suppliant pour qu'il la laisse partir, ou enfin qu'il se déplace, sinon elle ne savait vraiment pas comment ça allait finir vu qu'elle était prise au piège.
© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Retrouvailles envoûtantes [PV Oxane]   Lun 20 Mai - 16:20

    « Je te crois sur parole. Sincèrement. Du coup pas besoin de faire la démonstration et moi je peux m'envoler au pays des rêve quand la caféine sera partie de mon système sanguin... »

    Son sourire suppliant me fit craquer. Cette petite ne savait pas dans quoi elle s’engouffrait. Elle allait se brûler les ailes… J’étais le Diable, et elle ne pouvait que m’obéir. C’était étrange. Deux minutes plus tôt je considérais Oxane comme une amie, maintenant elle était mon objet. Problème ? A croire que la proximité d’une femme me faisait perdre la tête. Dès qu’il s’agissait de jouer, je devenais prédateur. Fallait-il que je refoule ce ressenti ? Non, pourquoi devrais-je ? Je ne veux pas d’amis, alors pourquoi penser autrement ? Cette gamine réussissait à me faire sourire. Me rappelant notre dernière et première rencontre, j’ajoutais avec une mine faussement surprise :

    « Oh, si je t’ai déjà embrassé, alors… Nous pouvons passer à la deuxième phase… ».

    Comprenait-elle ce que j’entendais par-là ? Bien sûr ! Elle n’était pas débile. Je crus la voir rougir de plus belle, à moins que ce ne soit l’éclairage. Néanmoins, la première hypothèse me plaisait davantage. Je n’avais toujours pas bougé, et elle ne pouvait pas compter dessus. J’approchais ma bouche de son oreille et lui susurrais :

    « Ensuite, je leur minaude des mots doux à l’oreille, et leur donne un surnom, comme ma belle, princesse, etc. Elles se sentent chouchoutées, importantes à mes yeux… ».

    Je continuais de lui caresser les cheveux, avant de prendre son menton entre mon pouce et de déposer un baiser sur ses lèvres. Non pour une démo, mais parce que j’en avais envie, et je suis persuadé que c’était réciproque… Néanmoins, comme avant, mon corps se mit à trembler. Cela m’étonnait, et je m’expliquais cela par le fait qu’elle était une ancienne ange et moi un ancien démon. Le contact était sans doute encore électrique. Oui, il ne pouvait y avoir que ça comme explication plausible…
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Oxane Fox
MODO
« Per ardua ad astra »

• Inscription : 11/10/2012
• Messages : 661

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Retrouvailles envoûtantes [PV Oxane]   Lun 20 Mai - 23:33

Il ne semblait pas vouloir la laisser partir, il semblait même de plus en plus sur de vouloir la garder dans ses bras, sous lui. Oxane se béni d'avoir passé ses jambes sous sa couvertures quelques minutes plus tot, ça lui faisait une petit protection contre Rune. Protection de quoi d'ailleurs? Après tout il ne faisait que la prendre par surprise sur son lit suite à une question qu'elle regrettait et il faisait en sorte qu'elle le désire. Hum hum...
Bon ok, cette protection était une très bonne idée. Oxane s'imagina ce que ferait Scott si il la savait dans cette position. Il enlèverait certainement ses lunettes et pouf. Plus de Rune. Mais plongée dans les yeux bleus du jeune homme, elle oublia rapidement son ami blond. Comment Rune faisait-il? C'était vraiment perturbant qu'il arrive aussi bien à avoir des filles, mêmes celles qui ne font pas parties des traînées ou des crédules... Bon Oxane mettait sa faiblesse sur le dos de sa fatigue et il n'y avait peut-être pas que du faux la dedans mais ça ne faisait pas tout.

Il parlait de la deuxième étape. Deuxième étape sur le chemin de "je vais me taper une fille aujourd'hui ". Bien que ne pouvant pas vraiment bouger, elle fit pourtant une petite moue tout en rougissant. Non elle ne voulait pas qu'il aille plus loin. Non elle ne voulait pas qu'il couche avec elle sans sentiments. Non. Elle ne voulait pas de ça. Contrairement à celui qui la surplombait, Oxane pensait que l'acte charnel devait se mériter et qu'il ne fallait pas coucher avec n'importe qui.

Pourtan Oxane rougissait toujours autant lorsqu'il s'approcha encore plus près de son visage. Malgré elle, ses yeux se fermèrent au moment où elle senti son souffle sur sa peau rougissante. Il voulait appeler "ma belle une fille qu'il avait comparé avec un zombie quelque instants plus tôt. C'était bof bof comme stratégie... Cette remarque lui fit ouvrir les yeux et elle allait la lui lancer à la figure lorsqu'il prit possession de ses lèvres sous les sursaut étonné d'Oxane qui ferma de nouveau les yeux, appréciant quelques secondes le contacte avant de "réagir" et de vouloir bouger la tête. Depuis combien de temps n'avait-elle pas embrassé quelqu'un (Rune non-compris) ? Depuis son dernier copain qui datait de son inscription à Eternal Time, ils n'avaient pas voulu de relation à distance et avaient cassés d'un "commun accord". Elle a vite remarqué qu'il ne lui manquait pas tant que ça et elle avait eu les grandes vacances pour s'y faire. Rien de dramatique.

Elle senti encore Rune trembler, c'était une sensation étrange. De son côté elle ne bougeait pas pour plusieurs raisons mais aucune ne la faisait trembler et ça la troublait. Elle se senti encore rougir. La couleur cramoisie devait certainement avoir prit place sur son visage et Oxane fit tomber ses cheveux sur son visage, signe d'embara même si elle savait qu'il allait ensuite lui repositionner ces mèches rebelles.
Sans savoir vraiment comment, une idée lui vint à l'esprit pour justement pouvoir retrouver le sien et faire partir de la chambre son invité qui l'embarassait et l'embrassait alors qu'elle était dans une... Position de faiblesse.
Tout en glissant sa main vers son pyjama, elle frôla celle de Rune ce qui acheva de la faire rougir et provoqua quelques petits bafouillement.

- Pa-pas très futé d'appeler une fille ma belle ou ma princesse après avoir affirmé qu'elle ressemblait à un zombie... Ah moins que tu n'es un faible pour les morts vivant... Bon maintenant j'aimerais vraiment pouvoir dormir... elle lui fit un petit sourire désolé. Mais qu'est-ce qui clochait chez elle? On ne fait pas un sourire désolé à une personne qui vous embrasse comme exemple!

Avec sa vitesse elle attrapa son pyjama, retira ses jambes nues de la couette et poussa un peu Rune pour pouvoir sortir mais elle n'avait vraiment pas de force la petite brunette aujourd'hui...
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Retrouvailles envoûtantes [PV Oxane]   Mar 21 Mai - 18:34

    Oh, que c’est mignon ! Elle rougissait ! Elle acheva de me faire sourire avec ses quelques bégaiements. Je savais que je faisais de l’effet à toutes les femmes, mais c’était trop me flatter que de réagir de la sorte ! Une fille d’Eternal Time, censée être un rien indifférente à mon charme montrait finalement… Qu’elle était comme toutes les autres. Ce n’est pas comme ça que tu vas m’aider à me rendre plus humble, chère Oxane.

    « Il me semblait que nous parlions de mes conquêtes ? Tu te sens visée ? ».

    Je lui avais susurré ça d’une voix mielleuse, prêt à tout. Prêt à tout… Pour quoi ? Eh bien, peut-être la faire bafouiller et rougir davantage. Voir son embarras m’amusais davantage que de coucher avec la première Barbie tombée dans mes bras. Je pressais mon genou contre le sien, resserrant mon emprise, signifiant bien qu’elle ne pourrait pas compter sur le fait de se coucher si tôt… Je pris ensuite un air faussement vexé.

    « Comment, tu veux déjà me virer ? ».

    Je plongeais dans son regard émeraude. Elle devait sans aucun doute se demander comment elle en était arrivée là. Elle avait voulu jouer. Voilà ce qui arrive à ceux qui ne connaissent pas encore les règles du jeu, les petits joueurs : ils sont pris à leur propre piège. C’était ça, le plus amusant.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Oxane Fox
MODO
« Per ardua ad astra »

• Inscription : 11/10/2012
• Messages : 661

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Retrouvailles envoûtantes [PV Oxane]   Mar 21 Mai - 19:15

Il appuya son genou contre celui de la brunette, se rapprochant encore plus. La peau d'Oxane avait définitivement prit la couleur carmin. Enfin définitivement? Non. Il se passe qu'Oxane peut devanir une personne totalement aggaçante et beaucoup plus joueuse lorsqu'elle est à bout de nerf et là elle était fatiguée ce qui au final revenait au même.
Il avait planté ses beaux yeux bleus dans les siens. Elle avait lancé un jeu plus que dangereux pour elle, elle le savait. Ce n'était pas l'ancienne ange qui dictait les règles mais l'ancien démon et ça habituellement elle l'aurait bien voulu, ou plus exactement elle n'en aurait rien eu à faire, mais là il l'empêchait de dormir, raison officielle, et la faisait beaucoup trop rougir et passer pour "une fille facile" alors qu'en soit elle n'en était pas une. Enfin évidement la brunette n'était pas une sainte ou une none m'enfin quand même... Son "mauvais" côté ressorti donc, eh oui les amis tous le monde a un côté obscur... enfin obscur, elle devenait juste un peu différente lorsqu'on l'énervait vraiment (ou l'embaraissait), c'était... de la survie.

Oxane se mordit sa lèvre inférieur, sans penser qu'il pourrait voir ça d'un autre oeil, sur le coup, elle s'en fichait un peu. Elle ferma les yeux. Repsira. Les rougeurs disparurent peu à peu mais elle savait bien qu'elles reviendraient au galop. Elle ouvrit de nouveau ses yeux, décidée. Il venait de la mettre en mode petite soeur, c'est à dire, en mode "chieuse".
- Que je me souvienne tu parlais de faire des exemples nan? Alors en tant que "fausse" conquète, je dis juste que ce n'est pas très futé... Toutes les filles ne tombent pas des les bras d'un mec qui se contrefiche totalement de leurs goûts, ou même de leur prénoms, parce qu'en soit, c'est quoi les surnoms? Juste une manière de ne pas avoir à se souvenir du prénom, je me trompe?

Pour le moment ça allait, sauf qu'elle eut la mauvaise idée de bouger un peu pour mieux se caler sur son matelat, alors qu'elle aurait pu utiliser la raison que ce n'était pas confortable pour partir. Reflechir avant d'agir hein? C'était certainement pas oxanien. Du coup en se déplaçant elle senti encore plus le corps du brun peser contre le sien. Mauvaise idée. Les rougeurs revinrent rapidement. Fluck pour la crédibilité...
Allez on se reprend Oxane! Elle était vraiment triste que Stelmaria dorment à points fermé, elle aurait été une grande aide...

- Je n'ai jamais dit que je voulais te virer, même si l'idée ne me déplait pas. J'ai juste dit que tu serais vraiment gentil de me laisser tranquille maintenant que tu t'es bien amusé à me voir rougir et bafouiller, même si ça ne fait pas tout. Et que je voudrais vraiment dormir le plus vite possible pour éviter l'effet zombie le lendemain.

Avec la chance qu'elle eût, elle ne put réprimer un baillement et galéra même à pouvoir mettre sa main devant sa bouche.

- Tu sais que tu m'écrases? Si rien que m'embrasser te fais trembler, tu devrais éviter tu sais...

Ouais bon parler de ça c'était pas vraiment une bonne idée, vu qu'elle rougissait toujours un peu. Un idée qui ne la réjouit pas vraiment s'insinua dans sa tête, si elle s'endormait maintenant ce serait dans ses bras. Bof bof, il aurait gagné sa partie... Nan elle ne le laisserait pas, pas maintenant qu'elle lui répondait vraiment. Le jeu ne faisait que commencer. Game On!
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Retrouvailles envoûtantes [PV Oxane]   Mar 21 Mai - 20:06


    « Que je me souvienne tu parlais de faire des exemples nan ? Alors en tant que "fausse" conquête, je dis juste que ce n'est pas très futé... Toutes les filles ne tombent pas dans les bras d'un mec qui se contrefiche totalement de leurs goûts, ou même de leur prénoms, parce qu'en soit, c'est quoi les surnoms ? Juste une manière de ne pas avoir à se souvenir du prénom, je me trompe ? ».

    Vraiment ? C’est ainsi qu’elle voyait les choses ? Elle prenait le parti des bimbos maintenant ? C’était bien la preuve que je la bouleversais. Ah, pauvre chou à la crème (tiens, je devrais la ressortir plus souvent celle-là, pour les gourmandes), navré que ce soit tombé sur toi. Tu es trop innocente pour ce monde, pour mon monde. Il a fallu que tu veuilles jouer. Dommage, j’aurais bien aimé faire davantage ta connaissance avant de te considérer comme une conquête.
    Elle bougea, rien qu’un peu, mais nos corps s’effleurèrent davantage, ce qui lui redonna des rougeurs. Hm, ton côté bad girl était mignon, navré que ce soit déjà fini. Quoi que… Ah non ! Tu te reprends !

    « Je n'ai jamais dit que je voulais te virer, même si l'idée ne me déplait pas. J'ai juste dit que tu serais vraiment gentil de me laisser tranquille maintenant que tu t'es bien amusé à me voir rougir et bafouiller, même si ça ne fait pas tout. Et que je voudrais vraiment dormir le plus vite possible pour éviter l'effet zombie le lendemain ».

    Gentil ? Depuis quand avait-elle entendu que j’étais gentil ? Première nouvelle. Ça ne fait pas tout ? Que lui fallait-il de plus ? Elle essayait de se persuader elle-même. Elle ne pouvait pas compter sur le fait que je la laisse tranquille. Pas aujourd’hui, alors qu’elle avait tout fait pour que je réagisse à ses attentes. On joue le jeu jusqu’au bout, ou alors on ne joue pas.
    Elle bailla, signe de sa grande fatigue. Si elle s’endormait maintenant… Ce serait vraiment amusant de la voir dormir. J’imaginais très bien sa réaction au réveil en me voyant toujours dans sa chambre. Un sourire se dessina sur mes lèvres, avant qu’elle ne murmure d’une voix faussement innocente :

    « Tu sais que tu m'écrases ? Si rien que m'embrasser te fais trembler, tu devrais éviter tu sais ».

    Elle venait de taper en plein dans le mille. Une petite faiblesse… La mine grave l’espace d’une fraction de seconde, mon sourire n’en redevint que plus pervers. Pensait-elle me faire fuir avec ça ? Au contraire, c’est comme ça que je les aimais ! Je rigolais.

    « Tu prends la défense de ce genre de filles maintenant ? Dis donc, c’est que tu te sens vraiment impliquée par la cause des Barbies ! Tu sais que c'est profond ce que tu viens de dire ? ».

    Devant ses rougeurs, je ne pus m’empêcher de vouloir la détendre. Je lui caressais doucement la joue. Le regard bienveillant je replaçais derrière son oreille quelques mèches qu’elle avait laissé tomber devant ses yeux un peu plus tôt. Contre toute attente, non, je ne voulais pas coucher avec elle, (pas ce soir en tout cas). Pour commencer, c’était pour des raisons pratiques, je risquais mon poste, ensuite, j’avais eu ma dose pour aujourd’hui (faut pas chercher à trop se fatiguer non plus, hein), et enfin, je ne me l’imaginais pas avec elle. Non, baiser, était une chose bestiale que je réservais aux Barbies sans QI. Elle semblait vraiment complexée…

    « Oh, mon ange… ».

    Je l’embrassais à nouveau, mais cette fois-ci avec plus d’envie et de passion. Ange… Surnom bien choisi pour une fois, pas vrai ?
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Oxane Fox
MODO
« Per ardua ad astra »

• Inscription : 11/10/2012
• Messages : 661

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Retrouvailles envoûtantes [PV Oxane]   Mar 21 Mai - 22:23

Oxane eut le plaisir de le voir perdre son petit sourire durant un cours instant mais il le récuppéra directement. Bon bah sa seule et ultime prise sur lui était inutile. Pourquoi avait-elle commencer ce jeu déjà? Elle n'en avait aucun souvenir au final et plus elle essayait de s'en souvenir, plus elle oubliait...

« Tu prends la défense de ce genre de filles maintenant ? Dis donc, c’est que tu te sens vraiment impliquée par la cause des Barbies ! Tu sais que c'est profond ce que tu viens de dire ? »

Oxane leva les yeux puis soupira. Elle n'avait pas apprécié la dernière phrase, c'était... comme si il la pensait bête, un peu comme ces "barbie" dont il parlait comme des objets. Enfaite, elle ne voulait surtout pas être un objet pour quiconque. Ses frères lui avaient inculqué que la personnalité comptait plus que tout, et qu'il ne fallait jamais qu'elle se laisse être un "quelque chose" plutôt qu'un "quelqu'un" pour personne. Oxane c'était avec son esprit, sa pensée et ses sentiments ou pas du tout. Il n'y avait pas de juste milieu.

- Si tu me connaissais, tu saurais que ce n'est pas catégorisé dans profond ce que je viens de dire. Je ne fais pas des études de lettres pour rien. Si je voulais, et que tu ne me faisais pas bafouiller, je pourrais utiliser de la vraie répartie. Pas celle qu'on voit dans les livres ou nulle part. Non ce qui vient avec l'expérience, la culture et l'ouverture d'esprit. J'ai juste pas envie. Ça peut blesser, bien que t'atteindre d'un quelconque sentiment devrait faire parti des travaux d'Hercules, je n'en ai pas envie. Prend ces filles pour des objets, oublie leurs prénoms, utilise des surnoms sans originalité si tu veux mais il y aura toujours une fille qui ne se ferra pas avoir. Une fille qui saura voir à travers toutes tes techniques. Une qui t'échappera uniquement parce que tu ne lui auras pas su lui t'intéresser à ce qu'elle était vraiment. Elle soupira.

La meilleure défense était bien l'attaque. Elle regretta tout de suite ce qu'elle venait de dire. Quelque part ça l'avait peut-être touché alors qu'elle ne voulait pas vraiment lui faire mal, juste faire en sorte qu'il se décale et la laisse dormir en paix et surtout qu'il n'aille pas plus loin. Elle rougissait au moindre de ses actes et appréciait malgré tout lorsqu'il l'embrassait. Que serait la prochaine étape? Franchement elle ne voulait pas. La fatigue lui embrumait l'esprit. Sur le coup elel trouvait vraiment qu'elle était dure. Enfin non... enfin si... Elle s'en voulait vraiment. Tempérament d'ange, quoi d'autre.
Elle reprit sa mauvaise habitude de se mordre la lèvre comme elle s'en voulait.

- Hum, je voulais pas être dure, juste que tu me mets mal à l'aise là enfaite. 'Fin t'as du le remarquer... Bref...
Pour oser le regarder dans les yeux il faudrait une bonne dose de courage qu'elle n'avait pas à ce moment là...

- Et pour répondre à la question. Non. Je ne les défend pas. Elles peuvent faire ce qu'elles veulent de leurs vies tant qu'elles ne me dérange pas.

Elle ne comprit pas vraiment lorsqu'il commença à lui remettre ses cheveux en place et elle s'attendait encore moins à ce qu'il l'embrasse de la sorte. Ça ne le touchait pas? Un poids de culpabilité disparu de sa poitrine et elle se surpris même à lui répondre. Après tout il embrassait vraiment bien.


Dernière édition par Oxane Fox le Mer 22 Mai - 19:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Retrouvailles envoûtantes [PV Oxane]   Mar 21 Mai - 23:37


Un long silence s'installa ensuite. Nullement blessé, je persistais à capter son regard. J'avais dégusté notre dernier baiser comme on dégusterais une gâterie délicieuse. Devais-je la complimenter sur sa façon d'embrasser ? J'imagine que cela ne lui faisait ni chaud ni froid après ce qu'elle venait de dire. Inutile de gaspiller de la salive comme elle l'avait fait. Car elle avait parlé pour ne rien dire. Toutes les filles qui m'ont déjà affirmées qu'elles ne tomberaient pas dans le panneau. Mon cul oui ! Revenu à la réalité, j'imaginais qu'elle attendait une réponse de ma part en évitant tout contact visuel. Le sourire aux lèvres, je lui murmurais :

« Justement, c'est ça qui me rend davantage fou de la fille en question ».

Ce fut la seule chose qui me vint à l'esprit à ce moment-là. Cela pouvait paraître absurde. Après tout ce qu'elle venait de dire, je ne répondais qu'à 1/4 de son monologue. Cela pouvait en agacer plusieurs, mais en l'occurrence, c'est ainsi que je fonctionnais. Je ne voyais pas quoi d'autre ajouter si ce n'est que je ne comptais pas abuser d'elle. Peut-être aurait-ce eut pour effet de l'apaiser ? Certains pourraient prendre ce mutisme pour une forme de... Perturbation profonde intérieure. Ils ne savent pas de qui ils parlent. Ils ne me connaissent pas, ils n'ont pas à me juger. Personne ne me connaît vraiment bien d'ailleurs. Personne ne sait pourquoi je suis devenu comme ça, à part ma cousine, mais bon la famille, c'est la famille, et encore, elle-même ne savait peut-être pas. Nous ne parlions pas beaucoup (ou quasi pas du tout) de nos tracas, trop fiers l'un et l'autre.
Soudain beaucoup moins enjoué, je me renfrognais davantage en tombant dans des réflexions plus profondes. Je surplombais toujours Oxane, n'ayant pas bougé depuis tout à l'heure, la regardant sans la voir, qu'on appelle le regard dans le vague. Pauvres choupinettes vivant dans la bourgeoisie, la naïveté et l'innocence. Mais bon, il valait peut être mieux pour elles. Je répondis d'un ton glacial tout en fronçant les sourcils, et au diable si ce n'avait pas été dans ses intentions de m'atteindre, elle avait prononcé ces paroles.

« Si tu me connaissais, tu saurais pourquoi je fais tout ça. Vous, les petites bourgeoises qui vivez dans la naïveté et l'innocence, vous ne savez pas ce que ça veut dire survivre. La guerre contre les humains à côté de ça c'est du pipi de chat. Tu crois que je ne fais que baiser H24 des nanas que j'ai rencontré dans un bar ? Que je ne m'attarde que sur les filles dénuées de QI ? Que je ne prends qu'un certain modèle ou que je saute sur tout ce qui bouge ? La belle croyance. C'est arrangeant de penser ça, hein ? Oh, le méchant Rune veut me violer ! Se faire passer pour des victimes c'est facile. Mais quand il s'agit d'assumer et de reconnaître ses pulsions sexuelles, là, il n'y à plus personne ! Pourtant, la plupart y prennent du plaisir, tu sais ? Non que mon orgueil rentre en compte. Tu t'attardes sur le fait que je considère mes conquêtes comme des objets ? Et moi, je suis quoi dans l'histoire ? Rien qu'un simple violeur ? Pas d'identité, pas de morale, en gros je ne suis moi non plus pas un être humain ? Tu te permets de juger alors que tu ne sais pas de quoi il en retourne réellement ? Tu te permets de t'arrêter sur des clichés ? Vous vous le permettez ? En gros tu ne vaux pas mieux que 99% de la population, c'est ça que tu veux me donner comme image ? Et moi je suis une sous-merde en gros ? Tu sais combien de fois j'ai été payé pour mes "prestations" ? Combien on m'a donné ? Tu as souvent entendu parler d'une rémunération à un homme après un viol ? Il me semblait plutôt que c'était une amende... Si on me paye, c'est bien parce que les filles aiment ça, non ? Ou alors t'as une meilleure explication ? Hein, toi la fille qui passe à travers les mailles du filet, t'as une autre hypothèse à me suggérer ? Vas-y dis, je les reçoit volontiers ! Mais tu t'imaginais quoi en jouant avec le feu ? Que tu n'allais pas te brûler ? On brûle toujours la première fois, mais on renaît de nos cendres, et quelques fois on devient plus fort. Tu t'imaginais que je n'allais pas sauter sur l'occasion et te laisser tranquille ? Non mais sérieusement, tu croyais ça ? Et maintenant que tu m'as bien mis l'eau à la bouche, tu veux me tenir pour responsable ? Tu voulais jouer, d'accord, après tout on ne joue jamais tout seul. Mais c'est toi qui l'a provoqué ce jeu, alors assumes ».

Je poussais un soupir.

« Parfois je me demande moi-même quel genre de monstre j'ai été dans une autre vie pour mériter cette vie mon ange... ».

Que je termine sur "mon ange" me surpris moi aussi. L'amertume, la rancune et la lassitude étaient palpable dans ma voix. J'avais jeté les arguments dans tous les sens parce que j'avais les idées en vrac. Je me mordis la lèvre. En réagissant de la sorte je lui avais démontré par a + b que ses paroles m'avaient blessé. Blessé ? Non, le mot ne convenait pas. Plutôt dérangé.
Toujours allongé au dessus de la brunette (cacahuète), je me laissais finalement tomber de côté. Une main sur la poitrine, je regardais le plafond. Je n'étais plus d'humeur à jouer, mais alors plus du tout...


Dernière édition par Rune Wolf le Mer 22 Mai - 18:44, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Oxane Fox
MODO
« Per ardua ad astra »

• Inscription : 11/10/2012
• Messages : 661

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Retrouvailles envoûtantes [PV Oxane]   Mer 22 Mai - 22:36

« Justement, c'est ça qui me rend davantage fou de la fille en question ».
Elle rougit sur le coup, mais elle se reprit un peu et puis après tout, la brunette ne se prennait pas pour la fille dont elle parlait. Vu sa sensibilité, fortement affectée par le manque de sommeil, la fatigue intellectuelle, elle n'avait pas vraiment fourni tant d'efforts que ça pour le faire partir, au début elle supportait bien sa compagnie puis la situation avait totalement dérappé mais il était toujours là. Elle aurait certainement pu le faire parti si elle y avait mis plus du sien.
Il ne disait plus rien, ce qui faisait revenir la culpabilité d'Oxane aussi vite que lorsqu'elle rougissait. L'avait-elle blessé finalement? Elle ne savait pas quoi penser. Son regard se posa sur son réveil. Il était déjà si tard? Le temps passait vraiment vite ce qui signifiait qu'elle allait s'endormir dans peu de temps, pour de vrai cette fois et si elle pouvait le faire en pyjama, franchement, ce serait top mais elle ne se faisait pas de fausses idées. Pas avec lui qui était là et à qui elle avait sorti des trucs pas vraiment sympa, quoiqu'en soit, elle ne disais rien de "méchant".
Il finit tout de même à répondre. Durant tout le monologue, elle ne quitta pas son regard qu'elle avait eu le courage de recroiser. Il avait réagi et pas qu'un peu. Tous ces arguments étaient dans un désordre fréquent chez les personnes parlant sous l'influ d'un sentiment fort. Elle s'évertua pourtant à tous les retenir.
Il ne voulait pas qu'on le prenne pour un violeur, il avait eu une vie dure, il se faisait même payer pour ce qu'il faisait, d'où elle se permettait de juger et le fait que c'était elle qui avait commencer.
Il avait vraiment réagi fort, voir même trop pour ce qu'elle avait dit... Elle se sentait plus de coupable. Si elle n'avait rien dit, il n'aurait rien répondu et tout aurait été mieux puisqu'il allait peut-être lui en vouloir de lui avoir tout fait dire. Il avait raison, elle ne savait vraiment pas qui il était et donc pas comment il réagirait.

« Parfois je me demande moi-même quel genre de monstre j'ai été dans une autre vie pour mériter cette vie mon ange... ».

Il se décala pour prendre place à ses côté. La première chose à laquelle elle pensa fut qu'elle avait froid maintenant. La brunette ne tiqua même pas pour le surnom. Un silence plana quelques secondes. Oxane savait qu'il ne fallait surtout pas qu'elle réponde trop vite, il fallait laisser du temps pour bien tout assimiler, réfléchir à ce qu'elle pouvait dire pour qu'il n'y ait pas de mauvaise comprenhension. Avec la voix la plus calme qu'elle avait, une voix très douce aussi elle lui répondis, levant à son tour les yeux au plafond.
- Je n'ai jamais dit ça. Première pause. Tu fais des amalgames, ou tu extrapoles, à ta convenance, mais je ne t'ai jamais comparer à un violeur et je n'y ai jamais pensé. Tu dis bien charmer chaques filles, je n'en doute pas. Tu en es capable. Quant à ta vie, tu as raison, je n'en sais rien, mais je n'en ai pas parlé non plus. J'ai juste dit que ... Comment le formuler? Un jour, il y en aurait une qui demandera plus qu'un peu d'attention. C'est tout. Je ne voulais vraiment pas te blesser, j'aurais du modéré mes mots. Et tu as raison, j'ai voulu jouer, c'était certainement pas la bonne journée, ou peut-être juste moi qui suis incapable de finir "le jeu". Je ne suis certainement pas la fille donc je parle, je ne pourrais pas en endosser le rôle. Je dois certainement toujours avoir des illusions sur tout le monde, vouloir voir le monde plus beau qu'il ne l'est, tu dois certainement me prendre pour une fille beaucoup trop positive voire naïve, mais autant que toi qui a vécu ce qui t'as rendu ainsi, dont je ne connais rien, j'ai vécu dans un autre univers. Alors non. Je ne permettrais pas de penser quoique ce soit sur toi, à part ce que j'aurais vu de toi. Rien de plus, rien de moins. Alors j'en m'en fiche que les gens te prenne pour un violeur, si ils ne cherchent pas plus loins c'est leur problème, je sais pas même pas si j'oserais, mais au moins je n'ai pas de pensée sans fondements.
Ens oi ce n'était pas vraiment une réponse à ce qu'il disait. De toute façon, qu'aurait-elle pu dire? Là, elle expliquait juste que nan, elle n'était pas allez plus loin dans son résonnement et pour quoi elle ne l'avait pas fait. Pendant qu'elle parlait, le froid se faisait ressentir. Elle avait la chair de poule. Un des signes de sa fatigue. Elle bailla, cligna des yeux mais se refusa de passer ses jambes sous cette couette avant d'être en pyjama. Au fond, qu'il parte ou pas, elle n'en avait plus rien à faire maintenant qu'il avait bougé. Elle voulait juste qu'il ne soit pas énervé ou quoique ce soit contre elle. La culpabilité tenait toujours Oxane qui ne se levait pas alors qu'elle voulait juste mettre son pyjama mais bon, à un moment, faut prendre les initiatives, elle prit donc ses habits dans la main et se releva puis descendit du côté contraire à Rune avant de se diriger vers la salle de bain.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Retrouvailles envoûtantes [PV Oxane]   Mer 22 Mai - 23:56


J’extrapole à ma convenance ? Vraiment ? Pensait-elle vraiment me convaincre avec si peu d’arguments ? J’extrapolais autant à ma convenance qu’elle se faisait passer pour Oxane première du nom. Genre la fille qui comprend tout sur tout, ne jugent pas aux apparences mais uniquement par les actes. Elle n’était pas logique. J’avais tout fait pour qu’elle puisse me prendre pour un violeur. Mes actes pouvaient me faire passer pour un violeur. Si elle ne jugeait pas sur les actes, sur quoi jugeait-elle alors ? De plus, j’avais mis un certain temps à me forger une réputation et à quoi cela servait-il si les gens ne s’y fiaient pas ? On pouvait parlait d’une réelle perte de temps si c’était vraiment le cas. Quel gâchis ! Mais on juge Toujours inconsciemment, parfois sans le vouloir, des personnes d’après des clichés ou des apparences. Alors ce n’est pas en me lançant quelques belles paroles qu’elle allait me persuader de sa bonne foi. La seule façon de vérifier l’information, c’était de s’introduire dans sa tête, or, je n’avais pas un don qui le permettait.
Je refusais de me l’avouer consciemment, mais en effet, peut-être que je me faisais passer pour une victime. Après tout, mon précédent monologue en était la preuve, non ? Oh, et ce que je détestais le plus, c’était quand les gens se lamentaient sur leur sort. Et pourtant… On pourrait me reprocher la même chose. Quoique, je n’avais fait que défendre mes arguments. Je n’ai à aucun moment dit : « Je ne supporte pas ma vie, je vais me suicider ». J’acceptais mon sort, point barre.
Elle se dirigeait vers la salle de bains avec son pyjama à la main, cependant, je la coupais dans son élan alors qu’elle posait déjà la main sur la poignée.

« Tu crois tout de même pas que je vais gober ça ? ».

Elle se retourna, et je devinais sa question muette. Qu’entendais-je par-là ? Oh ne joue pas l’innocente, tu sais très bien de quoi je parle ! Non ? Eh bien c’est simple, il me faudrait plus de conviction pour qu’elle arrive à m’inculquer qu’elle avait les idées au claire sur ma personne. Et puis, après tout, qui les avait ? Peut-être avaient-ils tous raison ? Peut-être pas ? Peut-être étais-je un violeur ? Peut-être pas ? L’évidence me frappa de plein fouet : je ne me connaissais pas. Je ne savais pas si j’étais pervers ou non (quoique non, ça je le savais), si j’étais bon ou mauvais (ça aussi je le savais…) et enfin si j’étais violeur ou non. Les souvenirs se brouillaient dans ma mémoire. Avais-je violé oui ou non des femmes ?
Je secouais la tête. Il fallait que je me reprenne. Non, non, non il ne sera pas dit, quoi qu’il arrive, que je sois capable de me remettre en question. La présence d’un ange, pardon, ancien ange, ne devrait pas m’influencer ! Je ne devrais pas être amené à me lancer dans ce genre de réflexions à cause d’un putain d’ange. La mine grave, je lui annonçais :

« Blessé ? D’où tu crois que tu m’as blessé ? ».

Le melon lui avait poussé ? Pensait-elle vraiment que, Elle, demi-portion qu’elle était, pouvait m’atteindre ? Moi, blessé ? Mais où allait-on ? Jamais ! Cela n’arrivera jamais ! Après tout ce que j’ai enduré… Ce passé, ces nombreuses peines et ces rares joies, je n’avais pas subi tout ça pour en arriver là, à me lamenter sur mon sort et demander la bénédiction du ciel, la pitié des passants et la grâce des médecins. Le jour où Rune faiblira, ce jour-là, le Monde rira. Mais ce jour n’est pas près d’arriver. Et pourtant…
J’avais faibli. Je m’étais emporté. Je posais mon regard sur la nature de cet emportement : à priori rien de bien particulier, une fille, un ange, que je considérais comme une amie. Ah bon ? Première nouvelle. Je fronçais les sourcils. Je lui avais montré mes faiblesses, le masque était tombé et je me retrouvais à présent nu devant elle (au sens figuré, de préférence. Quoique moi je n’avais rien contre, mais pour ce genre de trucs il valait mieux être au lit). Je la haïssais pour ça. Je me levais et me postais juste devant elle.

« Laisse-moi deviner. Cette fille a donc les cheveux marron, de magnifiques yeux émeraude, pas très grande mais pas petite non plus et elle s’appelle Oxane ? ».

Mon rire devint amer. Franchement, défendre avec autant de passion et de conviction (plus qu’en m’affirmant qu’elle ne me prenait pas pour un violeur) une fille imaginaire, je n’y croyais pas. Si elle ne s’identifiait pas à cette fille, j’aurai des leçons à rattraper concernant les femmes, et pourtant, j’avais de l’expérience derrière moi. La maturité venait avec le temps. On ne la gagnait pas en un jour.
Je poussais un soupir. J’étais las. Las d’endosser ce rôle du mec qui ne faiblit jamais. A force de jouer un rôle, j’avais l’impression de m’être moi-même persuadé de l’être ignoble que j’étais. Et cela ne m’avait pas dérangé. Mais voilà que la petite Oxane se ramenait, avec ses leçons de morale à deux balles et qui me poussait à bout. C’était la goutte d’eau qui fait déborder le vase, comme on dit.

« Navré que tu ne sois pas convaincue ».

Je m’auto-persuadais que ce qu’elle avait dit n’était pas sincère. Mais, cette phrase était ambiguë. Elle pouvait signifier que j’étais navré qu’elle ne soit pas convaincue de ce qu’elle affirmait, ou alors que j’étais désolé qu’elle ne croit pas les rumeurs, et que par conséquent, ce pouvait être « dangereux » pour elle… Mais je la connaissais un minimum à présent pour savoir qu’en tant qu’ange, la réponse spontanée qui lui viendrait à l’esprit serait la première. Il n’y avait que les démons pour voir toujours des connotations malsaines, diablesses ou sadiques.
J’étais toujours sur le cul. Comment cette gamine avait pu me faire craquer ? Comment avait-elle pu me mettre à nu, sans être une parfaite chieuse ou manipulatrice ? Elle devait avoir un truc… A moins que ce ne soit pas du tout une ancienne ange, mais plutôt une ancienne démon… ? Tant de questions sans réponses. Je l’emprisonnais, posant mes mains sur la porte derrière elle, non loin de ses hanches.

« Je ne voulais pas m’emporter, pas contre toi… ».

Comment pouvais-je encore vouloir la séduire pour profiter d’elle dans un moment pareil ? Mais… A quoi m’attendais-je ? A quoi s’attendait-elle ? Que j’allais redevenir un agneau parmi les loups en une soirée après une dizaine d’années à jouer le prédateur ? Non, ça ne marchait pas ainsi. C'était purement stratégique. Il allait en falloir beaucoup plus pour cela, et surtout, de la volonté. Et… Voulais-je devenir un agneau parmi les loups ? Non, c’était tout le contraire : je voulais être un loup parmi les agneaux. Pourtant… J’aurais juré que ma voix tremblait d’hésitation lorsque je repris la parole.

« C’est juste que parfois, il y a de ces personnes qui nous mettent hors de nous, pour différentes raisons. Soit par haine, soit parce qu’elles ont touché un point sensible, soit parce qu’elles ont un charme insoupçonné… ».

Toujours des allusions. Il fallait vraiment qu’elle soit trop modeste pour ne pas admettre que je parlais d’elle. Mais étais-je sincère ?
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Oxane Fox
MODO
« Per ardua ad astra »

• Inscription : 11/10/2012
• Messages : 661

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Retrouvailles envoûtantes [PV Oxane]   Jeu 23 Mai - 22:14

Oxane n'avait pas assez de force pour l'empêcher de la plaquer contre la poarte. Il avait peur qu'elle disparaisse ou quoi? C'était sa chambre, elle ne risquait pas de partir. D'après ce qu'il disait il ne croyait pas à tout ce qu'elle avait énoncer plus tôt. Elle soupira. C'était son problème. La fatigue s'insinuait de plus en plus en elle, Oxane somnolait debout et essayait de suivre tout ce qu'il racontait ainsi que ses expression, mais le moindre clignement des yeux menaçait de l'emporter.

Elle capta qu'il ne reconnaissait pas être bléssé... Mais pourquoi il lui avait répondu avec ce monolgue alors? Et puis il essayait de se justifier là. À moins qu'elle ai tout comprit de travers mais il semblait bien être quelqu'un d'orgeuilleux, enfin c'est ce qu'il laissait voir vu comment il réagissait, peut-être pas après tout...

Ne pas fermer les yeux, ne pas fermer les yeux, ne par fer... Noooon! Ne pas fermer les yeux. Enfaite le fait qu'il la plaque au mur la faisait encore tenir debout. Un mal pour un bien, non? Elle ne baillait même plus tellement la fatigue s'intruisait dans sa peau. Oxane n'avait jamais été une fille insomniaque et avait toujours eu le sommeil lourd. Il semblait toujorus penser que c'était d'elle dont elle parlait. Elle aurait bien aimé mais non, la brunette savait qu'elle succombrait certainement à Rune un jour ou l'autre si il continuait. Elle leva lentement ses yeux. La brunette qui avait été habituée à la vitesse s'étonna de sa lenteur.

- Quand je dis que ce n'est pas moi, ce n'est pas moi. sa voix avait été lente, toujours douce, mais là elle ne tenait quasiment plus. Elle se colla inconsciement au mur pour tenir.

Et voilà qu'il s'excusait... il devait être légèrement lunatique sur les bords, ou alors c'était elle qui amplifiait tout ce qu'elle pensait ou alors... noooooon! On ouvre les yeux Ox! On tient! Bon sa tête était lergèrement penchée sur le côté. Mauvaise idée. Elle allait tomber dans ses bras au sens littéral du terme. En même temps il l'avait chercher, lorsqu'elle disait être fatiquée, elle était fatiguée.
La brunette n'entendit même pas sa dernière phrase que ses genoux ne déroubèrent sous elle et heurta le torse (bien musclé) du brun, les yeux fermés. Elle ne les ouvrit que quelques secondes plus tard, riant très doucement.

- C'est ça de ne pas m'écouter...
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Retrouvailles envoûtantes [PV Oxane]   Jeu 23 Mai - 23:05

Je ne pensais pas qu'on pouvait être à ce point fatigué. Pour ma part, je ne dormais que peu et cela m'était amplement suffisant. Si je passais une nuit blanche ce n'est pas pour autant que je ressemblais à un zombie le lendemain. Et pourtant, Oxane s'était littéralement écroulée dans mes bras, au sens propre du terme. Bon ok je reconnaissais l'avoir poussé à bout. Tant mieux, je pourrai la regarder dormir sans me faire renvoyer de sa chambre. À présent, j'avais 3 solutions plus ou moins sadiques qui s'offraient à moi. Pas ordre croissant : la première étant de la lâcher soudainement et la laisser dormir à même le sol. Si elle était vraiment fatiguée, elle s'endormirai même à terre. La seconde était de l'emmener dans la salle de bains et de lui faire prendre une douche froide. Si avec ça elle ne se réveillait pas ! Enfin la dernière possibilité était de la raccompagner gentiment à son lit. Bizarrement, je choisis cette dernière.
Je souris avant de passer un bras sous le rien et de la soutenir jusqu'au réconfort que lui apporterai ce moelleux matelas. Je l'aidais à s'allonger et rabattais la couverture sur ses fines jambes. Elle allait dormir habillé mais c'était encore une maigre punition comparé à ce qu'elle me faisait subir : elle m'abandonnait ! J'allumais la lampe de chevet à côté d'elle et éteignis le plafonnier. Avant de me coucher à son tour à ses côtés (et oui, je n'allais tout de même pas partir maintenant !), je lui déposais un baiser sur le front en murmurant :

" Bonne nuit mon ange... "
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Oxane Fox
MODO
« Per ardua ad astra »

• Inscription : 11/10/2012
• Messages : 661

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Retrouvailles envoûtantes [PV Oxane]   Ven 24 Mai - 23:28

Oxane ne senti même pas Rune l'aider à atteindre le lit. Elle ne réfléchit pas non plus aux raisons qui poussaient le jeune homme à l'aider. Il répétait toujours ne pas être gentil et au final il l'aidait... M'enfin bon ce n'était pas le problème du moment. Oxane s'endormit presque sur le coup, habillée en uniforme ou non dans un sommeil sans rêve. Elle n'entendit pas la phrase de Rune. Enfin pas éveillée, mais son cerveau l'enregistra tout de même.
Lorsqu'il la posa sur le matelas, Oxane se mit par reflex dans la position foetale : les genoux pliés contre son torse, légèrement en boule, ses cheveux étalés sur l'oreiller. Lors de son sommeil, elle ne bougeait pas beaucoup, voir pas du tout.

Après quatre bonnes heures de sommeils, Oxane avait relativement changé de position. Elle était plus proche de Rune mais toujours recroquevillées. Elle se réveilla sans aucune raison, certainement un bruit, ou alors ses vêtements étaient inconfortables... Toujours est-il qu'elle venait d'ouvrir les yeux. Yeux qui se posèrent directement sur son voisin et elle les cligna plusieurs fois... What Happened? Les souvenirs lui revinrent doucement. Ah oui... Quelques minutes plus tard elle retrouva son pyjama. Son short dans les mains et son tee-shirt trop large de son ancien lycée dans les mains, elle se décala sur l'autre côté du lit pour ses changer. Sans même se lever, elle troqua sa jupe pour son short moulant qui était plus que confortable. Elle allait enlever son haut puis son cerveau lui rappela qu'il y avait un homme dans son lit, qui l'avait dragué avec insistance, bon certes elle l'avait chercher, mais la brunette ne lui donnerais pas le plaisir de pouvoir admirer ses sous-vêtements.

Elle se leva dans le plus grand silence et se dirigea pour la seconde fois de la soirée vers sa salle de bain. C'était ici que ses souvenirs s'arrêtaient, Oxane se souvenait d'être tombé littéralement dans ses bras et puis trou noir. Juste l'expression mon ange qui lui trottait dans la tête. Si elle alignait deux neurones, elle aurait tout compris mais il fallait attendre encore quelques minutes que son cerveau se débrume. Oui, il l'avait certainement porté ou accompagné jusqu'à son lit. Mais... Pourquoi? Dans ses souvenirs encore vagues certes, mais bon, il lui en voulait d'avoir touché un point sensible même s'il ne l'avait pas dit clairement.
Oxane appuya sur la poignée en regardant Stelmaria qui dormait avec l'ewig de Rune. Qu'est-ce qu'elle les enviait... eux au moins ils avaient une relation simple. Oxane ne voyait vraiment pas comment qualifier celle qu'elle avait avec Rune. Ami? Mouais c'était pas comme avec Yann ou Scott. Ennemis? Non. Bon bah ils étaient quoi alors?
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Retrouvailles envoûtantes [PV Oxane]   Jeu 13 Juin - 22:11


Elle ouvrit ses yeux. Elle se redressa. Elle s’assit au bord du lit. Elle commença à se changer. On ne pouvait pas affirmer qu’elle était réveillée. Elle n’aurait pas pris le risque de se changer en compagnie d’un garçon, profiteur, louchant, et pervers par-dessus tout, si ? Ah moins qu’elle ne soit complètement maso. Ou qu’elle était prostituée ? Oui… Si elle aimait attirer le regard des hommes, peut-être était-elle dans ce domaine-là. Je secouais la tête intérieurement. Il n’y avait pas qu’elle qui n’était pas réveillée. Elle se leva. Je ne me comprenais pas vraiment. Une… « amie » était juste en train de se changer, et je délirais sur sa situation sociale ou professionnelle. D’habitude, je n’avais pas besoin de beaucoup de sommeil pour avoir les idées claires. Elle se dirigea vers la salle de bains. Ah oui, c’est là où elle s’était écroulée dans mes bras. Qu’avais-je fait d’elle ensuite ? Pff. Trou noir. Elle s’enferma dans dedans. J’entendis l’eau couler. Je m’étais redressé, mais finalement, je me laissais retomber sur le dos. Après quelques minutes pendant lesquels je réessayais de recoller les morceaux du puzzle de hier soir, le silence se fit. Après quelques secondes, Oxane sortit en trombe de la SDB (flemme de tout écrire en fait…) me fusillant du regard. Elle avait une grosse crête sur la tête, les cheveux mouillés et surtout pleins de mousse. Enroulée dans une serviette turquoise, je ne pus m’empêcher de loucher sur ses sains à moitié découvert. Je rigolais devant cette scène comique.
 
« Sans doute mon pouvoir qui joue des siennes… » dis-je avec ironie.
 
Ses jambes nues, sa silhouette, son regard, j’avais envie de l’embrasser.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Oxane Fox
MODO
« Per ardua ad astra »

• Inscription : 11/10/2012
• Messages : 661

Carte d'Identité
Plus sur toi:
MessageSujet: Re: Retrouvailles envoûtantes [PV Oxane]   Ven 14 Juin - 2:54

La brunette s'engouffra dans la salle de bain sans jeter un regard en arrière. Elle n'avait pas remarquer que son squatteur de lit était éveillé et l'avait regarder pendant ses changements vestimentaires. Si elle l'avait su, il aurait certainement une belle trace de cinq doigts sur la figure même si Oxane n'est pas vraiment du genre violente fallait pas abuser...

Lorsqu'elle vit la douche, l'envie de se laver submergea celle de dormir et elle enleva lentement ses habits, les posa sur une chaise et prit bien garde d'avoir fermé la porte à clé avant de se mettre sous le jet d'eau chaude.
Ox se savonna le corps puis le rinça avant de laver ses long cheveux bruns ondulés qui paraissaient vraiment plus longs sous l'eau. La buée commençait à se condenser sur les miroirs lorsque l'eau s'arrêta. L'ancienne ange appuya de nouveau sur le bouton sans succès. C'était franchement pas le moment pour une panne d'eau. Agacée elle attrapa sa serviette turquoise dans laquelle elle s'enroula avant de vérifier les robinets. Toujours rien. 
Le cerveau de la jeune femme lia inconsciemment ce problème à "l'attaque" de Rune dans la forêt puis comme lorsque les personnages d'animés ont une ampoule qui s'éclaire au dessus de la tête, elle comprit rapidement la situation. 
Il était réveillé.
Oxane essora comme elle pouvait ses cheveux mais il restait de la mousse due à son shampoing puis elle sorti de la pièce pour rejoindre sa chambre laissant des traces humides sur le parquet noir avec ses pieds.
Ce fut lorsqu'elle fit face au beau brun qu'elle se rappela que sa serviette n'était pas très longue et les yeux bleus qui fixaient son décolté étaient gênants. 
Ses longs cheveux tombaient en cascade dans son dos et goutaient sur la serviette et le sol laissant une sensation désagréable dans son dos.

Les bras sur ses hanches elle fulminait.

« Sans doute mon pouvoir qui joue des siennes… »

Oxane soupira presque blasée.

- Bon, c'est quoi le problème? Qu'est-ce que j'ai encore fait pour que puis ne veuilles pas me laisser me rincer les cheveux? 

Elle leva les yeux au ciel. 

-Me doucher et dormir. C'est tout ce que je demande.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Retrouvailles envoûtantes [PV Oxane]   Sam 15 Juin - 23:26

Elle fulminait. Elle me haïssait. Ça se voyait dans son regard. Je souriais.
 
« Du calme mon ange... Tout le monde ne contrôle pas son pouvoir… ».
 
Peut-être contrôlait-elle son pouvoir à merveille ? Dans ce cas-là elle ne pouvait pas comprendre ce que c’était, et par conséquent, elle ne serait pas clémente. J’ai plus de difficultés à contrôler mon pouvoir quand je suis fatigué, ou sous pression. Enfin bref, les deux cas sont rares de toute façon. Là je ne contrôlais pas mon pouvoir parce que j’étais fatigué. Je ne m’en rendais même pas compte que mon pouvoir avait… Bugué si je puis dire.
 
« De toute façon, je ne comptes pas te redonner accès à l’eau ».
 
Je vis son expression s’assombrir.
 
« De un, je ne vois pas pourquoi tu prendrais ta douche en pleine nuit, ça coûte plus cher à l’établissement. De deux, je suis fatigué, je ne contrôle pas mon pouvoir ».
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Retrouvailles envoûtantes [PV Oxane]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles envoûtantes [PV Oxane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal Time ♪ :: ~ ETERNAL TIME :: •• Internat :: •• Lieux Intérieurs :: •• Dortoirs-